Forum de BiathlonFrance

Tout ce qui concerne le Biathlon, c'est ici !

Vous n'êtes pas identifié(e).

#141 12-03-2019 19:44:34

nsh
Membre
Inscription : 16-01-2018
Messages : 25

Re : Justine BRAISAZ

Quelle belle médaille big_smile
Bravo à Justine !

Sur un format qui ne lui convient pas trop, dans une saison en demi-teinte, et alors que l'équipe féminine est un peu tristounette depuis quelques semaines, voilà une perf' qui devrait ravir tout le monde !

Et espérons que ça l'aide à passer ce cap psychologique (qui arrivera tôt ou tard) pour être plus régulière.
Elle a un immense potentiel et malgré son jeune age, elle ne se cache pas lorsqu'elle se rate, elle est dure avec elle-même.
Alors rien que de savoir qu'elle va pouvoir être fière d'elle, et qu'elle va chasser le doute très loin, ça fait vraiment plaisir.
Le meilleur est à venir, allez Justine !

Hors ligne

#142 12-03-2019 21:47:00

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 5 843
Site Web

Re : Justine BRAISAZ

ilcanzese a écrit :

dans la journée noire  pour les françaises une note TRÈS positive viens de Justine que a ENFIN  mis en pratique ses tirs  de l'entrainement !  pourvu qu"elle continue comme ça ! ( sans les erreurs dans le dernier tir  smile )

Hors ligne

#143 13-03-2019 08:27:17

maybebi
Membre
Lieu : USA/France
Inscription : 15-02-2018
Messages : 375

Re : Justine BRAISAZ

Reactions d'une biathlète aussi fantasque qu'attachante. Link en bas mais je copie tout le texte au cas ou...

En premier, si je peux me permettre, 2 observations sur ce commentaire intéressant par Gilbert Duroux " - 02h30 Quand je l'entends en interview, je me dis qu'ils sont plusieurs dans sa tête. Quand elle sera capable de moins gamberger, de se lâcher complètement, elle dominera la spécialité."

Aucun doute, Justine est hyper-gambergeuse mais elle n'est pas la seule! La gamberge c'est depuis longtemps un sport national en France, mais les exceptions comme Martin, Lavillenie, Mayer, etc. qui ont une mentalité beaucoup plus anglo-saxonne (positive et non-défaitiste) inspirent de plus en plus de jeunes sportifs français et c'est très important pour le futur.
Pour ce qui est de dominer la spécialité, il faudrait a Justine beaucoup plus de stabilité (un facteur qui varie beaucoup mais dans le sport de haut-niveau ca vient souvent d'une vie personnelle plus complete, voir Johannes, Selina, Marta, etc. récemment en biathlon) mais surtout beaucoup plus de rigueur et la, je suis moins optimiste. Mais je souhaite me tromper.
-----

Justine Braisaz, médaillée de bronze de l'individuel aux Mondiaux : «Soulagée et contente»
Publié le mardi 12 mars 2019 à 18:51 | Mis à jour le 12/03/2019 à 18:57
Après une saison en dents de scie, la Française Justine Braisaz a décroché la médaille de bronze de l'Individuel, course qu'elle attendait tout particulièrement.
réactiver le son
«Quel est le sentiment qui domine après cette médaille de bronze ?
C'est beaucoup de soulagement et énormément de satisfaction parce que l'individuel, c'est une course qui est complète, qui est longue. C'est vraiment la course où il faut être concentrée. Aujourd'hui, avec l'énergie et la confiance que j'ai perdu au cours de la saison, j'ai réussi à faire cette course entière et à ma manière. Je suis soulagée et contente.

Braisaz en bronze sur l'individuel des Mondiaux
Vous revenez de loin après votre soixantième place du sprint...
Si on ne regarde que la feuille de résultat, je reviens de très loin. Mais dans la tête, non, parce que j'ai su, on a su expliquer. Pas trouver des excuses, simplement expliquer et avoir un vrai feedback sur le sprint. On a aussi décidé avec le staff de ne pas courir la poursuite dimanche pour préparer justement l'individuel qui est dans ma tête depuis plus de trois semaines maintenant. Il y a eu quelques rencontres, quelques discussions et beaucoup de sérénité en abordant cet individuel. J'ai retrouvé la Justine, l'état d'esprit d'avant course que j'avais les bons jours sur les saisons précédentes.

Vous parlez de rencontres...
Marie Dorin, mon entraîneur de comité Julien Bouchet qui est venu ici aussi, le staff... Beaucoup le staff, parce que je n'ai pas fait une saison extraordinaire, mais j'ai eu beaucoup de discussions avec Stéphane (Bouthiaux, directeur des équipes de France), avec Twenty (Vincent Porret, l'entraîneur du tir) et Fred (Frédéric Jean, son entraîneur). J'ai de la reconnaissance aujourd'hui pour eux parce que je pense qu'ils ont toujours cru en moi et m'ont donné beaucoup d'énergie aussi sur ma carrière sportive, et je leur en suis reconnaissante aujourd'hui.

«Les choses, je sais les faire. Ce n'est pas un coup de bol aujourd'hui»
réactiver le son
Que retenez-vous de ce qu'on vous a dit ?
Des phrases, je pourrais vous en sortir, mais elles recoupent à chaque fois la notion de plaisir. Je sais que des fois, je le perds un petit peu parce que peut-être, ce n'est plus fait de manière naturelle. Marie (Dorin) dit souvent que j'ai une double personnalité ou plusieurs personnages dans la tête et des fois, je me renferme complètement sur la performance ce qui me bloque. Aujourd'hui, j'ai décidé de le faire à ma façon.

Comment on switche d'une soixantième place sur le sprint à une troisième sur l'individuel ?
Sincèrement, j'ai peut-être abordé le sprint avec plus de tension parce que c'était la première course des Championnats, mais je l'ai abordé de la même manière, avec la même notion de plaisir. Je l'ai perdu ensuite au fur et à mesure du sprint où je me suis prise d'anxiété à cause du vent sur le tir couché. Je n'ai pas du tout construit mon tir debout. Je n'avais pas réellement décidé de tirer sur le debout, ce qui me fait un horrible tir à cinq sur dix. Derrière, comment voulez-vous faire une course potable ? Soixantième, j'avais un mélange de honte, de colère et de dépit. Mais j'ai rebondi réellement rapidement. Le lendemain, j'étais concentrée sur l'individuel et cette notion de plaisir à garder parce que les choses, je sais les faire, ce n'est pas un coup de bol aujourd'hui. J'ai juste construit la course, j'ai pris le temps de le faire sur un individuel. C'est comme ça que je l'aborde à chaque fois, c'est un format long. J'ai envie de construire les choses au niveau du tir. Je n'ai pas été rassurée, car j'ai entendu deux ou trois cordons sur mon premier tir couché. J'ai serré les fesses, et c'est passé. Je savais ce que j'avais à faire sur les trois autres. Je suis contente de la course et de la manière dont ça s'est passé. Les bons tireurs, les cordons passent. »

La joie de Justine Braisaz sur le podium de l'individuel
réactiver le son
Jean-Pierre Bidet et Marc Ventouillac, à Ostersund
https://www.lequipe.fr/Biathlon/Actuali … nte/997852


MBB

Hors ligne

#144 13-03-2019 11:12:33

Abyss
Membre
Inscription : 07-02-2016
Messages : 750

Re : Justine BRAISAZ

Superbe cette médaille ! J'espère que ça la relancera pour la fin de saison.


Since 2014-2015. wink

Hors ligne

#145 13-03-2019 23:52:44

Tom du Beaufortain
Membre
Inscription : 30-09-2014
Messages : 584
Site Web

Re : Justine BRAISAZ

belle vidéo de FFS TV sur Justine et Julia .
Vidéo tournée durant l'étape nationale des Saisies le week-end dernier (Finale du Championnat de France U17 et SAMSE NATIONAL TOUR)

http://tv.ffs.fr/fr/video/inside-6/les- … roches-117


Vice-champion du monde poursuite Hochfilzen 2017

Hors ligne

#146 19-03-2019 14:25:16

esiderapek
Membre
Inscription : 20-08-2018
Messages : 49

Re : Justine BRAISAZ

Par rapport au sujet abordé dans le topic de Céla Aymonier.

Championnats du monde : Justine Braisaz, une doublure contrariée en équipe de France
Publié le mercredi 6 mars 2019 à 00:00
Désignée remplaçante sur le sprint, la biathlète des Saisies va courir en raison du forfait d'Anaïs Bescond. Mais les questions demeurent.
Jean-Pierre Bidet, à Östersund

Vendredi, Justine Braisaz sera au départ du sprint des Mondiaux. Mais elle n'aurait pas dû. À la suite d'un début d'hiver chaotique (3e du sprint d'ouverture à Pokljuka puis seulement deux tops 10), elle a appris mi-février, au retour de la tournée nord-américaine, que Célia Aymonier avait été choisie comme titulaire pour le sprint et la poursuite des Mondiaux, et qu'elle n'était que remplaçante. Un choc, même si elle s'y attendait un peu : «Au début, ça m'a blessée, ça m'a mise un peu en colère et puis, j'ai réfléchi, j'ai essayé de me mettre à la place des décideurs. Je peux comprendre et ça ne sert à rien de ressasser. J'en ai bavé ce début de saison, à cause de la motivation, je me suis posé cent mille questions et maintenant, j'ai simplement envie d'aller de l'avant.»

Ce choix, Frédéric Jean, l'entraîneur des filles, l'assume pleinement : «On a additionné le classement général du sprint et de la poursuite, et Célia était devant. Et puis, en février, Célia est montée en puissance et ça a été plus compliqué pour Justine.»

«Il faut qu'elle se structure sinon ça va être compliqué» - Stéphane Bouthiaux, directeur technique du biathlon français

Si Braisaz va finalement épingler un dossard vendredi, c'est à Anaïs Bescond qu'elle le doit. Clouée au lit en France, la triple médaillée olympique a dû renoncer. Mais cela ne change rien au fond des choses.

Bombardée l'hiver dernier espoir doré après sa victoire sur la mass start du Grand-Bornand et son passage éphémère en tête du classement général de la Coupe du monde, la jeune fille des Saisies (22 ans) n'a depuis confirmé que par de trop rares coups d'éclat les promesses placées en elle. La faute à un mental friable et à un fonctionnement pas toujours irréprochable : «Il faut qu'elle se structure sinon ça va être compliqué, analyse Stéphane Bouthiaux, le patron du biathlon français. Et ses résultats découlent de sa manière d'être. Quand on discute avec elle, on a l'impression qu'elle écoute mais je ne suis pas sûre qu'elle entende.»

«Il faut qu'on continue à apprendre à la connaître et qu'on arrive à dompter son fonctionnement, ajoute Jean. Quand elle prend les choses une par une, elle est capable de briller. Elle doit nous faire confiance.» Cette réalité, Braisaz en est tout à fait consciente : «Je n'ai pas fait le travail comme il faut, ça, je le sais depuis longtemps, avoue-t-elle. Ça fait trois mois que je me dis : "Mais Justine, ça ne paye pas ! J'ai mis de la conviction dans ma préparation estivale mais ça va moins vite sur la piste, c'est une ou deux balles dehors sur chaque course.» Son seul reproche est sur la forme : «J'aurais préféré qu'on en discute. Quand on est mis à l'écart, on aimerait savoir pourquoi. Et puis je me suis dit : "Ma pauvre fille, si tu ne crois pas en toi et si tu attends que les autres croient en toi, tu vas sur la mauvaise route." Alors je me suis juste concentrée sur ce qui allait se passer maintenant.»

Hors ligne

#147 21-03-2019 18:36:35

Abyss
Membre
Inscription : 07-02-2016
Messages : 750

Re : Justine BRAISAZ

De nouveau zéro point, et de nouveau pas de poursuite, sans compter qu'on ne la verra sûrement pas dans la mass start. Si c'est pour la revoir à son top niveau et qu'elle nous régale en 2019-2020, je veux bien me contenter de ça, mais si c'est très insatisfaisant bien sûr.

Dernière modification par Abyss (21-03-2019 18:37:03)


Since 2014-2015. wink

Hors ligne

#148 21-03-2019 19:32:32

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 5 843
Site Web

Re : Justine BRAISAZ

Justine DOIT vraiment  changer de vitesse la prochaine saison  si elle veut visé  le HAUT des classements

Hors ligne

#149 23-03-2019 10:36:08

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 5 843
Site Web

Re : Justine BRAISAZ

https://scontent-frt3-1.xx.fbcdn.net/v/ … e=5D08F997
-
10991701_10205037392027452_1609964547971506953_o.jpg?_nc_cat=108&_nc_eui2=AeEaJTl9lbKwwTJwZHosb8nrtLVlT7FblG_pxmE7cF7fJDiXx97mkeTp83uGwOmrMekifdO4M-zH779HlJKXxu6i1mrdc7HUZPWCp_LwCu0fsg&_nc_ht=scontent-frt3-1.xx&oh=71779774e8f477ad179e1a282d80f0bd&oe=5D08F997
-
en 2015 ............. il me manque son sourire  toujours au RDV

Hors ligne

#150 24-03-2019 23:05:27

Abyss
Membre
Inscription : 07-02-2016
Messages : 750

Re : Justine BRAISAZ

La voilà qui échoue à la 26ème place avec 352 points, ses pires réalisations depuis 2014-2015, sa première saison.

Elle conclut 2018-2019 avec une sacrée chute :

https://www.youtube.com/watch?v=sA0BejmiVnc

(Merci à esiderapek pour le lien, car on ne l'a pas vue ou revue pendant le direct smile)

En espérant une saison 2019-2020 bien meilleure...

Dernière modification par Abyss (24-03-2019 23:06:57)


Since 2014-2015. wink

Hors ligne

#151 25-03-2019 08:36:59

esiderapek
Membre
Inscription : 20-08-2018
Messages : 49

Re : Justine BRAISAZ

Un peu symbolique cette chute lors de la dernière course pour clôturer cette saison. En individuel, elle aura donc commencé par une 86e place et terminé par une 63e place, ses pires résultats en carrière WC. Pour autant, elle est capable de faire des podiums, chose plutôt rare chez les filles françaises. Et  sur les relais, elle assure à chaque fois. Cette saison, ses deux podiums interviennent après deux courses complètement ratées, va falloir qu’elle trouve un autre levier de motivation si elle veut être régulière. J’espere qu’elle aura les ressources nécessaires pour le faire. J’y crois!

Dernière modification par esiderapek (25-03-2019 08:38:03)

Hors ligne

#152 25-03-2019 08:38:27

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 5 843
Site Web

Re : Justine BRAISAZ

j'ai bien peur que Justine ne seras jamais régulière sad

Hors ligne

#153 25-03-2019 08:42:48

esiderapek
Membre
Inscription : 20-08-2018
Messages : 49

Re : Justine BRAISAZ

Saison 2017-2018 : De Östersund à Oberhof, elle l’a été avec quasiment que des  top 10 (sauf à Hochfilzen). Après y a eu Ruhpolding et sa « gastro »..

Dernière modification par esiderapek (25-03-2019 08:47:42)

Hors ligne

#154 25-03-2019 08:57:07

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 5 843
Site Web

Re : Justine BRAISAZ

et alors  ?
prend l'exemple de Lisa Vittozzi et Oeberg ............. régulière c'est ça pour moi smile
ses pourcentages sont    "régulièrement "  cloué a +/- 80 %   et  si 'tu ne t'appelle pas Denise Hermann  tu peut pas joué les premiers rôles ! en plus l'allemande progresse dans les tirs

Dernière modification par ilcanzese (25-03-2019 09:16:14)

Hors ligne

#155 25-03-2019 10:03:53

esiderapek
Membre
Inscription : 20-08-2018
Messages : 49

Re : Justine BRAISAZ

Au début de saison 2017/2018, elle était aux alentours des 86% de réussite au tir. Je sais bien que la régularité se calcule sur l'ensemble de la saison mais je pense vraiment qu'elle est capable de l'être. Elle a dit dans une interview récente qu'elle se posait des questions quant à sa motivation, c'est pour ça que je pense que ça peut venir de là!

Hors ligne

#156 25-03-2019 10:29:28

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 5 843
Site Web

Re : Justine BRAISAZ

je lui souhaite  !  c'est son tir la clef de tout ! si elle trouve le moyen d'avoir  des bons pourcentages  le reste va suivre

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2018