#2 Re : Coupe du Monde » JO de Sotchi 2014 » 31-01-2014 22:57:14

GuillaumeF a écrit :
Floraly a écrit :

Vicentuco je te demande de supprimer immédiatement tes messages où il y a les plus grosses horreurs que j'ai vu sur ce forum à ce jour (et ça commence à faire un moment que je m'en occupe !)

Ouffff je suis sauvé big_smile

FFR ? Il parlait peut-être rugby non ?


            EXIT
>>>>> [ ] 

En parlant de rugby, débuts d'un ouvreur de grand talent, demain, le jeune Plisson. Tous derrière les Bleus, car en face, ce sont nos amis préférés..

#4 Re : Autres sports d'hiver » Ski de fond masculin » 31-01-2014 21:46:51

En Russie, Ustiugov était considéré comme le Northug national. Il commence à confirmer ce statut. Sa puissance est phénoménale, c'est peut-être le finisseur qui manquait à la Russie. Mais je ne pense pas qu'on le verra sur le relais. Je vois plutôt un Bessmertnykh-Japarov ou Belov-Legkov-Vylegzhanin. Le relais de Lillehammer doit faire cogiter les entraineurs, et c'est Vaelbe qui décidera en dernier lieu.

Le jeune Niskanen a vraiment été impressionnant, c'est vrai. Je ne le connaissais pas, mais battre Ustyugov sur son style de prédilection, le classique, ça classe un jeune Fondeur. L'équipe Finlandaise n'ayant pas le potentiel de son équipe Féminine, pourquoi pas une sélection en relais 1 ?? Sur ses qualités et son état de forme, pour moi, il a sa place.

#7 Re : Autres sports d'hiver » Ski de fond masculin » 31-01-2014 18:07:41

Il s'occupe des espoirs masculins, on l'a d'ailleurs aperçu lors de la retransmission. Il me semble qu'il fait sprint et distance, mais je ne peux pas l'assurer à 100°/°. C'est à vérifier.

#10 Re : Coupe du Monde » JO de Sotchi 2014 » 31-01-2014 14:22:21

FRR ? Russian Biathlon Union

Sur le site sports.ru, intéressante réponse de WPichler à une question pernicieuse de la journaliste Maria Alexandra: " Vous voulez gagner des titres proprement dans un sport ou l'endurance et la concentration doivent être maximum. N'est-ce-pas un rêve impossible ??"

Réponse de Pichler: "C'est trés difficile, au minimum. Une domination totale est impossible, les résultats varient grandement."

Pourtant, dans le registre de la "domination totale", il me semble que Magda Forsberg, son ancienne élève, était pas trop mal. neutral ( même si certains disaient que le meilleur coach de Forsberg était Henrik, son mari )  Pichler dit pas mal de bizzareries. A l'automne 2011, il prédisait des podiums pour Anna Bogaly, en 2012, il disait aux médias que Sleptsova était une "supersportsmenka", cette fois-ci, il doute des dominations constantes "à l'eau claire".. Ceci dit, il n'a rien à voir avec le scandale Starykh-Iourieva, selon les médias russes, et son groupe de filles serait à l'écart des soupçons ( contrairement à Vilukhina ).

#11 Re : Coupe du Monde » JO de Sotchi 2014 » 31-01-2014 11:47:31

A noter qu'au prochain contôle positif, la FRR annulerait purement sa licence Olympique, et retirerait ses Biathlètes des JO. Ce serait assez drôle: un pays organisateur des Jeux d'hiver qui se retrouve sans ses athlètes nationaux au départ des épreuves ( ça ne concernerait que le Biathlon, mais quand même). Du jamais vu, j'imagine.

#12 Re : Coupe du Monde » JO de Sotchi 2014 » 31-01-2014 10:21:37

Pour en finir avec cette triste histoire ( je croise les doigts pour les 15 jours de compét..), je vous donne le sentiment général des médias et supporters Russes: la honte, l'abattement.

Apparemment, devant les gros problèmes connus par l'équipe féminine 1 (celle de Pichler), et face à une pression populaire et des critiques de plus en plus fortes, les dirigeants ( Prokhorov, Kuschenko) auraient laissé rentrer le "diable" ( les 2 médecins impliqués en 2009) dans l'entourage de l'équipe B, celle de Korolkevich. D'où la "révélation" Starykh et le retour inattendu de Iourieva. On connait le résultat.

Dans une longue tribune, la journaliste Elena Kopylova demande au Ministère des Sports de prendre fermement le contrôle de la FRR, de changer les dirigeants et de nommer des entraineurs et médecins dignes de confiance qui seraient responsables à 100°/° de tout ce qui concerne leurs athlètes.

Le problème, c'est que le Biathlon (et le sport de performance en général) est très loin de figurer dans les priorités du régime actuel. Vu le contexte politique international, ils ont d'autres chats à fouetter. En ce moment, Poutine sort l'artillerie lourde pour la sécurité des Jeux, et il va serrer les fesses pendant 15 jours en espérant qu'il n'y ait pas de catastrophe. On comprend aisément que le domaine strictement sportif le laisse quasiment indifférent.

J'évoquais un moratoire de 3 ans, mais certains vont plus loin, et estiment qu'il en faudrait un de 5 à 7 ans qui s'inspirerait du foot anglais des années 80. C'est dire l'ampleur des problèmes à régler..Un grand pays comme la Russie ne veut pas revenir pour faire de la figuration, surtout lorsqu'ils voient leurs voisins Ukrainiens et Biélorusses leur passer nettement devant...et sans soucis de dopage ( chez les filles ). Pour eux, c'est un véritable camouflet, une humiliation.

Après les Jeux, il devrait y avoir de grands chambardements. Il sera intéressant de voir les solutions proposées, après le probable retrait du milliardaire Mikhaïl Prokhorov.

#13 Re : Autres sports d'hiver » Ski de Fond féminin » 30-01-2014 19:44:30

Il faudra voir ce que les autres filles vont donner, à Toblach, ce week-end, mais on sait déjà qu'on a une classiqueuse en forme. Car la norvégienne Hagen, c'est une vraie référence. Elle aurait sa place en équipe 1 dans n'importe quel autre pays. Superbe perf de Célia.

#14 Re : Coupe du Monde » JO de Sotchi 2014 » 30-01-2014 17:32:12

Floraly a écrit :

Elle dit aussi qu'elle ne comprend pas, qu'il a du y avoir une erreur et demande l'échantillon B.

http://biathlonrus.com/eng/news/2014/48634/ (en anglais)

Elle fait partie des filles du sinistre Leonid Guriev, chef Biathlon d'une grande région (Tyumen, je crois) qui peut ouvrir une quincaillerie à force d'accumuler les casseroles..Pas certain du tout que les athlètes fassent ce qu'ils veulent, avec ce genre d'individu comme patron. Le patron du Biathlon Norvégien disait que ce système de régions était très nocif aux Russes. Faudrait peut-être que la Fédé Nationale garde une élite ressérée sous la main, et interdise aux athlètes de rentrer chez eux entre le 1er Novembre et le 30 Mars, histoire d'éviter les risques. Ou alors obliger l'agence anti-dopage Russe de les suivre 24h sur 24. Je ne crois pas que Prokhrovov et sa clique ( très discutés et critiqués, d'ailleurs) aient un pouvoir de décision sur les autorités régionales ( parfois très riches et puissantes), malheureusement. A un moment, il va falloir que le Ministère des Sports frappe du poing et prenne des mesures fortes, à l'avenir. Pour cette année, c'est déjà trop tard.

#15 Re : Coupe du Monde » JO de Sotchi 2014 » 30-01-2014 09:55:26

Nissarte a écrit :

Pour en revenir au thème du topic sur les J.O. de Sotchi, j’ai une petite interrogation concernant l’hébergement des biathlètes et des fondeurs.

On en parle depuis longtemps, le site de biathlon et de ski de fond de "Laura" est situé à 1441 m d’altitude. Hors, le village olympique de "Krasnaïa Poliana" où vont être hébergés tous les athlètes des sports de neige est lui situé à seulement 600 m.
Soit une différence de 841 m que les athlètes vont effectuer matin et soir entre le village olympique et le site de biathlon.

Question : Est-ce que ce n’est pas trop contraignant pour les organismes d’effectuer de tels changements d’altitude deux fois par jours en pleine compétition d’autant plus que je suis quasiment certain que les russes seront hébergés sur place ?

A moins qu’il y ait un troisième village olympique à Laura, mais je n’ai rien trouvé à ce sujet sur leur site. Si quelqu’un à des infos. Merci .

Il me semble avoir entendu dire, par FSchloterrer, que les Nordiques pourraient loger et dormir à proximité immédiate des pistes sans avoir à redescendre au village. A vérifier, mais le problème était évoqué pour les Médaillés, obligés d'aller faire un gros trajet pour aller chercher leurs breloques.

#16 Re : Coupe du Monde » JO de Sotchi 2014 » 30-01-2014 09:49:56

Schneehexer a écrit :
Vicentuco a écrit :

Le ministre des sports Vitaly Mutko accuse certains entraineurs régionaux de saboter le travail de la Fédération nationale. Mais pourquoi il n'a pas pris ses précautions auparavant ?? Ils savent que certaines régions ne jouent pas le jeu ( Tyumen notamment), ils savent que certains athlètes (Iourieva, une fille aux qualités athlétiques trés limitées) ne peuvent performer qu'à l'aide d'adjuvants, et ils les ont laissé réaliser leurs méfaits.

[...]

Le système de l'URSS n'est plus en place, loin de là. Au contraire, l'Etat Russe a complètement coupé les ponts avec le système de centralisation et certains en profitent pour faire leur beurre.

[...]

Bref, si j'étais dans les Bureaux de la Fédération Russe, je proposerais un moratoire du Biathlon féminin et un arrêt des compétitions internationales pendant 3 ans. Le temps de chercher des solutions et de reconstruire des fondations plus solides.


Personnellement, je me demande si ce à quoi nous assistons dans le biathlon russe n'est pas révélateur d'une problématique plus large dans la société russe et qui découle en partie de la période soviétique. Malgré son centralisme, le régime soviétique avait, comme beaucoup de régimes de la sorte, une tendance au féodalisme. Evidemment, cette féodalité préexistait dans la Russie tsariste, mais elle gagna d'une certaine manière en importance durant la période soviétique pour atteindre son apogée au coeur de la décennie 1970. Les figures importantes et centrales du régime soviétique plaçaient des hommes à tous les niveaux et dans tous les rouages de la société pour mieux la contrôler et la surveiller. Or ces hommes de confiance, que chaque dignitaire plaçait pour s'assurer d'une certaine emprise sur le terrain, finissaient par gagner une autorité locale, par prendre des libertés et une certaine assise. Il en fut de même d'ailleurs dans les diverses provinces chinoises, les autorités centrales ayant désormais des problèmes à se défaire de ces potentats locaux maintenant qu'elles tentent de libéraliser le pays. Et on retrouvait également cette tendance à la féodalisation dans les divers territoires et secteurs économiques de l'Allemagne nazie.*

En passant, ce n'est pas parce que de multiples hommes sont positionnés dans les différents rouages de la société que le pays est effectivement mieux contrôlé ou que les autorités centrales ont une meilleure connaissance de ce qui se passe sur le terrain. Ces figures d'autorités intermédiaires gagnent un certain pouvoir, prennent certaines libertés et pour obtenir les primes/promotions - car c'est un autre aspect important de ce type de régimes - n'hésitent pas à falsifier les réalités locales et les chiffres, notamment pour faire croire que les objectifs ont été atteints ou surpassés. Les chiffres dont disposaient Staline ou Mao - qui se voulaient pourtant des hommes forts, omniscients et contrôlant tout - étaient par exemple très largement falsifiés et empêchaient clairement d'appréhender la réalité économique.

Ainsi, Vicentuco, quand tu te demandes pourquoi le Ministre des sports Vitaly Mutko n'a rien fait face à ces hommes de terrain, c'est peut-être tout simplement qu'il n'en avait pas forcément les moyens et les latitudes. Il existe encore en Russie - pour le biathlon, je ne sais pas précisément, mais dans d'autres secteurs de la société je le sais davantage - des hommes qui ont des influences et des relations à même de fragiliser et de faire tomber des ministres. Autrement dit, si c'est le bon diagnostic, il n'est pas évident que le biathlon russe retrouve un climat propice à courte échéance. Encore une fois, j'émets cette hypothèse au regard de ce que l'on peut constater dans d'autres secteurs de la société russe... mais le boxon que tu décrits autour du biathlon russe me fait vraiment penser à certains dysfonctionnements que l'on retrouve plus fréquemment dans la société. Et il n'est pas sûr que le moratoire que tu appelles puisse se tenir de manière si apaisée que cela. Et je souhaite bien du courage aux étrangers qui tenteraient de relever le biathlon russe, malgré les immenses talents qu'ils peuvent avoir. La tâche n'est peut-être pas impossible, mais elle semble compliquée à première vue.

______________________
* Pour ceux que ça intéresse, je conseille la lecture de "Le salaire de la destruction : Formation et ruine de l'économie nazie" de l'historien et économiste britannique Adam Tooze. Il y décrit, en s'appuyant sur de très nombreuses données et statistiques, un système productif nazi complètement sclérosé par les dignitaires qui cherchaient à placer leurs hommes dans les différents rouages de la société. Ceux-là en particulier, par excès de zèle, par fidélité quasi féodale ou par fierté d'exercer leurs quelques prérogatives faisaient peser sur le système productif de nombreuses lenteurs et gaspillages.  L'ouvrage démonte pas mal de mythes et d'idées reçues : l'économie allemande de la période nazie était très loin d'être aussi efficace qu'imaginé par certains.


Encore une fois, magnifique analyse sociologique et historique. Chapeau.:)   Ton discours rejoint celui de beaucoup de forumeurs Russes passionnés de Biathlon. Grossièrement, ils disent ceci:

"Notre Biathlon ne fonctionne pas mais ce n'est qu'un symptôme d'une société ou rien ne marche. Nous avons une équipe de Hockey moyenne, des Footballeurs moyens, des Biathlètes moyens parce-que le pays lui-même est en crise. Et ça ne change plus depuis la Perestroika"

Mais bizarrement, leurs cousins Fondeurs s'en sortent plutôt bien. Le Fond est un sport qui n'intéresse pas les Russes, et je ne sais même pas si le ministre des sports sait qu'il existe..Ils ont eu aussi des scandales, il y a quelques années, mais un gros nettoyage a été effectué, et surtout, leurs dirigeants sont de vrais connaisseurs. On ne va pas apprendre le métier de Fondeur à Elena Vaelbe. Et une Tchekaleva prouve, qu'avec une très bonne technique et un gros moteur, une Russe peut encore figurer parmi les meilleures Fondeuses du monde. Je constate aussi que l'entraineur du Biathlon masculin, Nikolay Lopukhov, est issu du Ski de Fond. A son arrivée, il était critiqué, mais il a obtenu de bien meilleurs résultats que Wolfgang Pichler.

Avec beaucoup moins de moyens ( et de pression ), le Fond Russe est revenu dans le top 3 Mondial. L'an dernier, aux Mondiaux de Val-di Fiemme, ils ont terminé 2è nation, derrière l'inévitable Norvège.

Peut-être qu'à l'issue de ces Jeux, un basculement aura lieu. Le public Russe, lassé des scandales et des résultats médiocres de leurs Biathlètes, pourrait se passionner pour les exploits des Legkov, Kriukov, Vylegzhanin et Tchekaleva.

C'est un pronostic que je porte pour Sochi. Les Biathlètes Russes vont se planter ( je ne vois qu'Ustyugov pour sauver la patrie ), comme à Kanthy 2011, alors que les Fondeurs iront chercher des belles perfs et des belles breloques. Réponse à la fin des Jeux.

(L'immensité du territoire Russe doit jouer un certain rôle dans ces problèmes liés au "féodalisme". Comment pouvoir parfaitement tout contrôler, tout vérifier, quand les choses peuvent se passer à des milliers de km ?? Les choses doivent être beaucoup plus simples dans des petites ou moyennes surfaces comme la Norvège, l'Allemagne ou même la France. Bien plus difficile d'y jouer les petits roitelets régionaux..)

#17 Re : Autres sports d'hiver » Ski de fond masculin » 29-01-2014 23:06:06

Enooorme !! smile  Y en a un qui a l'air de faire du très bon boulot, c'est Vincent Vittoz. Demain, on verra ce que donneront Jeannerod et Backsheider sur le 15 classique.

#18 Re : Coupe du Monde » JO de Sotchi 2014 » 29-01-2014 22:55:02

AL LAURENT a écrit :

OUI, mais certains seront dopés juste pour les JO, et rares sont ceux qui seront pris, on découvrira que bien plus tard ou pas du tout ceux qui l'ont été...

Lors d'une interview, le pr Gérard Dine avait déclaré que plus de 50°/° des top 10 des disciplines nordiques étaient sous influence du dopage sanguin, à Salt-Lake City. Mais la plupart sont passés à travers des contrôles, même le surchargé Christian Hoffmann ( bien sûr, des Russes sont tombés).

Mais le problème est toujours le même, relancé par le démissionnaire Mads Drange, lors de récentes révélations qui ont fait grand bruit, en Norvège : " Dans le sport moderne, avec les nouvelles techniques de dopage, il faut être stupide pour être contrôlé positif après s'être dopé."  A croire que les Russes portent en eux le gêne de la bêtise..

#19 Re : Coupe du Monde » JO de Sotchi 2014 » 29-01-2014 21:32:47

AL LAURENT a écrit :

Et m...l'ombre du dopage plane de nouveau sur les J.O!!! C'est rageant, moi je pense à ceux qui vont terminer 4ème...certes la médaille est donnée après, mais le mal est fait! Les dopés ne prennent que 2 ans alors qu'ils doivent l'être à vie!
Poutine fera pas de quartier avec les dopés...question d'honneur et de prestige.
On est plus à l'époque de la R.D.A ou Rocky3,...mais bon quand il y a tellement d'intérêts...
Il y a eu pire et il y a largement pire "Président" que Poutine.
Pour revoir sur Arte, le documentaire: Poutine et les jeux, redif:le jeudi 6/02 à 8h55. (A voir aussi le doc de Karl Zéro, Being poutine).
Vive le biathlon et Allez la France!

Oui mais c'est quand même mieux que les affaires sortent avant les Jeux. Je ne suis pas dupe, je sais bien que les plus gros braqueurs ne seront probablement pas "serrés" et que le sourire hypocrite de certains "vainqueurs" fera encore et toujours plaisir à voir, mais je trouve préférable que les histoires fassent parler maintenant plutôt qu'après que les médailles aient été données. Là, au moins, on pourra regarder le show planétaire en étant plus tranquilles (sans pour autant être complètement naifs et crédules, bien sûr).

#20 Re : Coupe du Monde » JO de Sotchi 2014 » 29-01-2014 21:02:01

Quelques précisions importantes. Il y a 3 dénominateurs communs entre le scandale de 2009 et celui de 2014:

1- 2 médecins véreux, les père et fils Dimitrev ( Andrew et Stanislav), déjà accusés il y a 5 ans lorsqu'ils rodaient très prés du duo féminin Iourieva-Akhatova. Il est revenu depuis l'an dernier, pour "suivre" 2 ou 3 Biathlètes d'une région...et Iourieva parmi eux.

2-Le produit incriminé reste l'EPO. C'est là qu'on voit le génie de ces médecins Russes: même un dopé nucléaire comme Froome disait qu'il était complètement stupide d'utiliser de l'EPO en 2014 ( il sait de quoi il parle, vu que, selon les spécialistes de l'anti-dopage, les tricheurs high-tech marchent désormais aux autotransfusions et à l'AICAR)

3-C'est encore le Biathlon féminin Russe qui est dans l'œil du cyclone. Le problème est quasiment insoluble, chez les filles. Certains journalistes russes sont sarcastiques: " Il faut être une Russe ( en citant Iourieva ) pour skier aussi lentement avec de l'EPO dans le corps !!"

On en revient au diagnostic des excellents Hovantsev ( viré au bout d'1 an, alors que sa compétence est reconnue) et Berland. C'est dans la formation de ski qu'il y a un énorme problème, dans les clubs de Biathlon. Il y a des filles qui ont un gros potentiel physique et athlétique ( Hovantsev citait Zaitseva, Sleptsova , voire Glazyrina, Pichler citait Sleptsova, Zaitseva...et Romanova), mais si l'on excepte Zaitseva, elles ont un gros souci au niveau de la technique de ski. L'an dernier, Pavel Rotsovtsev disait que ses filles (exceptée Zaitseva, encore) étaient absolument catastrophiques dans les descentes !!

Les problèmes sont connus: la formation est complètement has-been, sans renouvellement, les régions ont trop d'influence et de pouvoir ( avant de désigner les athlètes qui vont aux Jeux, les patrons du Biathlon russe doivent composer avec les volontés de certains présidents de régions.. ), l'agence anti-dopage nationale fait ce qu'elle peut, mais peut peu..

Bref, si j'étais dans les Bureaux de la Fédération Russe, je proposerais un moratoire du Biathlon féminin et un arrêt des compétitions internationales pendant 3 ans. Le temps de chercher des solutions et de reconstruire des fondations plus solides. sad

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2020