#101 09-01-2014 19:02:11

allezlesbis
Membre
Inscription : 02-12-2006
Messages : 1 836

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

analaura a écrit :

Je me trompe peut-être pour l'opération, mais il me semblait en tous cas qu'il avait été blessé cet été. Mais je m'embrouille sans doute entre les saisons. Si c'est le cas, désolée pour cette erreur... et alors oui, il est très en dessous de son potentiel.

Heu oui, son opération date de 2012.
il n'est pas seulement en-dessous de son potentiel, il n'est simplement pas à son niveau. Il doit un peu gamberger et la tension doit être d'autant plus forte que les JO approchent...Je lui souhaite que ça se passe bien sur les courses individuelles.

Hors ligne

#102 09-01-2014 19:09:37

Floraly
Membre
Lieu : Montélier (Drôme)
Inscription : 04-12-2006
Messages : 2 706

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Simon a été très dur avec lui-même sur son compte Twitter. Je cite :

"Relais du jour: Pas de soucis particulier au tir. Simplement parti en sur -regime complet au premier tour. Arrivée au premier tir completement "oxy" d'ou un cruel manque de lucidité. Terminé comme j ai pu. Simon ou comment cramer sa course (et celle des copains) en 2km. Merci, bonsoir."

:-/

Allez Simon ne te décourage pas ! Tu peux faire beaucoup mieux que ça smile


Vive le biathlon !! cool

Hors ligne

#103 09-01-2014 19:12:06

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 219

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

poitou50 a écrit :

Entièrement d'accord: les performances de Sophie et d'Alexis me font penser à celles de Marie-Laure l'année dernière. Si ce n'est pas gagné pour cette année, il faudra envisager la même solution malheureusement. Et regardez Christoph Stephan: il a mis 2 ans à revenir, mais de quelle manière!

Perso, j'envisage cette pause surtout dans l'optique des JO. Ce qui m'inquiète le plus dans la contre-performance d'Alexis, c'est qu'elle intervient en début d'étape. Ca aurait été le dimanche, ça ne m'aurait pas autant fait tiquer. J'espère que la contre-performance d'Alexis ne s'explique pas que par une fatigue générale... Sinon, il semble être vraiment très fatigué.

Pour relativiser les choses, la différence vis-à-vis des autres biathlètes s'explique sans doute pas des calendriers de préparation relativement différents. Alors que les Allemands et Autrichiens gambadaient (sans doute des bons skis également), les Norvégiens ou même Russes, dans une moindre mesure, n'ont pas montré des temps de ski sensationnels.

Dernière modification par Schneehexer (09-01-2014 19:13:18)

Hors ligne

#104 09-01-2014 19:15:47

analaura
Membre
Inscription : 15-01-2012
Messages : 736

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Schneehexer a écrit :

Pour relativiser les choses, la différence vis-à-vis des autres biathlètes s'expliquent sans doute pas des calendriers de préparation relativement différents. Alors que les Allemands et Autrichiens gambadaient (sans doute des bons skis également), les Norvégiens ou même Russes, dans une moindre mesure, n'ont pas montré des temps de ski sensationnels.

J'aurais également tendance à penser que le seul vrai étalon de la saison sera les JO. Tout le monde a dû penser sa saison en fonction de cet objectif, et c'est le seul moment où tout le monde sera en forme en même temps, hormis ceux qui auront raté leur prépa physique. Donc c'est là qu'on verra la vraie hiérarchie de la saison...

(et tu as raison, bien sûr, c'était aux douleurs dorsales de Simon F que je faisais allusion. Il me semblait avoir lu que ça avait pas mal gêné son début de saison. Et comme il a peut-être un peu plus tendance que la moyenne à gamberger, ça ne doit pas aider).

Hors ligne

#105 09-01-2014 20:30:02

rico
Membre
Inscription : 28-11-2006
Messages : 145

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Floraly a écrit :

Simon a été très dur avec lui-même sur son compte Twitter. Je cite :

"Relais du jour: Pas de soucis particulier au tir. Simplement parti en sur -regime complet au premier tour. Arrivée au premier tir completement "oxy" d'ou un cruel manque de lucidité. Terminé comme j ai pu. Simon ou comment cramer sa course (et celle des copains) en 2km. Merci, bonsoir."

:-/

Allez Simon ne te décourage pas ! Tu peux faire beaucoup mieux que ça smile

Il est toujours très lucide dans ses commentaires. Il a notamment précisé que pour aller à Sotchi, c'était pour faire un truc, sinon ce n'était pas la peine d'y aller et de prendre la place d'un autre. Malheureusement, Simon reproduit les mêmes erreurs depuis 10 ans . Et je suis vraiment triste pour lui. Rappelez vous en junior, il était l'égal de Svendsen. Mais il n'a pas le mental d'un gagnant contrairement à son frère. Chaque fois qu' il est mis sous pression, il y a un truc qui foire. Vraiment dommage, car ses résultats ne sont pas à la hauteur de son talent et je lui souhaite vraiment une médaille individuelle dans un grand championnat. Par contre, je suis certain que plus tard, il a toutes les qualités pour être un excellent entraineur.

Hors ligne

#106 09-01-2014 20:37:30

Nissarte
Membre
Lieu : Côte d'Azur
Inscription : 29-03-2010
Messages : 1 921

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Demain l'individuelle Dames :
La start-list:

http://ibu.blob.core.windows.net/docs/1 … 2A_1.0.pdf

Les six filles sont au départ.
Peut-être une bonne chance pour Marie-Laure qui a l'air en forme et dans une course à 4 tir...

Hors ligne

#107 09-01-2014 21:51:41

m_9er
Membre
Lieu : Complètement à l'ouest!
Inscription : 03-12-2008
Messages : 2 887
Site Web

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Dur, dur le sprint final pour Simon Schempp et le relais allemand une nouvelle fois deuxième et si proche de la victoire  !
Après Chipouline pour la Russie au Grand-Bo, voilà Landertinger pour l'Autriche qui coupe la ligne en premier (à l'issue d'un sprint à la limite de l'irrégularité, même si la variation de trajectoire de Landi ne semblait pas volontaire...).


zut!   faut cliquer!   740327ciblanime3.gif
Allez les Bleus !
Aïe, c'est les Boe...

Hors ligne

#108 09-01-2014 23:39:13

analaura
Membre
Inscription : 15-01-2012
Messages : 736

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

rico a écrit :

Il est toujours très lucide dans ses commentaires. Il a notamment précisé que pour aller à Sotchi, c'était pour faire un truc, sinon ce n'était pas la peine d'y aller et de prendre la place d'un autre. Malheureusement, Simon reproduit les mêmes erreurs depuis 10 ans . Et je suis vraiment triste pour lui. Rappelez vous en junior, il était l'égal de Svendsen. Mais il n'a pas le mental d'un gagnant contrairement à son frère. Chaque fois qu' il est mis sous pression, il y a un truc qui foire. Vraiment dommage, car ses résultats ne sont pas à la hauteur de son talent et je lui souhaite vraiment une médaille individuelle dans un grand championnat. Par contre, je suis certain que plus tard, il a toutes les qualités pour être un excellent entraineur.

Il en a une, l'argent de l'individuelle aux Mondiaux 2012... mais c'est vrai qu'on lui en souhaite beaucoup d'autres !

Hors ligne

#109 10-01-2014 01:11:47

vaxi
Membre
Inscription : 08-12-2010
Messages : 37

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

BARBIER a écrit :

Les grandes nations n'hésitent pas à renvoyer leurs athlètes en Coupe d'Europe ( ex: Allemagne , Russie, Allemagne, Autriche. En témoignent  les retours  profitables de Sumann, Stephan, Lesser, Christiansen, ...
Pourquoi pas la France qui s'entête à maintenir ces cadres ???  Il n'y a pas de honte à retrouver de la sérénité et de la forme à ce niveau de compétition. Les résultats des relais sont de ce fait moins bons; le collectif pourrait en souffrir !!!

Parce que la France, ou en tout cas le staff, considère l'IBU Cup comme un circuit de seconde zone. Alors que certaines nations n'hésitent pas à remobiliser leurs troupes en envoyant les contre performeurs revoir leurs gammes à l'échelon inférieur et leur indiquer subtilement qu'une place en CDM n'est jamais garantie; la France annihile toute forme de concurrence dès l'automne grâce à son principe d'équipe A, B et Juniors.
Il y a 10 ans le niveau sur l'IBU Cup était très faible, ce n'est plus le cas depuis bien longtemps mais la France s'entête à n'y envoyer que ses jeunes. Les erreurs à répétition de Béatrix au tir, et la lenteur à skis d'un Boeuf ou d'un Fourcade auraient pu être synonyme d'une remise en question à l'étage d'en dessous. Avec un double avantage, se ressourcer et retrouver des sensations positives et permettre à d'autres de découvrir la CDM, voire y démontrer leur potentiel, à l'instar de Jouty.
Les JO sont maintenant dans un mois et l'assimilation des charges de travail, bien que celles-ci aient été décalées selon les nations jusque maintenant, devrait commencer à se réaliser et quand on voit les résultats de nos français depuis la reprise, on ne peut pas dire que l'on baigne dans un optimisme à tout épreuve. Ôtons Martin, et c'est le néant ou presque.

Hors ligne

#110 10-01-2014 01:46:21

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 219

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

vaxi a écrit :
BARBIER a écrit :

Les grandes nations n'hésitent pas à renvoyer leurs athlètes en Coupe d'Europe ( ex: Allemagne , Russie, Allemagne, Autriche. En témoignent  les retours  profitables de Sumann, Stephan, Lesser, Christiansen, ...
Pourquoi pas la France qui s'entête à maintenir ces cadres ???  Il n'y a pas de honte à retrouver de la sérénité et de la forme à ce niveau de compétition. Les résultats des relais sont de ce fait moins bons; le collectif pourrait en souffrir !!!

Parce que la France, ou en tout cas le staff, considère l'IBU Cup comme un circuit de seconde zone. Alors que certaines nations n'hésitent pas à remobiliser leurs troupes en envoyant les contre performeurs revoir leurs gammes à l'échelon inférieur et leur indiquer subtilement qu'une place en CDM n'est jamais garantie; la France annihile toute forme de concurrence dès l'automne grâce à son principe d'équipe A, B et Juniors.
Il y a 10 ans le niveau sur l'IBU Cup était très faible, ce n'est plus le cas depuis bien longtemps mais la France s'entête à n'y envoyer que ses jeunes. Les erreurs à répétition de Béatrix au tir, et la lenteur à skis d'un Boeuf ou d'un Fourcade auraient pu être synonyme d'une remise en question à l'étage d'en dessous. Avec un double avantage, se ressourcer et retrouver des sensations positives et permettre à d'autres de découvrir la CDM, voire y démontrer leur potentiel, à l'instar de Jouty.

1/ Les années précédentes, à la différence des grandes nations comme l'Allemagne ou la Norvège, nous n'avions pas grand monde à faire monter en coupe du monde. Déjà que pour trouver 4/5 biathlètes de niveau coupe du monde, on peinait... Cette année, nous avons pu commencer à faire monter quelques jeunes... mais qui, à l'exception d'Anaïs Chevalier, semblent être encore trop tendres pour participer aux JO. Or l'objectif de l'année, c'est bien les JO. Les "contre-performeurs" n'ont donc jamais été mis en concurrence car il n'y avait pas de concurrence. En France, et même si cela devrait changer dans les années à venir, on n'a pas encore de Benedikt Doll, d'Alexei Volkov ou de Lars Berger en réserve à faire monter en coupe du monde si les titulaires sont dans le dur. En passant, si les Norvégiens avaient attendu la remise en question au tir de Lars Berger pour le qualifier en coupe du monde, à l'instar de ce que tu proposes pour Béatrix, le pauvre n'aurait probablement jamais remporté une seule épreuve de coupe du monde.

2/ Le staff français ne considère probablement pas l'IBU Cup comme un circuit de seconde zone, mais davantage comme un environnement idéal pour faire progresser et mûrir les futurs biathlètes de l'Equipe A. D'ailleurs, certains déplorent qu'une Claire Breton ne soit pas sélectionnée sur le plateau alors qu'elle pourrait tout à fait postuler à une place au regard de ses résultats. Mais sans doute l'encadrement préfère-t-il façonner en IBU Cup les biathlètes des années à venir, surtout que les jeunes sont nombreux et nombreuses à pousser au portillon.

Hors ligne

#111 10-01-2014 11:15:16

m_9er
Membre
Lieu : Complètement à l'ouest!
Inscription : 03-12-2008
Messages : 2 887
Site Web

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

allezlesbis a écrit :
m_9er a écrit :

... les trois sœurs Gasparin vont réaliser leur rêve olympique ...


Oui, belle aventure familiale !
Les fratries, dommage qu'il n'y ait pas un mot qui désigne l'équivalent pour les filles (sorories serait bien !), sont très présentes dans le biathlon. Les Gasparin, Berger, Boe, Fourcade, Semerenko, Horchler...
Peut-être que m_9er nous fera un inventaire exhaustif wink

Oula ! y a du boulot !  big_smile  parce qu'il y en a énormément, et de la famille Sloof des Pays-Bas aux sœurs Hojnisz de Pologne je risque d'en oublier ! Plus dur : quand un frère et sa sœur ne représentent pas le même pays et ne portent le même nom (cf. famille Chipouline).

Si on élargit aux mariages, il me faudra bien deux mois de travail pour établir l'inventaire... wink
Tiens, je vois que Madame Toni Lang, née Kathrin Hitzer fait son retour en Coupe du Monde aujourd'hui sur l'individuel (dossard 98) ! smile

C'était la rubrique people de m_9er !  tongue


zut!   faut cliquer!   740327ciblanime3.gif
Allez les Bleus !
Aïe, c'est les Boe...

Hors ligne

#112 10-01-2014 12:11:33

Moustache
Membre
Lieu : Provins
Inscription : 08-03-2011
Messages : 706

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Pour Simon Fourcade, Loïs Habert qui le connait bien en a parlé hier sur Eurosport, il est retombé dans ces travers et à fait sur le couché des erreurs de débutant. Sous le coup du stress, la pression, la fatigue, l'effort,il a du mal gérer sa carabine. Les 22 des biathlètes sont des outils très précis et pointu qui nécessite une utilisation très méticuleuse, une petite erreur à un moment peut avoir des conséquences sur l'éjection et sur la mécanique de l'appareil; un peu comme si on mettait quelqu'un qui venait d'avoir le permis au volant d'une voiture de course.
Il y avait eu se reportage sur Canal + "intérieur sport" ou on se retrouvait en incursion avec les Fourcade Brothers, et on constatait oh combien le biathlon était important dans la vie de Simon à en tomber fou, d'autant plus que c'est lui qui à fait tomber Martin dans la marmite biathlon et que aujourd'hui le petit à largement dépasser le grand. Et même si on se réjouit pour les victoires du petit frère, Simon doit aussi vivre avec son lot de frustration, de ne pas y être arrivé, c'est une situation qui doit être très annihilante à vivre.
Il faudrait que Simon fasse fi de tout ça, qu'il se décomplexe enfin, qu'il lâche les chevaux, car on le sait tous, il a un énorme potentiel malheureusement embué par un contexte, un environnement, un mental, mais moi j'y crois encore, monter un jour en haut de la boite, s'il y a bien un valeureux qui le mérite c'est lui.

Hors ligne

#113 10-01-2014 15:48:50

Moustache
Membre
Lieu : Provins
Inscription : 08-03-2011
Messages : 706

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Magnifique 9ème place pour Laure Soulie et étonnante 13ème place pour la japonaise Fuyuko Suzuji.

Hors ligne

#114 10-01-2014 16:16:06

Gillou
Administrateur
Inscription : 23-11-2006
Messages : 2 198

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Avec 2 victoires en deux épreuves, Gabriela Soukalova remporte haut la main le petit globe de l'individuel (28 points d'avance sur sa dauphine du jour Darya Domracheva).

Hors ligne

#115 10-01-2014 16:34:25

FrancoisC
Membre
Lieu : 49° 29′ 24″ N 0° 06′ 00″ E
Inscription : 13-03-2012
Messages : 1 097

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Ça fait bizarre de voir un globe déjà décerné... hmm


Quand ça ne tourne pas rond dans le carré de l'hypothénuse , c'est signe qu'il est grand temps de prendre les virages en ligne droite.
Pierre Dac

Hors ligne

#116 10-01-2014 16:50:16

allezlesbis
Membre
Inscription : 02-12-2006
Messages : 1 836

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Schneehexer a écrit :
vaxi a écrit :
BARBIER a écrit :

Les grandes nations n'hésitent pas à renvoyer leurs athlètes en Coupe d'Europe ( ex: Allemagne , Russie, Allemagne, Autriche. En témoignent  les retours  profitables de Sumann, Stephan, Lesser, Christiansen, ...
Pourquoi pas la France qui s'entête à maintenir ces cadres ???  Il n'y a pas de honte à retrouver de la sérénité et de la forme à ce niveau de compétition. Les résultats des relais sont de ce fait moins bons; le collectif pourrait en souffrir !!!

Parce que la France, ou en tout cas le staff, considère l'IBU Cup comme un circuit de seconde zone. Alors que certaines nations n'hésitent pas à remobiliser leurs troupes en envoyant les contre performeurs revoir leurs gammes à l'échelon inférieur et leur indiquer subtilement qu'une place en CDM n'est jamais garantie; la France annihile toute forme de concurrence dès l'automne grâce à son principe d'équipe A, B et Juniors.
Il y a 10 ans le niveau sur l'IBU Cup était très faible, ce n'est plus le cas depuis bien longtemps mais la France s'entête à n'y envoyer que ses jeunes. Les erreurs à répétition de Béatrix au tir, et la lenteur à skis d'un Boeuf ou d'un Fourcade auraient pu être synonyme d'une remise en question à l'étage d'en dessous. Avec un double avantage, se ressourcer et retrouver des sensations positives et permettre à d'autres de découvrir la CDM, voire y démontrer leur potentiel, à l'instar de Jouty.

1/ Les années précédentes, à la différence des grandes nations comme l'Allemagne ou la Norvège, nous n'avions pas grand monde à faire monter en coupe du monde. Déjà que pour trouver 4/5 biathlètes de niveau coupe du monde, on peinait...

2/ Le staff français ne considère probablement pas l'IBU Cup comme un circuit de seconde zone, mais davantage comme un environnement idéal pour faire progresser et mûrir les futurs biathlètes de l'Equipe A. D'ailleurs, certains déplorent qu'une Claire Breton ne soit pas sélectionnée sur le plateau alors qu'elle pourrait tout à fait postuler à une place au regard de ses résultats. Mais sans doute l'encadrement préfère-t-il façonner en IBU Cup les biathlètes des années à venir, surtout que les jeunes sont nombreux et nombreuses à pousser au portillon.

Dans un autre sujet, plusieurs forumeux considéraient que l'encadrement était le plus à même de prendre les meilleures décisions...On voit que les résultats des athlètes à 3 semaines des JO, posent question à certains...
Oui, quand un(e) athlète français(e) a le statut de A, il ou elle est presque indéboulonnable, et très peu d'entre eux ou elles ont fait un retour en IBU Cup.
Non, il ne faut pas dire que les années précédentes il n'y avait pas grand monde à faire monter en Coupe du Monde...Faux de dire que "pour trouver 4/5 biathlètes de niveau coupe du monde, on peinait"... Durant plusieurs années, en particulier chez les filles, la porte a été volontairement fermées à certain(e)s. Il y a 2 saisons, "l'équipe olympique était déjà constituée"...
Les choses changent, et donner maintenant leur chance à d'autres athlètes, bouscule la hiérarchie.
En effet, chez les filles on constate que les juniors et jeunes sont prometteuses, mais chez les seniors la situation est plus compliquée. Certes Claire Breton gagne des courses nationales, mais elle a eu toute sa chance en participant à de nombreuses étapes de C du M, fait un bonne dizaine de courses (aurait pu en faire davantage si elle avait été dans les 60 sur plusieurs sprints) pour au final n'être qu'une seule fois dans les points. Elle a 29 ans, n'a pas été très convaincante lors de la 1ère IBU Cup, et il est logique que l'encadrement privilégie maintenant les juniors.
La question pour lors est de savoir ce qui sera décidé pour Sochi car certains A sont pour l'instant loin d'être convaincants. A l'issue de l'Individuel, Sophie reste en grande difficulté, et il ne lui restera que l'étape d'Anterselva. Alexis n'est pas saignant sur les skis, et cela lui est déjà arrivé ces dernières années. On leur souhaite bien sûr de retrouver leur niveau.
Jean Gui qui avait suscité le doute, a fait une belle démonstration de ses capacités hier !

Dernière modification par allezlesbis (10-01-2014 16:54:08)

Hors ligne

#117 10-01-2014 17:51:25

Nissarte
Membre
Lieu : Côte d'Azur
Inscription : 29-03-2010
Messages : 1 921

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Une question que je me suis souvent posée et surtout depuis la fin de la saison dernière et l’annonce de la sélection des équipes de France pour la préparation estivale :
Pourquoi faire une équipe de France A et une équipe de France B ?

Puisque la France a droit à 6 quotas en CDM et 5 en IBU Cup, pourquoi ne pas sélectionner une douzaine de garçons et autant de filles et les faire travailler ensemble tout l’été. La même préparation avec les mêmes stages jusqu’au dernier stage d’avant saison en Scandinavie où la dernière compétition avant les premières CDM et IBU Cup servirait de sélection ?

Je crois avoir entendu que c’est ce qu’a fait l’Autriche cet été et on voit bien les résultats qu’ils ont cette année.

Bien sûr ce n’est que l'idée d’un passionné des équipes de France de biathlon mais qui n’a aucune compétence. C’est juste histoire de débattre sur la question. Il est certain que des tas de paramètres doivent m’échapper.

Hors ligne

#118 10-01-2014 19:02:46

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 6 633
Site Web

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

pas un grand moment pour les filles .......... l'absence de marie ne justifie pas tout ..... sad

En ligne

#119 10-01-2014 19:06:32

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 219

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

allezlesbis a écrit :

Non, il ne faut pas dire que les années précédentes il n'y avait pas grand monde à faire monter en Coupe du Monde...Faux de dire que "pour trouver 4/5 biathlètes de niveau coupe du monde, on peinait"... Durant plusieurs années, en particulier chez les filles, la porte a été volontairement fermées à certain(e)s. Il y a 2 saisons, "l'équipe olympique était déjà constituée"...

Quelles filles étaient susceptibles de concurrencer durablement les 4 "titulaires" ? Pauline Maccabies ? Laure Bosc ?  Jacquemine Baud ? Claire Breton ? Pour moi, c'est loin d'être évident. Même avec les difficultés que connaît actuellement Sophie Boilley, on ne peut pas dire que Marine Bolliet représente - pour le moment - une concurrence inévitable. Elle est juste quelques points devant au classement général de la coupe du monde. Par contre, il est vrai que dans le cadre d'un relais, Marine Bolliet pourrait apparaître plus sûre, en raison de la qualité actuelle de son tir. Et je lui souhaite d'ailleurs d'aiguillonner encore davantage Sophie Boilley dans les temps à venir wink

Dans d'autres pays, surtout chez les hommes (même si les Russes ont un beau réservoir chez les femmes), quand un biathlète est un peu moins bien, il est parfois possible d'en sortir un de la coupe IBU qui jouera le podium le week-end d'après en coupe du monde. En France, on est encore loin d'avoir de tels profils, même si on sent que les choses changent peu à peu.

Quand je dis niveau "coupe du monde", c'est pour moi avoir le potentiel de figurer parmi les 40 premières au classement général de la coupe du monde. Et je suis désolé, mais pour moi de tels profils n'ont jamais couru les rues, côté français. A la limite, s'il avait fallu faire monter une fille l'an dernier en coupe du monde, au regard des résultats, c'est peut-être Anaïs Chevalier qui aurait été sélectionnée. Mais ce n'était peut-être pas plus mal de la laisser mûrir en IBU Cup un an de plus. D'ailleurs, si l'on devait faire de même actuellement, c'est sans doute sa soeur Chloé qui serait sélectionnée. Pour moi, ce n'est pas plus mal de la laisser encore quelques temps en IBU Cup et de l'envoyer aux championnats du monde Jeunes/Juniors.

La révolution que vous souhaitez me semble tout à fait pertinente pour le futur, car le réservoir semble s'agrandir. Mais je ne suis pas sûr qu'elle aurait été pertinente ces dernières années.

PS : N'hésite pas à donner des noms. Qui aurais-tu aimé voir davantage en coupe du monde ? Ca facilitera la compréhension de ton propos wink

Hors ligne

#120 10-01-2014 20:33:19

jauzy19
Membre
Lieu : Bort les Orgues
Inscription : 16-12-2006
Messages : 360

Re : CDM 5 Ruhpolding 2014

Des biathlètes qui se sont fait saquer sans raison il y en a eu un paquet il y a quelques années : Jacquin, Blondeau, Roche, Langel, Porret, alors qu'on se trainait des boulets comme Aubert ou Jean.

Mais je trouve que depuis quelques années il y a du progrès et il n'y a plus d'injustice selon moi. Breton et Baud ont 29 et 26 ans, elles n'ont jamais rien montré en CDM donc leur tour est passé maintenant.

Après on reste la France, donc pas un réservoir énorme non plus même si c'est de mieux en mieux.

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2020