#221 28-03-2014 21:08:41

AL LAURENT
Membre
Inscription : 19-01-2010
Messages : 620

Re : CDM 9 (Finale) Oslo – Holmenkollen (NOR) 2014

Merci de partager tes impressions et tes moments inoubliables d'Oslo!
Pour les infos...et pour l'anecdote du drapeau.

Hors ligne

#222 30-03-2014 16:34:15

Biathlon-fourcade
Membre
Lieu : Clermont-Ferrand 63
Inscription : 25-03-2013
Messages : 1 248

Re : CDM 9 (Finale) Oslo – Holmenkollen (NOR) 2014

Meci Moustache de nous avoir fait partagé ces émotions ! Quel sacré veinard d'être tombé sur eux à l'aéroport ! smile


Vive le Biathlon, le plus beau sport du monde !! smile

Hors ligne

#223 31-03-2014 18:36:51

GuillaumeF
Membre
Lieu : Lyon (FRA - 69)
Inscription : 18-02-2011
Messages : 943

Re : CDM 9 (Finale) Oslo – Holmenkollen (NOR) 2014

Moustache, tu n'es pas allé à l'hotel des athletes à Oslo ? C'est le must pour rencontrer du monde ! J'avais rencontré une certaine Magdalena dans les couloirs, avec des chinoises qui tiraient à blanc sur des cibles de 5cm2, ou encore Tarjei Boe qui faisait le tout fier d'avoir gagné son globe smile

Dernière modification par GuillaumeF (31-03-2014 18:43:52)

Hors ligne

#224 24-05-2014 14:59:00

Denis
Membre
Inscription : 13-03-2014
Messages : 1 526
Site Web

Re : CDM 9 (Finale) Oslo – Holmenkollen (NOR) 2014

Sprint Femmes. Le week-end final de coupe du monde commence par une course dans le brouillard. 97 partantes avec des visages inconnus comme le permet cette ultime épreuve. C’est néanmoins une championne confirmée qui inscrit un dix-neuvième succès à son riche palmarès. Comme lors de l’individuel à Sotchi, le 13 a porté chance à Darya Domracheva, qui a survolé la course malgré un tour de pénalité au second tir. Berger, seconde à 10 secondes, et Dunklee – premier podium de l’Américaine – ont fait des sans-fautes. Comme aussi Olga Vilukhina, seulement quatrième après avoir été virtuellement sur le podium après les deux tirs. Les six premières furent connues très tôt, après quinze arrivées. Le fait du jour est la contre-performance de Kaisa Makarainen – 4 fautes de tir - qui rétrogradait au fil des arrivées pour terminer 23ème et n’avoir plus que 21 points d’avance sur Berger et un retard conséquent pour la poursuite. Pas de chance pour la Finlandaise car le vent s’est levé lors de son second tir (tout comme pour Marie Dorin-Habert qui tirait en parallèle). Comme satisfaction, elle remporte le globe du sprint avec 6 points d’avance sur Berger. A noter la chute de Gabi Soukalova après le premier tir, mais sa cinquième place – avec un sans-faute - lui permet de prendre la quatrième au général à Tiril Eckhoff, 61ème du sprint et éliminée de la poursuite ! Une catastrophe pour la révélation norvégienne devant son public. Flatland, 7ème, et Fanny Horn, neuvième malgré une chute, permettaient néanmoins de placer 3 Norvégiennes dans le top 10. D’après les commentateurs allemands, si les J.O. avaient été comptabilisés dans le classement, le trio de tête se serait tenu en 6 points avant ce dernier sprint.

Sprint Hommes. 100 partants pour le 10ème sprint de la saison. Le vainqueur est Jakov Fak, une demi-surprise, car le Slovène avait déjà 13 podiums dont trois victoires au compteur. On attendait néanmoins les Norge devant leur public –c’est le renégat Berger le meilleur - ou Martin Fourcade. Le sans –faute n’était pas indispensable au succès et le tir couché ne fut pas parfait pour de nombreux concurrents (dont Martin Fourcade). Fak était en tête après le premier tir, mais un tour de pénalité au suivant a entretenu un peu de suspense, grâce à Ferry puis Garanichev, dossard 69, qui précédaient le Slovène. Après l’arrivée du Russe, la cause était entendue par le quatrième succès de Fak, auteur d’un superbe dernier tour, devant Garanichev et Ferry, toujours en plein boom d’après Sotchi. L’excellent tir groupé des Français – quatre dans le top 15 – est unique cette année et soulevait beaucoup d’espoirs pour la poursuite.


“Master your breath, master you mind, and pulling the trigger will become an unconscious effort.” (American Sniper)

Hors ligne

#225 25-05-2014 01:16:35

Mika71
Membre
Inscription : 03-01-2014
Messages : 3 180

Re : CDM 9 (Finale) Oslo – Holmenkollen (NOR) 2014

Le sprint homme d'Oslo, surement le plus beau sprint de la saison. Rien n'était acquis jusqu'au dernier dossard. J'avais pris mon pied en le regardant. cool
En plus, on a eu le droit à un feu d'artifice des français. 4 dans le top 15, avec pas mal de sans fautes, si je me souviens bien ?? cool


Victoire Coupe du Monde
Pokljuka : 2014
Oslo-Holmenkollen : 2014

Hors ligne

#226 27-05-2014 21:35:30

Denis
Membre
Inscription : 13-03-2014
Messages : 1 526
Site Web

Re : CDM 9 (Finale) Oslo – Holmenkollen (NOR) 2014

Poursuite Femmes. La neuvième poursuite de la saison fut une superbe course à rebondissements. Alors que Darya Domracheva avait les choses en main, tout s’enraya aux tirs debout où la reine de Sotchi fit un deux fois trois aussi inattendu que rédhibitoire. Les deux sans–fautes des tirs couchés avaient pourtant octroyé à la triple championne olympique une confortable avance. Au premier tir, seules Berger, Vilukhina, Flatland et Kuzmina étaient à moins d’une minute, et au second, Berger disparaissait momentanément des poursuivantes. La Slovaque Anastasiya Kuzmina s’avérait l’adversaire la plus redoutable et on allait assister à un duel de championnes olympiques. La Biélorusse conservait la tête après ses trois premières fautes pour une quinzaine de secondes sur la Slovaque, car les erreurs de tirs n’épargnaient personne. Les écarts se resserraient avec huit concurrentes en moins d’une minute, mais Domracheva ne creusait pas l’écart avec Kuzmina et le second pack de trois lui fut fatal. Un boulevard s’offrait alors à Kuzmina qui remportait son quatrième succès (six avec les titres olympiques en sprint) ; seulement suis-je tenté d’écrire car j’étais persuadé qu’il y en avait bien plus. Dans le dernier tour, Berger doublait Vilukhina pour la seconde place mais cela n’était pas suffisant pour prendre le ‘bib’ jaune à Kaisa Makarainen. La Finlandaise, partie 23ème, s’emparait de la quatrième place dans une lutte acharnée avec Domracheva, au coude-à-coude dans la dernière montée et au sprint. A noter l’excellente septième place de Marie Dorin-Habert partie 33ème. Pour l’anecdote, les commentateurs allemands soulignaient qu’il n’y avait pas de victoire russe cette année, inédit depuis treize ans. D’un autre côté, valait peut-être mieux après les deux cas de dopage…Le globe se jouera dans la mass-start finale avec 9 points entre Makarainen et Berger (perso, j’étais pour Kaisa).

Poursuite Hommes. Le 6 était tendance. Après Kuzmina, c’est le sixième du sprint hommes, Simon Eder, qui franchissait la ligne le premier, remportant le second succès de sa carrière. Dix-sept partants en moins d’une minute et l’ordre était respecté jusqu’au premier pas de tir : Jakov Fak précédait le trio Garanichev, Ferry,  Loginov d’une quinzaine de secondes. Fak faisait un tour et le trio devenait un quatuor, mais après le second tir, le combattif Slovène reprenait quelques secondes d’avance sur les mêmes poursuivants. Le premier tir debout fut le tournant car Fak imita Domracheva en faisant un triple et un nouveau groupe se constitua aux avant-postes : Loginov, les deux préretraités suédois, Bergman et Ferry, et Eder. Le dernier tir fut la minute de vérité. Simon Eder sortit seul sans faute et la victoire lui tendait les bras. Loginov attaqua Ferry et s’octroya la seconde place carbonisant définitivement mon espoir de voir les ‘vieux’ suédois sympathiques faire un et deux (Bergman est quatrième). D’un autre coté, la victoire de l’Autrichien est méritée : il a souvent terminé aux places d’honneur et a participé à toutes les courses de la saison (un des seuls). Bjorn Ferry : six podiums sur les huit courses d’après Sotchi ! Quant aux Français,  ils n’ont jamais été aux avant-postes ce qui est décevant vu les attentes après le sprint. Martin Fourcade est cinquième (après une faute à chaque tir) et s’empare du globe de la poursuite. Au fait, vous savez ce que dit le double champion olympique après son dernier tir raté ? On le lit sur ses lèvres et ça commence par un p !


“Master your breath, master you mind, and pulling the trigger will become an unconscious effort.” (American Sniper)

Hors ligne

#227 31-05-2014 13:43:25

Denis
Membre
Inscription : 13-03-2014
Messages : 1 526
Site Web

Re : CDM 9 (Finale) Oslo – Holmenkollen (NOR) 2014

Mass-start Femmes. Un bouquet final pour la quatrième mass-start de la saison, avec un œil sur le devant de la course et l’autre sur le duel Makarainen/Berger. Le premier tir fait trébucher un grand nombre de favorites et Zaitseva se retrouve au commandement devant un trio (les Allemandes Dahlmeier et Hildebrand et la Canadienne Zina Kocher). Au second tir, Dahlmeier prend la tête précédant la surprenante Kocher alors que derrière, l’avantage est à Berger 7ème face à Makarainen 16ème. Le premier tir debout est une succession de fautes et l’Allemande reste en tête, malgré un tour, devant Gregorin et la redoutable Domracheva, suivies à quelques secondes d’un peloton de onze unités. A l’arrière, l’avantage est repassé à la Finlandaise avec 1 faute contre 3 à Berger. La jeune prodigue allemande fait une faute, imitée par ses deux poursuivantes, et un groupe de huit biathlètes se retrouve dans un mouchoir à l’issue de la dernière séance de tirs de la saison. Kuzmina, en forme olympique, force le rythme et maintient un avantage suffisant sur un quatuor jusqu’à la ligne d’arrivée. Gregorin prend la seconde place devant la Française Dorin Habert (dossard 29), qui devance Domracheva et Zaitseva, émoussées sur la fin. Un excellent suspense conclu par un dénouement inattendu et une bonne surprise. Kuzmina avec 4 fautes surgit de nulle part pour faire un doublé et Marie Dorin Habert prend un podium qu’on n’espérait pas. Darya Domracheva, troisième du général, remporte le globe de la mass-start, bien mérité, tandis que Gabriela Soukalova, en demi-teinte ce week-end, conserve pour un petit point la quatrième place du général sur Vilukhina. Anastasiya Kuzmina fait un bond et termine 6ème devant Tiril Eckhoff, qui fait la mauvaise opération après des courses norvégiennes catastrophiques. Clap de fin pour les Norvégiennes Berger et Flatland et l’Allemande Henkel surmédiatisée par la ZDF. Ainsi, il faut consulter les images IBU pour voir Makarainen recevoir le globe (‘My best friend’ déclare-t-elle aux photographes) et Kuzmina s’entretenir avec le roi de Norvège.

Mass-start Hommes. La der des ders de la saison et l’apothéose pour Martin Fourcade. D’entrée, le Français accélère et teste ses adversaires mais après les premiers tirs, le peloton est toujours de 18 unités, emmenés par les Allemands Peiffer et Boehm. Le groupe de dix après le second tir se fragmente rapidement et l’échappée du trio Landertinger, Fourcade, Rastorgujevs est décisive. Le Letton, toujours sans podium, prend le large à l’issue des troisièmes tirs et maintient son avance sur ses compagnons d’échappée. Martin Fourcade est revenu sur l’Autrichien, malgré un tour de pénalité, et il profite de la triple faute de Rastorgujevs dans l’ultime séance de shoot pour s’envoler vers un 29ème succès, le premier d’après Sotchi. Rapide et précis, le Français n’a laissé aucune chance à ses adversaires (‘Der Triomphateur’ pour les commentateurs allemands) et Dominik Landertinger est second, le premier podium de la saison pour ce compétiteur régulier. La troisième place est indécise jusqu’au moment de voir Fak franchir la dernière bosse en tête. Trois Français dans le top ten dans cette ultime course (Desthieux, 4ème, et Beatrix, 10ème). Martin Fourcade remporte un troisième globe consécutif en y ajoutant ceux du sprint, de la poursuite et de la mass-start.  55 courses consécutives en jaune et on lui souhaite de réussir la passe de quatre l’année prochaine, un exploit qui marquerait à jamais l’histoire de ce sport. Au général, le Français précède Svendsen qui a récupéré in extremis sa seconde place au détriment de Boe Jr et les Autrichiens Landertinger et Eder.

Ça y est, j’ai tout vu (sauf le sprint femmes des J.O. introuvable) et vivement début décembre !


“Master your breath, master you mind, and pulling the trigger will become an unconscious effort.” (American Sniper)

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2021