#1801 21-04-2021 19:30:53

Anna29
Membre
Inscription : 09-12-2012
Messages : 3 449

Re : ***_news biathlon_***

Blashko s’entraînant à part, les sœurs Semerenko intègrent l'équipe B ukrainienne puisque Belkina rejoint la A.
Merkushyna pourrait également s’entraîner à part.


On ne nait pas Breton, on le devient, à l’écoute du vent, du chant des branches, du chant des hommes et de la mer (X. Grall)

En ligne

#1802 22-04-2021 14:51:06

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

Elle a remporté la première Coupe du monde historique de combiné nordique féminin, même si elle s'est déroulée en une seule course, mais maintenant elle semble déjà prête à chercher un nouveau défi. L'Américaine Tara Geraghty-Moats , à peine 28 ans, a décidé de mettre temporairement de côté le combiné nordique et de tenter une nouvelle aventure en biathlon. Certainement un coup dur pour un mouvement qui grandit comme celui du combiné nordique féminin, qui l'année prochaine compte dix courses au calendrier et a de très bonnes chances d'être inscrit au calendrier olympique 2026.

Attention cependant, car dans son message, l'Américaine l'a précisé précisément: ce n'est pas un adieu, si en 2026 le combiné nordique sera un sport olympique, elle sera là. Cependant, Geraghty-Moats n'est pas novice dans le biathlon, sport qu'elle a pratiqué dans les catégories jeunes, avant de se consacrer au saut d'obstacles, bien qu'avec des difficultés de tir différentes.

Voici ce que l'athlète a écrit sur instagram, un message accueilli avec une grande joie par la biathlète Susan Dunklee et au contraire beaucoup de tristesse par les autres très jeunes américains du combiné nordique .

«J'ai décidé de faire une pause temporaire du combiné nordique l'hiver prochain et de m'essayer à de nouveaux défis personnels et compétitifs. La saison dernière a été une course folle avec des hauts et des bas extrêmes. La pandémie a conduit à l'annulation de 75% de la saison inaugurale de la Coupe du monde de combiné nordique féminin, mais elle était toujours cruciale pour le sport. Avoir l'opportunité de participer aux premiers championnats du monde combinés nordiques féminins et de remporter la première Coupe du monde est quelque chose sur lequel j'ai travaillé tout au long de ma carrière de ski et que je garderai pour le reste de ma vie. Je me sens bénie d'avoir partagé ces souvenirs avec un groupe de femmes fortes et passionnées qui continueront de m'inspirer à mesure que nous avancerons. Ce sport fera toujours partie de ma vie et aura toujours un morceau de mon âme. J'ai l'intention de continuer à jouer mon rôle de défenseure de la compétition féminine et de travailler avec de jeunes athlètes à travers le pays et dans le monde avec l'espoir de garder mon contact (avec la discipline) fort pour les années à venir. Je peux vous promettre que ce n’est pas un adieu au combiné nordique. Si le combiné nordique féminin devient un sport olympique, je promets que je ferai tout mon possible pour y être en 2026. Je peux vous promettre que ce n’est pas un adieu au combiné nordique. Si le combiné nordique féminin devient un sport olympique, je promets que je ferai tout mon possible pour y être en 2026. Je peux vous promettre que ce n’est pas un adieu au combiné nordique. Si le combiné nordique féminin devient un sport olympique, je promets que je ferai tout mon possible pour y être en 2026.
Sur le plan sportif, j'ai choisi de me consacrer au biathlon, un sport dans lequel j'ai concouru en tant que junior et qui pourrait offrir de nouvelles opportunités. La compétition internationale en biathlon sera un défi de taille, mais j'en suis ravi.
Personnellement, en basse saison, j'aimerais me concentrer sur mon diplôme en sciences de l'environnement et passer du temps avec mon petit ami à améliorer notre chalet dans le Vermont, ainsi qu'à consacrer du temps à la famille.
D'autres facteurs qui ont contribué à ma décision de m'éloigner du sport sont liés aux défis quotidiens auxquels je suis confronté en participant à un petit sport féminin en développement. Je dois suivre mon cœur et savoir que cela entraînera une restauration nécessaire dans le futur. En attendant, je suis toujours Tara et j'ai l'intention de continuer à concourir avec joie et passion pendant de nombreuses années à venir » .
*****************
source : biathlon ITALIA + GC et google translate
----------------------------
Aujourd'hui, jeudi 22 avril, à l'occasion de la Journée mondiale de la Terre, l'IBU a lancé une nouvelle campagne intitulée "Biathlon Climate Challenge", qui débutera le 1er mai prochain et se terminera le 15 du même mois. L'initiative implique dix des plus grands interprètes du circuit de la Coupe du monde, dont Dorothea Wierer(avec le code DOROWI). De quoi s'agit-il? La campagne sera développée sur les réseaux sociaux grâce à l'interactivité créée avec des fans du monde entier; Les supporters sont invités à choisir une équipe et à suivre à travers une application, l'activité physique de ces deux semaines, qui convertira les calories brûlées ou les distances parcourues en nombre d'arbres utiles pour un projet de reboisement.

Avec la pointe du mouvement bleu, Franziska Preuss, Susan Dunklee, Olena Pidhrushna, Regina Oja, Johannes Dale, Emilien Jacquelin, S ébastien Samuelsson, Jakov Fak et Jules Burnotte sont impliqués dans le défi .
en détail: https://www.facebook.com/biathlonworld1 … 017926805/

Dernière modification par ilcanzese (22-04-2021 15:17:41)

Hors ligne

#1803 22-04-2021 18:32:12

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

La Suisse a annoncé les équipes de biathlon de la saison 2021/22. Par rapport à la saison dernière, seul Benjamin Weber a le statut d'équipe nationale. Dans l'équipe A, il y aura cinq femmes, dont Irene Cadurisch, qui est passée de l'équipe B. La même chose a également été faite par Martin Jäger et Jeremy Finello.

ÉQUIPE NATIONALE
Benjamin Weger (1989 - Obergoms)

ÉQUIPE A
Irene Cadurisch (1991 - Gardes-Frontière), Aita Gasparin (1994 - Gardes-Frontière), Elisa Gasparin (1991 - Gardes-Frontière), Selina Gasparin 1984 - Gardes-Frontière), Lena Häcki (1995 - Nordic Engelberg), Jeremy Finello (Obergoms), Martin Jäger (1987 - Obergoms)

ÉQUIPE B
Flavia Barmettler (1998 - Schwendl-Langis), Amy Baserga (2000 - Einsiedeln), Lea Meier (2001 - Davos), Susi Meinen (1992 - Zweisimmen), Flurina Volken (1993 - Obergoms), Sandro Bovisi (1997 - STB), Joscha Burkhalter (1996 - Zweisimmen), Laurin Fravi (1999 - Bual Lantsch), Niklas Hartweg (2000 - Einsiedeln), Nico Salutt (1998 - Sarsura Zernez), Gion Stalder (1999 - am Bachtel), Sebastian Stalder (1998 - am Bachtel) )), Serafin Wiestner (1990 - Gardes-Frontière)

TEAM C
Yara Burkhalter (2002 - Zweisimmen), Seraina König (2001 - Riehen), Marlène Perren (2003 - Davos), Lorena Wallimann (2001 - Schwendl-Langis), Valentin Dauphin (2001 - Bex), Yanis Keller (2002 - Einsiedeln), Jan Roth (2002 - Kandersteg), Simon Zberg (2001 - Schwendl-Langis)

Hors ligne

#1804 23-04-2021 18:34:33

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

quelques photos  "historiques"  sur le site "historique" de Anterselva/Antholz respect
========================================
176574500_1748549755314793_4753737475545328825_n.jpg?_nc_cat=106&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=_xDsR29MRmEAX-JUNrc&_nc_ht=scontent-frt3-1.xx&oh=fa5d7988ee4bf6359ed53c94f80920d0&oe=60A8032E
176967622_1748540448649057_8826724404014664994_n.jpg?_nc_cat=108&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=7keT9RD9xbAAX_hfwxS&_nc_ht=scontent-frt3-1.xx&oh=6ebc7cb00174a517aa837c9f151bf5b5&oe=60A71ECE
176518732_1748544128648689_8834550469044182935_n.jpg?_nc_cat=106&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=MEntebqh2CoAX8AoXTN&_nc_ht=scontent-frt3-1.xx&oh=415fa2b63a62f443bfcf018b334ff105&oe=60A81D06
177680374_1748541148648987_6583664031426273037_n.jpg?_nc_cat=110&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=W5if5C1aIYQAX-0HV7a&_nc_ht=scontent-frx5-1.xx&oh=6c45cd433da531aae247a2c2402d5456&oe=60A78668
176712479_1748541115315657_67967902983586947_n.jpg?_nc_cat=105&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=1IzHLHCj6dgAX_pgD3g&_nc_ht=scontent-frx5-1.xx&oh=5ab8c367e7b33503b670f7358d897a24&oe=60A8654C

Hors ligne

#1805 23-04-2021 20:48:17

Zoe876
Membre
Inscription : 19-03-2019
Messages : 616

Re : ***_news biathlon_***

Changement total de discours chez Loginov, qui annonce qu’il va s’entraîner avec le reste de l’équipe. Il dit que c’est important de se renforcer les uns les autres, chacun a ses forces et ses faiblesses etc etc etc.

L’équipe polonaise (8 hommes et 8 femmes) est convoquée la semaine prochaine pour des examens au centre de médecine du sport de Varsovie. Parmi les athlètes concernés, il n’y a pas Magdalena Gwizdoń, par contre on retrouve Łukasz Szczurek, qu’on n’a pas revu pour raisons de santé après son malaise à Oberhof le 13 janvier.
https://biathlon.com.pl/wp-content/uplo … 4_2021.pdf

Hors ligne

#1806 25-04-2021 07:50:23

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

a propos de LOGINOV : wink
Ce n'était certainement pas un hiver facile pour Alexander Loginov . Le biathlète russe a eu du mal à trouver la meilleure forme en raison de divers maux, mais il a surtout vécu la tragédie personnelle de la disparition de son père, celui qui l'avait rapproché du biathlon.

Dans une interview accordée à Match TV , le solide athlète russe, bronze au relais de la Coupe du monde de Pokljuka, résumait sa saison comme suit: «C'était une saison difficile, il y avait beaucoup de détails dont je pourrais parler pour le moment. Je ne voulais pas que ça aille comme ça, mais je suis sûr que ça ira mieux à l'avenir. C'était dur depuis le début. En août, je ne me suis pas entraîné pendant deux semaines et demie. Je n'étais pas malade du covid, mais c'était quand même une grippe qui me mettait en difficulté ".

A Oberhof , juste avant le relais mixte, il apprend la mort de son père. L'envie de ne pas rivaliser, puis Anterselva, le succès et ces larmes qui ont ému tout le monde.«C'était difficile à préparer. A Oberhof j'étais vraiment déprimé, je ne pouvais aller nulle part, je devais me remettre sur pied. J'ai donc sauté le départ de masse et la semaine suivante en individuel d'Anterselva j'ai réussi à gagner. Ce n'était pas facile de ressentir des sensations fortes pour le biathlon, une fois que la personne qui faisait le plus le lien avec ce sport était partie. Mon père adorait le biathlon, nous avons regardé beaucoup de compétitions ensemble dans notre enfance. Je suis sûr qu'il aimerait que vous n'abandonniez pas ce sport et que vous passiez à autre chose. Je sais à cent pour cent, nous en avons aussi parlé avec mon grand-père. Il m'a également dit que mon père serait heureux de me revoir en course et cela me motive. La famille m'a beaucoup aidé dans cette situation, les amis et bien d'autres personnes que je tiens à remercier » .

Maintenant, Loginov attend avec impatience la saison olympique et annonce son retour dans l'équipe pour la préparation, après s'être entraîné seul tout l'été dernier. «Ce sera important de travailler et de travailler. Il n'y a pas de temps pour se reposer. Dès la première rencontre, nous devrons travailler au mieux, avec des pensées positives en vue de la saison prochaine. Nous prévoyons de nous entraîner avec l'équipe pour s'entraider. Tout le monde a des forces et des faiblesses, nous devons donc nous pousser les uns les autres. Nous parlons maintenant du programme de préparation. Vous travaillez avec des skieurs de fond? Nous sommes des biathlètes, le travail de tir est important. Je suis passé du ski de fond au biathlon et l'entraînement change radicalement » .
avec Biathlon ITALIA et GC  + google translate

Dernière modification par ilcanzese (25-04-2021 07:51:10)

Hors ligne

#1807 25-04-2021 14:34:01

Zoe876
Membre
Inscription : 19-03-2019
Messages : 616

Re : ***_news biathlon_***

Loginov n’a pas appris la mort de son père avant le relais mixte. Il est mort fin décembre quand Loginov était en Russie.

Hors ligne

#1808 25-04-2021 16:34:45

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

en effet, merci Zoé , un probleme dans la traduction du russe pour  biathlon Italia ! ( pas évident de traduire  avec  des programmes  yikes )

"Une victoire qui a soulagé toute une équipe, restée pourtant bien sobre après la course en raison de la mort du père d'Alexander Loginov, dévoilée la matin même de la course"

Gravement malade depuis quelques semaines, il est décédé fin décembre mais personne n'était encore au courant au sein de l'équipe.

Dernière modification par ilcanzese (26-04-2021 10:20:13)

Hors ligne

#1809 26-04-2021 08:54:11

Anna29
Membre
Inscription : 09-12-2012
Messages : 3 449

Re : ***_news biathlon_***

Nouveau site à venir pour l'IBU

https://www.biathlonworld.com/news/deta … ampaign=cw

Dernière modification par Anna29 (26-04-2021 09:00:38)


On ne nait pas Breton, on le devient, à l’écoute du vent, du chant des branches, du chant des hommes et de la mer (X. Grall)

En ligne

#1810 27-04-2021 09:56:01

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

possibles problèmes pour l'étape de CDM en Biélorussie ?
en décembre dernier, le CIO a suspendu le pays et son président, Alexander Lukashenko (qui était également président du Comité olympique biélorusse), de toutes les activités. Jeux de Tokyo (les athlètes ne pourront participer aux Jeux olympiques que sous le drapeau olympique), soulignant que la direction actuelle du Comité olympique biélorusse "n'a pas suffisamment protégé les athlètes biélorusses contre la discrimination politique" au sein des organisations sportives du pays.
---------------------
la politique ne doit pas rentré dans le monde sportif ............. dans ce cas c'est assez  flagrant  et c'est  bizarre que la IBU  prime ce pays d'une étape de CDM
-
la bataille de l'ex-nageuse herasimenia contre le pouvoir en place :
https://dicodusport.fr/blog/la-nageuse- … u-pouvoir/
======================================
l'équipe polonaise avec la présidente de la fédération  Justyna Kowalczyk-Tekieli ( il me semble smile  )
176091824_2955972978016041_1897439604921301364_n.jpg?_nc_cat=107&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=ZX_nnufZ4BgAX_y0dqf&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=ceb072806422213b58dc9d66226fb9b9&oe=60AEBB3F

Dernière modification par ilcanzese (27-04-2021 10:24:51)

Hors ligne

#1811 27-04-2021 15:45:54

Zoe876
Membre
Inscription : 19-03-2019
Messages : 616

Re : ***_news biathlon_***

Les groupes d'entraînement russes en vue de la saison prochaine

Hommes, groupe de Yuri Kaminsky:
Eduard Latypov
Matvey Elissev
Karim Khalili
Kirill Streltsov
Anton Babikov
Nikita Porshnev
Daniil Serokhvostov
Mikhail Pervushin

Hommes, groupe de Sergey Bashkirov:
Aleksandr Loginov
Evgeniy Garanichev
Vasiliy Tomshin
Maksim Tsvetkov

Femmes, groupe de Mikhail Shashilov:
Svetlana Mironova
Uliana Kaisheva
Larisa Kuklina
Irina Kazakevich
Anastasiia Goreeva
Anastasia Shevchenko
Valeria Vastecova
Viktoria Slivko

Femmes, groupe de Evgeniy Kuraev:
Evgeniya Burtasova (Pavlova)
Tatiana Akimova

Hors ligne

#1812 27-04-2021 15:49:31

Zoe876
Membre
Inscription : 19-03-2019
Messages : 616

Re : ***_news biathlon_***

La composition de l'équipe A sera précisée en mai, et les deux groupes les moins fournis seront complétés avec les athlètes des équipes B.

Hors ligne

#1813 27-04-2021 15:58:46

Anna29
Membre
Inscription : 09-12-2012
Messages : 3 449

Re : ***_news biathlon_***

Petite erreur : c'est Kuvaev et non Kuraev smile
Sinon que de temps perdu pour décider du groupe...
On note quand même l'absence de Yurlova sur qui ils comptaient il y a quelques semaines...


On ne nait pas Breton, on le devient, à l’écoute du vent, du chant des branches, du chant des hommes et de la mer (X. Grall)

En ligne

#1814 27-04-2021 18:24:26

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

petite mise a jour sur l'étape de Minsk- Raubichi  que est maintenant en "PENDING"
pendin10.jpg
-
la situation en Biélorussie avais fait une victime innocente en octobre : https://www.nordicmag.info/biathlon-le- … lice-1016/
-
il y a aussi la situation de Hanna Sola que n'a pas voulu signer une circulaire de la fédération que "grosso-modo" interdit aux athlètes de  critiquer  la politique sportive du gouvernement
===========================
la décision sur le maintien de l'étape de CDM a Minsk-Raubichi seras prise en Novembre

Dernière modification par ilcanzese (30-04-2021 07:44:55)

Hors ligne

#1815 27-04-2021 18:50:34

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

une longue interview sur biathlon Italia  sur Arnd Peiffer et ses adieux au monde du biathlon (google translate)
=================================
À la veille de la dernière étape de la saison 2020/21, il a annoncé sa retraite immédiate du biathlon sans même participer aux courses de l'Östersund, restant dans son Allemagne où il devenait papa. À 34 ans, Arnd Peiffer a terminé sa carrière sans se livrer à une «dernière danse» qui aurait également pu lui valoir la coupe de spécialité de départ de masse, car il battait son plein pour un succès ultime. Cependant, la dernière saison lui a procuré de nombreuses satisfactions, notamment la victoire au départ de masse de Hochfilzen et la médaille d'argent mondiale en individuel de Pokljuka.

Un mois après son adieu soudain, l'olympien allemand a accordé une longue interview au site Web de l'IBU .Peiffer a révélé qu'il avait pris cette décision plusieurs mois avant l'annonce. «J'ai pris la décision au cours de l'été, donc j'ai également eu beaucoup de temps pour y réfléchir. Les raisons étaient simplement l'âge et ma famille. Il est important pour moi de passer plus de temps à la maison aujourd'hui. Je savais que dans un an ou deux, mes performances chuteraient et que je n'aurais plus jamais la chance de monter sur le podium. Seules quelques personnes le savaient: ma famille et Erik Lesser à l'automne. Pour moi, il était important qu'un athlète de l'équipe le sache. Tout le monde s'attendait à ce que je concoure jusqu'aux Jeux Olympiques de Pékin » .

La décision de prendre sa retraite a donc donné à Peiffer une motivation supplémentaire au vu de sa dernière saison.«J'ai pu profiter encore plus de la Coupe du monde, car je savais que c'était ma dernière année, mais personne ne me posait la question de ma dernière fois à Oberhof ou à Anterselva. Ma retraite n'était donc pas le thème principal de la saison. De cette façon, j'ai pu me concentrer sur les courses et en profiter. Cela m'a donné une motivation supplémentaire pour l'été et les entraînements difficiles, car je savais que ce serait ma dernière saison et je voulais prendre ma retraite avec de bons résultats » .

À 34 ans, Peiffer a clôturé six courses avec zéro, remportant cinq podiums en six de ces jours parfaits:«J'avais besoin d'un tir à cent pour cent, de bons skis et d'une bonne condition pour monter sur le podium. C'est tellement difficile avec ces jeunes athlètes qui sont tous très forts, bien entraînés et motivés, sans famille et sans responsabilité. Quand vous avez plus de trente ans, (la vie, ndlr), ce n'est pas seulement s'entraîner, manger et dormir. J'ai apprécié les batailles avec ces gars-là, comme Johannes Dale sur des skis, l'un des meilleurs du dernier tour. Se battre avec eux était génial. Je suis fier d'avoir eu cette opportunité. C'était impressionnant de voir de quoi ils ont été capables cette année. Tout le monde s'attend maintenant à ce que Sturla (Lægreid, ndlr) remporte des médailles aux Jeux Olympiques, mais cet événement est différent des autres » .

Inoubliable pour lui la victoire de la médaille d'or au sprint olympique à Pyeongchang, un résultat qui l'a surpris: « Je ne comprends toujours pas comment cela a pu arriver. Les deux autres (Johannes Bø et Martin Fourcade, ndlr) dominaient la saison tant sur les skis que sur le tir, donc je ne m'attendais pas à ce que quiconque finisse devant eux, certainement pas moi » .

Peiffer révélait alors le seul regret de sa splendide carrière: «Je n'ai jamais gagné un globe de cristal, ni petit ni grand. Parfois j'ai fini deuxième ou troisième mais jamais premier. Il m'a manqué, mais ça va, je n'ai jamais été un athlète capable de gagner des courses consécutives » . Mais comment rester si longtemps sur le haut du plateau , dans un sport compliqué comme le biathlon? «Je me suis assuré que mes résultats n'affectaient pas l'estime de soi. Si j'ai fait une bonne course, il n'a pas trop grandi et si au contraire j'étais mauvais, il n'a pas baissé. J'ai toujours essayé d'être au milieu. Trop d'estime de soi n'est pas bon car vous risquez de vous croire plus grand que ce que vous êtes, mais nous sommes tous amenés à faire des erreurs. Alors restez au milieu et faites votre travail. Ensuite, j'ai une famille et toute ma vie n'a pas tourné autour des résultats du biathlon ».

L'athlète allemand entretient alors une relation avec ses collègues. «C'est quelque chose de plus que d'être coéquipier. C'est de l'amitié, surtout avec Erik (Lesser, ndlr), car j'ai passé beaucoup de temps avec lui. Nous avons partagé de nombreuses choses importantes et des moments passionnants. Il est utile d'avoir un ami ou plus d'un ami dans l'équipe, car vous passez beaucoup de temps à l'extérieur. Nous n'avons pas toujours eu les mêmes opinions, nous avons aussi fait des critiques, parfois même sévères, mais nous aurions pu le faire sans même être trop polis les uns envers les autres précisément parce que nous sommes amis ».

Peiffer ne se soucie pas beaucoup de son avenir, conscient d'une chose: «Ce n'est pas facile, mais comme tout athlète, j'ai dû franchir cette étape car on ne peut pas faire de biathlon jusqu'à 65 ans. Vous laissez quelque chose que vous avez fait la plus grande partie de votre vie et vous y êtes également assez doué. Quoi que je fasse, je ne serai jamais aussi bon qu'en tant qu'athlète, car j'étais dans le top 10 mondial. Il sera difficile de trouver autre chose où je serai dans le top dix mondial, à moins qu'il n'y ait seulement dix personnes qui le font .

L'ancien biathlète allemand a finalement conclu l'interview en rappelant qu'il avait terminé sa carrière avec une grande sérénité: «Je suis reconnaissant d'avoir eu l'opportunité de participer à la Coupe du monde depuis si longtemps. J'ai aimé ça. Je suis vraiment satisfait, je ne ressens aucune douleur. Je peux faire du sport tous les jours. C'est agréable de prendre sa retraite en se sentant toujours bien. Je pense que c'était le bon moment pour arrêter. Je combattais toujours dans la poursuite de Nove Mesto. Là, j'ai vraiment mal tourné. Malgré cela, j'ai aimé me battre avec les autres gars, c'était un moment sympa parce que je me suis dit: «d'accord, je prends ma retraite mais j'aime toujours les courses». C'est bien de prendre sa retraite avant de ne plus aimer la compétition » .

Dernière modification par ilcanzese (27-04-2021 19:10:14)

Hors ligne

#1816 28-04-2021 12:23:12

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

nouveautés  pour le format "supersprint"  dans l'article de Nordic Magazine:

Laegreid260220cm76-1024x683.jpg


https://www.nordicmag.info/biathlon-le- … olue-0428/

Hors ligne

#1817 28-04-2021 13:16:24

Titick
Membre
Lieu : Côtes d'Armor
Inscription : 12-03-2021
Messages : 17

Re : ***_news biathlon_***

Je préfère cette formule à l'ancienne!

Hors ligne

#1818 28-04-2021 16:34:32

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

j'espère  que cette formule neuve ou vieille reste en IBU cup  seulement

Hors ligne

#1819 29-04-2021 22:47:43

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

Premier rassemblement à Chambéry pour les Bleus: https://biathlonlive.com/divers/premier … G-iFgVp-Q0
d_210219KVe0061-scaled.jpg?resize=810%2C540&ssl=1
-
article aussi sur le journal l'équipe :
C'est déjà presque la rentrée pour l'équipe de France de biathlon. Cinq semaines après la fin de la saison à Östersund (Suède), les Bleus vont reprendre tranquillement le collier individuellement à partir du 1er mai, date symbolique instaurée par leur ancien leader Martin Fourcade. « Mais grâce aux super conditions de neige, il y en a pas mal qui n'ont lâché les skis que récemment, explique Stéphane Bouthiaux, le patron du ski nordique français. Julia (Simon) et Justine (Braisaz) continuent même encore aux Saisies. »

Le premier stage du groupe A est prévu du 20 au 24 mai à Chambéry. « Il y a des très bonnes conditions avec un stand de tir et un beau terrain de jeu pour le ski-roues, le vélo et la course à pied », ajoute Bouthiaux. Les Bleus se retrouveront ensuite mi-juin à Prémanon, fin juin à Corrençon-en-Vercors avant de participer, si les conditions sanitaires le permettent, au Blink Festival en Norvège (4-8 août).

Le groupe A officialisé le 15 mai

Suivront ensuite un stage en altitude à Bessans, un aux Plan d'Hotonnes avec participation à la première étape du Summer Tour et un dernier à Prémanon avec la deuxième étape du Summer Tour à Arçon dans la foulée. Puis les Bleus reprendront la route de la Norvège (sous réserves sanitaires) pour un ultime rassemblement avant de participer aux championnats nationaux à Sjusjoen (13-14 novembre). Il sera alors temps de rejoindre Kontiolathi (Finlande) pour le lancement de la Coupe du monde (27-28 novembre) avec, en point d'orgue, les Jeux Olympiques de Pékin (5-19 février 2022).

La composition du groupe A sera officialisée autour du 15 mai mais l'ossature (Anaïs Chevalier-Bouchet, Julia Simon, Justine Braisaz-Bouchet, Anaïs Bescond, Quentin Fillon-Maillet, Émilien Jacquelin, Simon Desthieux, Antonin Guigonnat, Fabien Claude...) restera la même.

Dernière modification par ilcanzese (30-04-2021 09:07:58)

Hors ligne

#1820 30-04-2021 11:58:11

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 600
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

voici les équipes d'ITALIE avec biathlon ITALIA et google translate
===========================================
r_0d2d6732d0.jpg
La FISI a officiellement annoncé les équipes bleues de biathlon pour la saison 2021/22, qui aura son point culminant aux Jeux olympiques de Pékin. Il y a plusieurs changements dans l'équipe A, de dix à onze éléments, sept hommes et quatre femmes. Comme de nombreux fans l'ont souhaité, Rebecca Passler , née en 2001 du Centre sportif des Carabiniers, a été incluse dans le groupe , revenant d'une saison de haut niveau lors de sa première année dans la catégorie Juniores et pouvant déjà monter sur le podium de la Coupe IBU. , en plus de battre Vittozzi et Wierer aux récents Championnats d'Italie à Val Martello. L'autre nouvelle concernant les athlètes est le retour de Thomas Bormolini dans l'équipe A, l'année dernière dans le groupe Observé. L'athlete de  Livigno a été le protagoniste de la meilleure saison de sa carrière.
Outre Passler et Bormolini, l' équipe A compte Dorothea Wierer, Lisa Vittozzi, Michela Carrara, Lukas Hofer, Dominik Windisch, Tommaso Giacomel, Didier Bionaz, Patrick Braunhofer et Daniele Cappellari.

Une nouveauté intéressante concerne également le personnel technique. Ensemble, l'entraîneur responsable Andreas Zingerle et les entraîneurs Andrea Zattoni et Klaus Höllrigl, entre dans l'équipe d'entraîneurs de l'équipe A également Mirco Romanin . L'entraîneur de Forni Avoltri, fraîchement sorti des résultats extraordinaires obtenus à la tête de l'équipe junior et junior, se retrouvera pour la première fois à entraîner une équipe de Coupe du monde. Un choix qui plaira sûrement à Rebecca Passler, qui s'est beaucoup améliorée sous sa direction ces dernières années, mais aussi à Giacomel et Bionaz, très proches de lui par l'équipe nationale junior. Mais Lisa Vittozzi sera probablement aussi contente de trouver une personne qu'elle connaît depuis des années et avec qui elle a souvent travaillé à la maison entre une réunion et une autre.

Laissée hors de l'équipe nationale, à la recherche d'un dossard pour la Coupe du monde et les JO de Pékin, Federica Sanfilippo fera la préparation suivie par les entraîneurs du Fiamme Oro.   

Contrairement à l'année dernière, Irene Lardschneider n'est pas présente dans l'équipe A , qui repartira de l' équipe B, confiée à Nicola Pozzi, Fabio Cianciana, Edoardo Mezzaro et Alex Inderst. Dans ce groupe, il y a beaucoup et beaucoup de jeunes talents de l'équipe Juniores: Hannah Auchentaller, Eleonora Fauner, Linda Zingerle, Beatrice Trabucchi, Martina Trabucchi, Samuela Comola, Iacopo Leonesio, David Zingerle, Daniele Fauner, Cedric Christille. Un groupe qui regarde vers l'avenir, mais dans certains cas aussi vers le présent et, pourquoi pas, vers les Jeux Olympiques de Beijing 2022.


ÉQUIPE A (TOUS: Andreas Zingerle, Andrea Zattoni, Klaus Höllrig, Mirco Romanin)

Dorothea Wierer (1990 - Fiamme gialle)
Lukas Hofer (1989 - Carabinieri)
Dominik Windisch (1989 - Armée)
Tommaso Giacomel (2000 - fiamme gialle)
Didier Bionaz (2000 - Armée)
Lisa Vittozzi (1995 - Carabinieri)
Michela Carrara (1997 - Armée)
Rebecca Passler (2001 - Carabinieri)
Thomas Bormolini (1991 - Armée)
Daniele Cappellari (1997 - Fiamme Oro)
Patrick Braunhofer (1998 - Carabinieri)
   
TEAM B (ALL.: Nicola Pozzi, Fabio Cianciana, Edoardo Mezzaro, Alex Inderst)

Eleonora Fauner (1997 - Carabinieri)
Irene Lardschneider (1998 - Fiamme Gialle)
Samuela Comola (1998 - Armée)
Beatrice Trabucchi (2000 - Armée)
Hannah Auchentaller (2001 - Carabinieri)
Linda Zingerle ( 2002 - Flamme gialle)
Martina Trabucchi (2002 - Armée)
Daniele Fauner (1999 - Carabinieri)
Iacopo Leonesio (2000 - Carabinieri)
David Zingerle (2000 - Armée)
Cedric Christille (1999 - Flammes jaunes)
Michele Molinari (2000 - Carabinieri)

Dernière modification par ilcanzese (30-04-2021 12:08:16)

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2021