Forum de BiathlonFrance

Tout ce qui concerne le Biathlon, c'est ici !

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 31-01-2019 18:10:39

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 5 843
Site Web

le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

le staff technique français est a l'hauteur  de ses ambitions ?
la remise en cause du fonctionnement des équipes en général, voire de la fédération est d'actualité pour vous ?

Dernière modification par ilcanzese (31-01-2019 18:12:28)

Hors ligne

#2 31-01-2019 20:39:49

Gallien60
Membre
Lieu : Compiègne
Inscription : 16-03-2015
Messages : 1 033

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

on ne peut pas dire que le staff technique n'est pas a la hauteur: chez les hommes le niveau actuel de l'équipe n' a jamais été aussi haut Il suffit de regarder le classement des dernières courses a Antolz par exemple
chez les filles idem il y a quasiment toujours une fille dans le top ten a chaque course même si on rage tous sur les tirs Mais les temps de ski sont correctes et a voir Julia Simon qui performe des sa première année montre qu'elle a été bien prise en charge par le staff
après on peut toujours critiquer et trouver qu'il n'y a pas assez de victoire mais la, le staff ne peut être mis en cause.Et pour terminer a voir l'ambiance des équipes rien ne laisse a penser que le staff n'est pas bon mais on est pas avec eux dans les préparations d'étapes , donc .........

Dernière modification par Gallien60 (31-01-2019 20:40:36)


Champion du monde de Mastart F Hochfilzen 2017
Médaille d'argent Relais F Hochfilzen 2017

Hors ligne

#3 31-01-2019 21:35:34

maybebi
Membre
Lieu : USA/France
Inscription : 15-02-2018
Messages : 375

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

ilcan, as tu demandé au staff quelles sont "ses" ambitions? Dans le cas contraire, personne ne peut répondre a ta question!


MBB

Hors ligne

#4 31-01-2019 22:35:44

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 5 843
Site Web

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

apparemment  il y a du monde que trouve que il y a des incohérence dans la carrière des certains biathlètes français  smile d'ou la création de cette discussion que a squatté long temps celle de Célia Aymonier ....

pour moi au contraire  +/- tous sont traité  avec égalité, après il faut un peu de change  ...si tu fait un bon résultat  en IBU cup et tu plante  en CDM   c'est plus difficile  de ré-avoir sa chance de suite !
Savoir aussi sur  quel nombre des jeunes athlètes les techniciens peuvent  compter   pour trouver "la perle rare" ! si on fait le ratio avec les russes  je pense que les français sont a la pointe  dans ce domaine ...

Hors ligne

#5 01-02-2019 01:41:29

Iky
Membre
Inscription : 10-02-2018
Messages : 324

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

Il aurait été peut-être plus logique de placer cette discussion dans “Coupe du Monde” ou “Biathlon en France”. Maintenant je ne suis pas modérateur…   roll

C’est toujours une bonne chose si ce topic est dissocié de celui consacré à Célia Aymonier.

Maintenant, pour émettre un avis, je manque complètement d’expérience. Entre les sélections “une bonne fois pour toutes” et les remises en question perpétuelles, ça se discute…  neutral

C’est de toute façon beaucoup plus simple quand on a un leader qui se détache. Avec Martin, l’équipe est entraînée vers le haut. Sans Marie, l’équipe féminine est en proie à un certain flottement, personne n’étant en mesure de la suppléer pour le moment.

Le staff s’en sort plutôt bien avec (le riche) effectif dont il dispose. Quand on n’a que Kaisa et accessoirement Laukkanen, bien difficile de dégager une stratégie d’ensemble... On est quand même au départ dans un sport individuel et, en tant qu’entraîneur, je pense que si l’on n’a qu’un ou une athlète performant(e), on mettra tous les moyens humains dessus au détriment peut-être de l'ensemble.

À l’inverse, les Russes, puisqu’on en parle, hommes et femmes confondus, avec leur effectif redondant, ça m’a l’air d’être un sacré bordel ! Peut-être qu’il faut payer pour monter ?  lol  En tous les cas ça change tout le temps et il faut s’accrocher pour suivre leur sélection sans en comprendre leurs critères.

PS: En parlant de Laukkanen, (Mari Eder), je ne sais pas où elle est passée depuis décembre.

Dernière modification par Iky (01-02-2019 02:00:50)

Hors ligne

#6 01-02-2019 07:45:38

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 5 843
Site Web

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

mari a était a nouveau opéré
-
PS: si l'administrateur veut mettre cette discussion ailleurs .........  smile

Hors ligne

#7 01-02-2019 09:03:07

Anna29
Membre
Inscription : 09-12-2012
Messages : 2 351

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

Iky a écrit :

À l’inverse, les Russes, puisqu’on en parle, hommes et femmes confondus, avec leur effectif redondant, ça m’a l’air d’être un sacré bordel ! Peut-être qu’il faut payer pour monter ?  lol  En tous les cas ça change tout le temps et il faut s’accrocher pour suivre leur sélection sans en comprendre leurs critères.

PS: En parlant de Laukkanen, (Mari Eder), je ne sais pas où elle est passée depuis décembre.

Pour les russes, c'est parce qu'il y a très peu d'athlètes qui réussissent les critères (très élevés comparés aux résultats habituels) que ça change autant et encore, chez les filles, une d'entre elle a dû utiliser la presse et rappeler qu'elle avait tous les critères demandés pour venir en coupe du monde sinon, elle aurait attendu.
Le reste des athlètes est à la décision des coachs. Chez les russes, la quantité, surtout chez les femmes, est très loin de faire la qualité.
Mais ce qui est quand même étrange, c'est de lire qu'une athlète (ici Slivko) ne veuille pas monter en coupe du monde et préfère attendre la saison suivante pour le faire et gagner le général de l'IBU cup cette saison. Bon, ça s'entend parce qu'en plus, ça donne droit à une place nominative mais qui dit qu'en début de saison prochaine, l'athlète sera en forme ? autant profiter dès que possible et concurrencer des filles plus fortes.


On ne nait pas Breton, on le devient, à l’écoute du vent, du chant des branches, du chant des hommes et de la mer (X. Grall)

Hors ligne

#8 05-02-2019 15:38:37

axlb
Membre
Inscription : 06-02-2017
Messages : 114

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

Iky a écrit :

PS: En parlant de Laukkanen, (Mari Eder), je ne sais pas où elle est passée depuis décembre.

Elle a fait le tour de ski en ski de fond fin décembre puis une opération en janvier oui.

Pour la gestion des l'équipe de France, je trouve que c'est quand même quasi parfait. C'est plutôt impitoyable, on envoit les biathletes qui n'ont pas le niveau coupe du monde à la retraite très tôt mais ca permet d'avoir des groupes restreints et de faire de la place pour les jeunes. On a toujours 4/5 biathletes de très haut niveau dans chaque sexe, et 1 ou 2 places en rotation. Cela permet de tester assez souvent des athletes au plus haut niveau, des fois très jeunes, de leur donner de l'expérience et de leur permettre de se réveler. Guigonnat végetait en ibu cup, il a eu plusieurs chances en coupe du monde et l'année dernière il a eu le déclic, il est maintenant un des tous meilleurs mondiaux. Braisaz, Julia Simon, Chloé Chevalier, Emilien Jacquelin, Fabien Claude et d'autres ont eu leur chance très tôt en coupe du monde.

Je suis plutôt contre les sélections, je trouve que les montées/descentes au mérite par l'IBU cup fonctionnent très bien. Les sélections russes sont un gros problème pour eux. Ils ont des sélections fin novembre et fin décembre qui perturbent les pics de forme des biathletes. Babikov et Slivko ont plus de chances d'avoir une place réservée en coupe du monde l'année prochaine en gagnant l'IBU cup qu'en faisant le yoyo, et n'ont donc pas le meilleur groupe possible sur chaque épreuve.

Quand on compare aux autres grosses nations, on ne peut que féliciter la gestion du staff français. On est les seuls à jouer la victoire en nation's cup dans les 2 sexes. Les 3 plus grosses nations (Norvege, Russie, Allemagne), malgré des viviers énormes ont toutes des soucis. Les russes ont peut-être des profils similaires aux talents français mais a énormément de biathletes moyens de 24/26 ans qui bouchent le système (plus des sélections contre-productives). Même avec les retraites d'OEB et de Svendsen, la Norvege a une équipe masculine bouchée par des athlètes de 28/30 ans. C'est pas bon pour eux que des Dale, Bakken et Pettersen ne puissent rester durablement en coupe du monde. Plus Soerum dont je n'avais jamais entendu parlé avec la semaine dernière qui se rajoute au portillon. Et les allemands ont un soucis de formation (ou vraiment une grosse malchance depuis 3/4 ans) avec aucun jeune qui arrive à avoir le niveau coupe du monde.

Concernant l'avenir, chez les hommes le roulement va devenir compliqué avec 5 biathlètes indéboulonables, dont 4 qui sont encore là pour de nombreuses années. Ca va que ca pousse pas trop derrière, Begue et Fabien claude ont déjà été testés plusieurs fois et auront encore l'occasion de le faire cette année et l'année prochaine. Simon Fourcade pose problème pour le renouvellement. Logiquement il aurait du être poussé vers le retraite (comme Beatrix). Emilien Claude et Martin Bourgois-République vont devoir faire leurs armes en IBU cup mais n'auront peut-être pas trop l'occasion de prendre de l'expérience en coupe du monde comme leurs prédecesseurs, ca pourrait leur être préjudiciable. Sauf si Martin prend sa retraite plus tôt que prévu.

Chez les femmes c'est très bien géré. On a 4 indéboulonables dont 3 très jeunes. En attendant la releve, Aymonier a encore sa place mais si elle ne progresse pas, elle devrait entrer en rotation avec Colombo, Myrtille Begue, Chloé Chevalier, Lou Jeanmonnot, Sophie Chauveau et Camille Bened pour les 2 dernières places. Et peut-être bientôt 3 avec Anaïs Besond qui aura bientôt 32 ans et qui semble sur le déclin, ca laissera de la place pour la relève.

Hors ligne

#9 05-02-2019 19:30:40

Antho
Membre
Inscription : 12-12-2017
Messages : 376

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

axlb a écrit :

Pour la gestion des l'équipe de France, je trouve que c'est quand même quasi parfait. [...]

Tout à fait de ton avis ; tu as exprimé tout ce que je pense de la gestion des groupes France (jusqu'à la gestion du cas Simon Fourcade et le "frein" potentiel pour les jeunes), et d'une manière bien meilleure que ce que j'aurais pu écrire.

Hors ligne

#10 14-02-2019 23:50:29

Antho
Membre
Inscription : 12-12-2017
Messages : 376

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

J'ai posté sur le fil "Julia SIMON", je mets mon message aussi ici car çà a sa place :

En revanche, je suis très étonné qu'elle se sente fatiguée alors qu'il y a eu deux semaines hors compétition + une étape tronquée et que ce n'est que la 1ère course de la semaine. De manière plus générale, j'ai l'impression que la préparation physique du groupe féminin a été un peu raté (cf. les filles qui se disent sur les rotules lors des dernières étapes de chaque trimestre) ; à tout le moins, les résultats de la préparation physique des filles sont en total contraste avec les résultats de la préparation physique des garçons (modulo Martin Fourcade).

Hors ligne

#11 15-02-2019 00:11:30

maybebi
Membre
Lieu : USA/France
Inscription : 15-02-2018
Messages : 375

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

Antho a écrit :

J'ai posté sur le fil "Julia SIMON", je mets mon message aussi ici car çà a sa place :

En revanche, je suis très étonné qu'elle se sente fatiguée alors qu'il y a eu deux semaines hors compétition + une étape tronquée et que ce n'est que la 1ère course de la semaine. De manière plus générale, j'ai l'impression que la préparation physique du groupe féminin a été un peu raté (cf. les filles qui se disent sur les rotules lors des dernières étapes de chaque trimestre) ; à tout le moins, les résultats de la préparation physique des filles sont en total contraste avec les résultats de la préparation physique des garçons (modulo Martin Fourcade).

Les gars ont de gros trous aussi, et surtout ce n'est pas qu'une question de préparation physique, qui est d'ailleurs une chose que le nouveau staff EDF a géré beaucoup mieux cette année en prepa.
Par contre en France il y a un laxisme incroyable pour la nutrition qui au final est LE moteur de l'individu. Ca plombe bien des courses de biathlon (et autres sports) mais shht, faut pas en parler!
Et puis une autre erreur du staff c'est que les Français se sont sauvés d'Anterselva, alors que les Norvégiens, par exemple, y sont sagement restés, une excellente gestion du rapport physiologie de l'effort / altitude. On voit nettement la difference dans les résultats.

Dernière modification par maybebi (15-02-2019 00:13:15)


MBB

Hors ligne

#12 15-02-2019 00:24:14

Aqua
Membre
Inscription : 28-03-2018
Messages : 317

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

Antho a écrit :

J'ai posté sur le fil "Julia SIMON", je mets mon message aussi ici car çà a sa place :

En revanche, je suis très étonné qu'elle se sente fatiguée alors qu'il y a eu deux semaines hors compétition + une étape tronquée et que ce n'est que la 1ère course de la semaine. De manière plus générale, j'ai l'impression que la préparation physique du groupe féminin a été un peu raté (cf. les filles qui se disent sur les rotules lors des dernières étapes de chaque trimestre) ; à tout le moins, les résultats de la préparation physique des filles sont en total contraste avec les résultats de la préparation physique des garçons (modulo Martin Fourcade).

Raté, je trouve le mot un peu fort. Si on fait le constat depuis Antholz, il est clair que l'on pourrait en arriver à cette conclusion. Mais, il ne faut quand même pas oublier les 5 premières étapes, de haut niveau, avec une équipe de France à la première place de la Coupe des Nations (ce qui est d'ailleurs toujours le cas). Anaïs C a passé un réel cap niveau ski, de même pour Julia. Ces deux là sont d'ailleurs les principales victimes de la fatigue. Il leur faut peut-être du temps pour s'habituer à cette intensité nouvelle. On peut aussi parler de Célia qui, de son côté, ne semble pas accuser le coup.

Cependant, il est vrai que le résultat de la prépa est à contraster, avec pour commencer les abandons de Julia et Anaïs sur les courses d'Antholz, et les temps de skis moins bons sur les étapes nord-américaines. De manière générale, une prépa ne peut pas convenir à tout le monde, le groupe masculin et Martin en sont le parfait exemple. Certaines ont plus progressé que d'autres et certaines ressentent plus le poids de la prépa que d'autres.

Hors ligne

#13 15-02-2019 01:30:17

Iky
Membre
Inscription : 10-02-2018
Messages : 324

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

J’ai l’impression que les efforts pour les filles ont porté davantage sur l’amélioration du tir. Ça ne se voit pas trop, pourrait-on dire, mais on sent que ce n’est pas la même approche que l’année dernière. Est-ce que ça va finir par payer ?

Par contre, pour la préparation physique, je suis d’accord avec Antho. Ça contraste avec celle des garçons. Julia et Anaïs C ont progressé, mais le niveau général s’est sacrément élevé cette saison et les autres filles me semblent plafonner. Il y aura quand même du repos avant les championnats. Si les entraîneurs ont bien calculé leur coup, ça devrait suffire.

Hors ligne

#14 28-03-2019 17:12:57

Iky
Membre
Inscription : 10-02-2018
Messages : 324

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

Le bilan féminin 2018-2019 par un des entraîneurs.

https://www.nordicmag.info/biathlon-fre … tige-0328/

Hors ligne

#15 28-03-2019 17:37:45

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 5 843
Site Web

Re : le staff technique français est a l'hauteur de ses ambitions ?

un an  pour apprendre mais l'année prochaine  les résultats doivent être au RDV

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2018