Forum de BiathlonFrance

Tout ce qui concerne le Biathlon, c'est ici !

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 23-01-2014 19:17:23

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 190

Le biathlon à l'arme lourde

Je sais que ce n'est pas tout à fait nouveau, mais vu que ce "sport" se développe :

Biathlon en chars en Russie: plus de 40 pays souhaitent participer :
http://fr.ria.ru/defense/20140122/200283986.html

Hors ligne

#2 23-01-2014 20:45:42

cedricdu34
Membre
Inscription : 22-01-2011
Messages : 1 488

Re : Le biathlon à l'arme lourde

trop trop fort

Hors ligne

#3 23-01-2014 21:12:32

m_9er
Membre
Lieu : Complètement à l'ouest!
Inscription : 03-12-2008
Messages : 2 875
Site Web

Re : Le biathlon à l'arme lourde

Pas de charabia, appelons ça du charathlon ! tongue

Ça me rappelle une video trouvée par Gillou... hop, c'est par ici :

http://www.biathlonfrance.com/forums/vi … 309#p41309


zut!   faut cliquer!   740327ciblanime3.gif
Allez les Bleus !
Aïe, c'est les Boe...

Hors ligne

#4 24-01-2014 08:07:41

FrancoisC
Membre
Lieu : 49° 29′ 24″ N 0° 06′ 00″ E
Inscription : 13-03-2012
Messages : 1 097

Re : Le biathlon à l'arme lourde

Schneehexer a écrit :

Je sais que ce n'est pas tout à fait nouveau, mais vu que ce "sport" se développe :

Biathlon en chars en Russie: plus de 40 pays souhaitent participer :
http://fr.ria.ru/defense/20140122/200283986.html

C'est pas très sportif comme truc, même après une grosse montée, ils ne seront pas très essoufflés en arrivant sur le stade. Et bonjour les dégâts en cas de "balle" perdue. hmm


Quand ça ne tourne pas rond dans le carré de l'hypothénuse , c'est signe qu'il est grand temps de prendre les virages en ligne droite.
Pierre Dac

Hors ligne

#5 25-01-2014 13:14:37

Anna29
Membre
Inscription : 09-12-2012
Messages : 2 458

Re : Le biathlon à l'arme lourde

Perso, ça me dérange de voir ça. Les chars sont payés avec l'argent des états, il y a donc pas de quoi jouer avec... Sans compter qu'une mauvaise manip pourrait causer énormément de dégâts.


On ne nait pas Breton, on le devient, à l’écoute du vent, du chant des branches, du chant des hommes et de la mer (X. Grall)

Hors ligne

#6 25-01-2014 14:51:50

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 190

Re : Le biathlon à l'arme lourde

Anna29 a écrit :

Perso, ça me dérange de voir ça. Les chars sont payés avec l'argent des états, il y a donc pas de quoi jouer avec... Sans compter qu'une mauvaise manip pourrait causer énormément de dégâts.

Derrière la compétition, il y a de l'entraînement. Il ne faudrait pas oublier que le biathlon était une discipline militaire avant d'être une discipline sportive. D'ailleurs, d'une manière plus générale, l'idée du parcours avec obstacles et actions tout au long de celui-ci vient du monde militaire (ou sinon de la chasse, notamment en ce qui concerne le parcours d'obstacle équestre). Les parcours avec obstacles et tâches opérationnelles sont très fréquents dans les armées. C'est un élément qui fait partie de l'entraînement. Pour l'infanterie, ces parcours se font le plus généralement à pied, avec parfois de l'escalade et de la nage. (Lire par exemple : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pentathlon_militaire) Pour la cavalerie, ces parcours se font avec les blindés. Dans les forces aériennes, ils ont des exercices internationaux où certains simulent les agresseurs et d'autres les défenseurs. L'objectif premier est bien sûr d'atteindre les objectifs et de remporter la partie, mais l'intérêt est surtout de garantir l'efficacité opérationnelle des forces. Ils ont également des dogfights (combats tournoyants) qui ne sont pas forcément ce à quoi ils seront confrontés lors des conflits mais qui amènent les pilotes à pousser leurs avions dans les conditions limites, à s'améliorer dans la maîtrise de l'appareil et à travailler sous gros facteurs de charge (on parle souvent de "G" subis).

Ensuite, concernant la question des coûts : un char qui roule et tire ses munitions lors d'un entraînement ou lors d'une compétition (étant une autre forme d'entraînement) coûtera la même chose au contribuable. Par contre, en l'occurrence, le transport du ou des blindés a sûrement un certain coût : c'est d'ailleurs sans doute pour cela que la majorité des concurrents semblent être des pays voisins à la Russie. Mais il ne faut pas croire que les forces militaires recevront forcément plus d'argent du contribuable pour la participation à une telle compétition. En France du moins, et même si le pays ne semble pas participer à cette compétition pour blindés, les sommes sont prélevées dans le budget qui leur est alloué. C'est alors aux officiers que de choisir comment utiliser au mieux cet argent pour maintenir leurs troupes entraînées et opérationnelles. Dans certains cas, ils estimeront que faire participer les troupes à des exercices internationaux vaudra l'investissement. Dans d'autres cas, non. Sinon, quand on envoie nos sportifs aux quatre coins du monde, cela a aussi un coût pour le contribuable : ne pas l'oublier wink

Enfin, pour les dégâts en cas de mauvaises manipulations, cela fait justement partie de l'entraînement. C'est en améliorant la maîtrise du matériel et en répétant les opérations, notamment dans des conditions de stress et de rapidité (que l'on retrouve un peu quand on propose une compétition), que l'on réduit les risques d'erreurs pouvant être fatals pour l'équipage, les tirs fratricides ou les bavures. Ensuite, à vérifier, mais cela m'étonnerait bien que de tels exercices soient ouverts au grand public... Ils se font sur des terrains militaires. Et il m'est avis que les équipages qui ne respecteraient pas les consignes  de sécurité se prendraient de sacrées soufflantes... dans bien des cas, cela irait d'ailleurs au-delà de la soufflante. Sinon, de telles manipulations, c'est juste le quotidien des artilleurs et pilotes de blindés. Il n'y a pas plus de risques avec de telles compétitions que dans les exercices qu'ils font la plupart du temps. Ensuite, dans l'armée de l'air par exemple, il y a de temps en temps des pertes matérielles et humaines lors des entraînements et exercices. Tout le monde sait cela, mais cela fait partie du métier et des risques qu'il faut être prêts à prendre pour être le plus efficace possible en cas de réelle nécessité. Les pertes matérielles en temps de paix sont d'ailleurs prises en compte lors de l'achat de matériels militaires : on sait que l'on perdra en moyenne tant d'avions sur la durée d'utilisation opérationnelle, notamment durant les exercices et entraînements, et qu'il faut donc prévoir quelques unités en plus lors de l'achat.

Et sinon, rien ne nous invite à apprécier ce biathlon pour blindés comme on peut apprécier le biathlon de l'IBU : et l'objectif n'est d'ailleurs pas là. Ils ne recherchent pas plus de visibilité que cela auprès du grand public, à mon avis. A titre perso, je préfère admirer la glisse de Domracheva à celle des blindés smile

Dernière modification par Schneehexer (25-01-2014 14:52:22)

Hors ligne

#7 26-01-2014 20:14:00

m_9er
Membre
Lieu : Complètement à l'ouest!
Inscription : 03-12-2008
Messages : 2 875
Site Web

Re : Le biathlon à l'arme lourde

Schneehexer a écrit :
Anna29 a écrit :

Perso, ça me dérange de voir ça. Les chars sont payés avec l'argent des états, il y a donc pas de quoi jouer avec... Sans compter qu'une mauvaise manip pourrait causer énormément de dégâts.

Derrière la compétition, il y a de l'entraînement. Il ne faudrait pas oublier que le biathlon était une discipline militaire avant d'être une discipline sportive. [...]
Et sinon, rien ne nous invite à apprécier ce biathlon pour blindés comme on peut apprécier le biathlon de l'IBU : et l'objectif n'est d'ailleurs pas là. Ils ne recherchent pas plus de visibilité que cela auprès du grand public, à mon avis.

A titre perso, je préfère admirer la glisse de Domracheva à celle des blindés smile

De toute façon il est impossible d'échapper à la connotation militaire, car les admirateurs de Domratcheva seront tous d'accord pour dire : "Daria, elle est super canon !!!" wink


zut!   faut cliquer!   740327ciblanime3.gif
Allez les Bleus !
Aïe, c'est les Boe...

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2019