#21 11-02-2011 20:38:47

Vicentuco
Membre
Inscription : 22-12-2008
Messages : 1 772

Re : biathlon italien

C'est ce qui a failli se passer avec Humanplasma. Le couperet est passé trés trés prés, selon le site Toutleski , mais tout ça n'est pas trés sain... Concernant le devoir de "propreté", on sait que dans le sport moderne, il a été remplacé depuis longtemps par l'obligation de ne surtout pas être positif aux contrôles, ce qui n'est vraiment pas difficile si l'on s'en donne les moyens, selon les spécialistes français. C'est pour ça que des mecs qui monteront le Tourmalet à 30 de moyenne "proprement" sans transpirer et sans ouvrir la bouche, on en verra encore, malheureusement.. roll

Hors ligne

#22 11-02-2011 22:03:15

m_9er
Membre
Lieu : Complètement à l'ouest!
Inscription : 03-12-2008
Messages : 2 894
Site Web

Re : biathlon italien

Vicentuco a écrit :

C'est ce qui a failli se passer avec Humanplasma. Le couperet est passé trés trés prés, selon le site Toutleski , mais tout ça n'est pas trés sain... Concernant le devoir de "propreté", on sait que dans le sport moderne, il a été remplacé depuis longtemps par l'obligation de ne surtout pas être positif aux contrôles, ce qui n'est vraiment pas difficile si l'on s'en donne les moyens, selon les spécialistes français.

T'as pas le sens de la nuance je vois... Le devoir de propreté c'est une question d'éthique, de formation, d'éducation.
"non-dopé" et "non-positif au contrôle" sont deux catégories différentes. Ceux qui se donnent les moyens de ne pas être positifs aux contrôles sont les tricheurs imposteurs sans scrupules à-la-armstrong. Combien et qui sont-ils? Là est la question. Il ne reste plus qu'à espérer que ces salopards prêts à tout pour torpiller et faire couler pour de bon la discipline dans laquelle ils sévissent soient le moins nombreux possible.

Pour finir sur une note moins pessimiste: si tes soit-disant "spécialistes" français disaient vrai, alors Contador n'aurait jamais dû et n'aurait jamais pu être démasqué! Et pourtant... yep

D'un autre côté Armstrong, au fur et à mesure des révélations, voit sa "légende" aussi crédible qu'une série télé US battre enfin de l'aile, il n'est déjà plus que le vainqueur présumé de 7 TdF...
Je rêve d'un jour prochain où on pourra faire des ratures de manière officielle sur les dernières pages du palmarès du Tour de France...


zut!   faut cliquer!   740327ciblanime3.gif
Allez les Bleus !
Aïe, c'est les Boe...

Hors ligne

#23 12-02-2011 03:43:39

cedricdu34
Membre
Inscription : 22-01-2011
Messages : 1 488

Re : biathlon italien

Au fait il y a un truc qui me fait halluciner comment ça se fait que des athlètes asthmatiques puissent pratiquer du sport à très haut niveau et avoir de super résultats ? moi perso je suis pas médecin donc voila alors je sais que les sois disant "asthmatiques", ont une autorisation spéciale à prendre certains médocs. Ce qui leurs permet de pratiquer leurs sport Mais est ce la une forme de dopage ? Car pendant longtemps j'ai entrainer des gamins au foot et combien ont du arrêter du fait qu'ils soient asthmatiques.

Hors ligne

#24 12-02-2011 10:07:20

Blairoski
Membre
Lieu : Sainte-Anne d'Evenos (Var)
Inscription : 05-11-2010
Messages : 3 110

Re : biathlon italien

Il ne s'agit pas de l'asthme "habituel", mais de l'asthme d'effort. En ce qui me concerne, je trouve que le traitement de cette "maladie" devrait être considéré comme dopant car il semble évident qu'il améliore les performances : quand on voit ce que Bjoergen fait depuis qu'elle se fait traiter (je ne crois pas qu'elle était aussi forte avant, Vicentuco pourrait certainement nous en dire plus ; il me semble que certaines fondeuses, notamment Kowalczyk, n'apprécient pas vraiment cela).

Le fait de découvrir que Tora Berger fasse partie de ses fameux asthmatiques m'a sérieusement refroidi (merci Vicentuco wink). OK, c'est une battante et elle a un mental de championne mais les derniers tours phénoménaux qu'elle est capable de faire quand elle joue le podium ne me font plus du tout vibrer. Sans compter que son tir doit être aussi plus facile si sa ventilation est favorisée par le traitement ; pas sûr qu'elle puisse tirer aussi vite et bien sans la "médecine". hmm


!! ALLEZ LES BLEUS !!
               et
   !! DOMRACHEVA !!

Hors ligne

#25 12-02-2011 10:16:31

Vicentuco
Membre
Inscription : 22-12-2008
Messages : 1 772

Re : biathlon italien

m_9er a écrit :
Vicentuco a écrit :

C'est ce qui a failli se passer avec Humanplasma. Le couperet est passé trés trés prés, selon le site Toutleski , mais tout ça n'est pas trés sain... Concernant le devoir de "propreté", on sait que dans le sport moderne, il a été remplacé depuis longtemps par l'obligation de ne surtout pas être positif aux contrôles, ce qui n'est vraiment pas difficile si l'on s'en donne les moyens, selon les spécialistes français.

T'as pas le sens de la nuance je vois... Le devoir de propreté c'est une question d'éthique, de formation, d'éducation.
"non-dopé" et "non-positif au contrôle" sont deux catégories différentes. Ceux qui se donnent les moyens de ne pas être positifs aux contrôles sont les tricheurs imposteurs sans scrupules à-la-armstrong. Combien et qui sont-ils? Là est la question. Il ne reste plus qu'à espérer que ces salopards prêts à tout pour torpiller et faire couler pour de bon la discipline dans laquelle ils sévissent soient le moins nombreux possible.

Pour finir sur une note moins pessimiste: si tes soit-disant "spécialistes" français disaient vrai, alors Contador n'aurait jamais dû et n'aurait jamais pu être démasqué! Et pourtant... yep

D'un autre côté Armstrong, au fur et à mesure des révélations, voit sa "légende" aussi crédible qu'une série télé US battre enfin de l'aile, il n'est déjà plus que le vainqueur présumé de 7 TdF...
Je rêve d'un jour prochain où on pourra faire des ratures de manière officielle sur les dernières pages du palmarès du Tour de France...

Mouais, Contador est surtout tombé par négligence...et parce-que l'AMA est intervenu .  Mais des Schleck, des Basso, des Cancellara, c'est pas des beaux "salopards" ?? Moi, les salopards je les vois pas simplement par leurs contrôles "positifs", je les vois par leurs performances surnaturelles, leurs dominations collectives, leur capacité à être toujours à bloc, toujours à fond, sans coups de fatigues..et j'aimerais être sûr qu'ils ne soient pas couverts, parfois, par des intérêts financiers ou politiques cool. Aprés, il ne faut pas être manichéen. Il y a une grosse culture du dopage dans plein de pays, l'Espagne, la Russie, l'Allemagne, l'Italie,  les Etats-Unis, la Norvège, la Finlande, etc...mais il y a des pays ou le "boulot" est réalisé de manière plus pointue, plus professionnelle que dans d'autres . J'ai lu un dossier ( dont je vais retrouver le lien ) sur le dopage des jeunes en Allemagne, ça fait un peu peur.. Y a pas forcément d'un côté les trés gentils, les propres sur eux, bien éduqués, bien propres derrière les oreilles, qui parviennent à aller plus vite et avec moins de fatigue que les méchants, les dopés, les brebis galeuses.

Le jour ou les autotransfusions seront détectables et détectées, je pense quand même que la lutte aura fait un grand pas, et qu'on verra peut-être moins de performances surnaturelles ou des trop fortes dominations collectives . On en est pas encore là, malheureusement, et les tricheurs ont toujours une belle longueur d'avance.:rolleyes:

Hors ligne

#26 12-02-2011 11:07:18

Vicentuco
Membre
Inscription : 22-12-2008
Messages : 1 772

Re : biathlon italien

J'ai retrouvé le lien, c'est sur le site www.franceolympique.com, et c'est un dossier réalisé par le Pfr Gerhard Treutlein, Université des Sciences de l'éducation d'Heidelberg, Allemagne . Voici quelques extraits issus du thème " La lutte anti-dopage en Allemagne":

".. Les dirigeants sportifs optent pour un durcissement des entrainements, une sélection précoce des athlètes et le recours de plus en plus fréquent aux techniques médicamenteuses " .

" Le sport allemand s'inscrit dans une logique de totale autonomie par rapport aux pouvoirs publics . Il n'existe donc pas de hiérarchie, le Deutscher Olympischer Sportbund et la Deutsche Sportjugend n'ayant pas, à l'inverse du CNOSF, de moyens de prescription.. Inversement, de nombreux acteurs "parallèles" comme les médias ou les sponsors exercent une grande influence. roll"

"Au final, la prévention et la lutte contre le dopage en Allemagne s'avèrent beaucoup plus difficiles et complexes qu'en France ."

" Je parlerai de véritable "mentalité de dopage" hmm, qui commence de façon trés précoce, et s'inscrit dans une "culture de performance" totalement éffrénée. En Allemagne, les trés faibles moyens dédiés à la prévention la restreignent cependant presque aux seuls niveaux des athlètes, de l'entourage et des clubs."

" Le système fédéral allemand constitue un handicap de taille et l'autonomie du sport fait souvent office de prétexte à l'inaction en matière de prévention. Ce qui, sous couvert du rejet d'interventionnisme de l'Etat Fédéral, permet de se dispenser de l'arsenal législatif et répressif qui existe en france".


Mentalité de dopage, inaction préventive, grande influence des médias et sponsors, faible arsenal répressif, absence des pouvoirs publics...n'en jetez plus, la coupe est pleine !!  En france, même si tout n'est pas parfait, on est quand même trés en avance sur ce genre de pays, dans la lutte anti-dopage, et je pense qu'on doit être cités en exemple par beaucoup.  Pas de cocorico, certes, mais bon..:lol:

Concernant Tora Berger, certains "mauvais esprits" de certains forums faisaient la comparaison Bjoergen-Berger...plus elles sont "malades", plus elles sont fortes !! C'est vrai que Bjoergen n'a jamais été aussi forte qu'actuellement, et je pense que Berger n'avait jamais connu un tel état de grâce. Ceci dit, Tora termine ses courses en dette d'oxygène, alors que Bjoergen est sur sa planète. Sur son site, Aurore Jean parlait d'ailleurs de l'extra-terrestre Bjoergen. Ceci dit, selon le site Dauphiné-Nordique, Bjoergen vient d'être contrôlée sur son lieu d'entrainement...ce qui , selon le même site, est trés rare pour les Fondeurs norvégiens, qui seraient rarement embêtés. Une bien belle couleuvre à avaler pour les pays adverses..:mad:

Hors ligne

#27 12-02-2011 20:52:13

m_9er
Membre
Lieu : Complètement à l'ouest!
Inscription : 03-12-2008
Messages : 2 894
Site Web

Re : biathlon italien

Vicentuco a écrit :

Mouais, Contador est surtout tombé par négligence...et parce-que l'AMA est intervenu .

Aucune intervention particulière de l'AMA, ni plus ni moins que sur une autre affaire.
La seule négligence de Clenbutador et ses pharmaco-toubibs a été de sous-estimer la capacité du labo à détecter l'inimaginable, le produit interdit à un seuil qu'ils pensaient absolument impossible.

Sinon il a bien respecté son protocole dopage à la lettre (sa façon de réagir est une forme d'aveu sur ce point). Il avait fait ce qu'il fallait, comme d'habitude pour un dopage (a priori) 100% fiable et 100% non positif aux tests.


zut!   faut cliquer!   740327ciblanime3.gif
Allez les Bleus !
Aïe, c'est les Boe...

Hors ligne

#28 13-02-2011 09:31:03

Vicentuco
Membre
Inscription : 22-12-2008
Messages : 1 772

Re : biathlon italien

OK wink . Tant mieux s'il a été pris, mais je le répète, j'attends avec impatience que les autotransfusions soient détectables, ainsi que les hormones de croissance. Le jour ou j'entendrai l'info d'un sportif déclaré positif pour "autotransfusion sanguine", là, un grand pas aura été franchi. L'autotransfusion, c'est l'EPO des riches , une "bombe atomique indétectable" selon les mots de Jorg Jashke. Aujourd'hui, pour jouer dans la cour des grands question dopage, il faut du pognon, beaucoup de pognon, de bonnes complicités, et de trés bons toubibs. Et ne pas faire son truc dans son coin, à l'ancienne, comme l'italien Riccon, qui a failli laisser sa peau pour une autotransfusion ratée..:/

Hors ligne

#29 13-02-2011 10:18:52

Vicentuco
Membre
Inscription : 22-12-2008
Messages : 1 772

Re : biathlon italien

Je pense quand même que dans les sports aérobie, les sports d'hiver peuvent laisser une chance aux athlètes cleans. En Biathlon, par exemple, il ne suffit pas d'être une machine physique pour gagner . Le tir, la technique de ski, ajoutés aux grosses qualités physiques naturelles d'un athlète sain peuvent lui pemettre de rivaliser, voire de gagner. Et puis il y a des éléments extérieurs trés importants, comme le fartage, la préparation des skis, la qualité des techniciens.

Mais il est essentiel de ménager des plus longues plages de repos pour les Biathlètes, entre les courses. 3 courses en 3 jours, c'est beaucoup, et lorsque le circuit Coupe du Monde enchaine 3 voyages sur des temps rapprochés, c'est clair que les athlètes "chargés" font plus facilement la différence sur les "propres".

Ce qu'il faudrait, c'est 1 jour de repos minimum entre chaque course, et des temps plus espacés pour passer d'un endroit à un autre. Plutôt que d'enchainer Oestersund, Hochfilzen, Poljuka en 3 semaines, il faudrait le faire en 4 semaines. Les Biathlètes se plaignent d'ailleurs souvent de l'exigeance de ce circuit, et il faudrait que l'IBU les écoute davantage...Mais comme souvent, je pense que ce sont les télés qui décident. yikes

Dernière modification par Vicentuco (13-02-2011 10:19:47)

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2020