#1 16-02-2013 21:22:18

vaxi
Membre
Inscription : 08-12-2010
Messages : 37

Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Voici la liste des biathlètes masculins qui ont été envoyé en IBU Cup concernant la Norvège, la Russie, l'Allemagne et la France. (Nom, Date de naissance, Points acquis, Nombre de manches disputées sur les 7 du calendrier)

Norvège:
ANDRESEN F            1973  104    2
BERGER L                    1979  75        1
OS A                            1980  284    4
BRATTSVEEN R            1984  4        1
HAFSAS R                    1985  60        2
ENG M                    1986  125    3
KOKKIN D                    1987  254    5
GJERMUNDSHAUG J  1987      182    5
GUNDERSEN T            1987  11        1
SAETEN K                    1988  75        3
BIRKELAND L            1988  101    2
STENERSEN T            1988  78        2
BJOENTEGAARD E     1990  120    1
SKJELVIK K            1991  31        2
TUFTE P                    1991   0        1
GJERMUNDSHAUG V    1992  94        2
AALVIK E                    1992  77        2
CHRISTIANSEN V    1992  76        1
BOE J                    1993  72        1

Russie:
TCHEREZOV I    1980  247   4
MAKOVEEV A    1982  92       2
TCHOUDOV M    1982  3       1
SLEPOV A            1986  360   6
KLYACHIN S    1986  218   3
VASILYEV V    1987  392   7
LAPSHIN T    1988  351   6
VOLKOV A            1988  222   2
BURTASOV M    1989  129   3
KORASTYLEV S    1989  77       2
ELKHIN D            1989  39       1
PECHENKIN A    1991  224   4
BABIKOV A    1991  26       1
POPOV I            1991  3       1
TSVETKOV M    1992  73       2

Allemagne:
BOHM D            1986   376    7
STEPHAN C    1986   330    7
KIEL R            1987   99      3
BISCHL M            1988   52         1
DOLL B            1990   365    6
WILLEITNER M    1990   165    5
BARTH T            1990   7         2
SCHANDL J    1990   0         1
HERMANN T    1991   154    4
KUHN J            1991   156    3
RASCHKE K    1992   34         1
BARTSCHER S    1992   0        1

France:
BORGEOT                1989    86    2
HABRAN                1990    82    3
ARNAULT                1990    73    3
GUIGONNAT        1991    200    6
JOUTY                1991    186    6
CLAUDE                1991    161    3
FILLON MAILLET   1992    76    3
FINELLO                1992    18    2
LEGRAND                1992    7    2

D'où ma question: Si l'on considère à juste titre que la France ne dispose pas d'un réservoir aussi important que les 3 autres Top nations, comment se fait-il que la France soit la nation qui envoie les biathlètes les plus jeunes en IBU Cup, tout en mettant en retraite ceux qui ont à peine dépassé la vingtaine d'années? C'est moi où finalement la France agi comme pourraient se le permettre des nations au réservoir immense, alors que celles-ci n'agissent justement pas de cette façon?

De plus, au total de participations, on retrouve la Russie avec 45 participations, Norvège et Allemagne à 41 et la France à 30. 7 manches avec 6 biathlètes nous fait 42 participations possibles (les russes ont profité de la manche à domicile pour dépasser ce quota).

Au final, tout est lié. La France dispose pour la première fois, depuis que j'ai des souvenirs de biathlon, d'une capacité à faire jouer la concurrence et de mettre en place un système d'ascenseur (CDM, IBU, compét nationales). Créer de l'émulation, arrêter les courses de sélection un mois avant le début de saison qui n'ont aucun sens, sinon celui de cramer les athlètes qui doivent être au top en novembre sinon leur saison est terminée, faire souffler certains tout en conservant un niveau intéressant plutôt que de n'envoyer personne pour remplacer l'athlète au repos. Bref, la DTN va-t-elle changer sa politique en 2013/14 ?

Hors ligne

#2 17-02-2013 01:07:16

jauzy19
Membre
Lieu : Bort les Orgues
Inscription : 16-12-2006
Messages : 360

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Très bonne remarque, on a gâché de gros talents par cette politique peut être dictée par des raisons économiques, je pense aux Roche, Porret, Langel, Ehrhart, Jacquin, Blondeau et sûrement beaucoup d'autres.

Hors ligne

#3 17-02-2013 06:35:27

Nissarte
Membre
Lieu : Côte d'Azur
Inscription : 29-03-2010
Messages : 1 921

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Très bon travail Waxi, et très bonne analyse.
Cette semaine vont débuter les championnats d'Europe à Bansko en Bulgarie (Il y a d'ailleurs un Topic sur cette compétition sur l'onglet coupe d'Europe).
Et bien La France n'a sélectionné qu'une seule fille en catégorie senior. Cela parait incroyable, étant donné qu'il y a déja très peu d'IBU CUP dans une saison et donc très peu d'occasion pour celles et ceux qui n'ont pas la chance d'être en coupe du monde d'aquerrir de l'experience en compétition internationnale.
Quel gachi !

Hors ligne

#4 17-02-2013 13:43:24

allezlesbis
Membre
Inscription : 02-12-2006
Messages : 1 836

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Ce constat fait et dit par certains, ne peut pas être dit par d'autres, qui n'en pensent pas moins...

Hors ligne

#5 17-02-2013 13:54:27

Tonton56
Membre
Inscription : 11-03-2011
Messages : 495

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Je ne suis pas sûr qu'il soit très pertinent de comparer la France à la Norvège, l'Allemagne et la Russie.

Comme vous, je regrette qu'on n'envoie pas le maximum de biathlètes sur chaque manche d'IBU Cup (d'ailleurs on va perdre une place chez les hommes et les femmes), des talents ont été gâchés c'est indéniable mais n'oublions pas que la France a des contraintes économiques que n'ont pas les trois autres nations citées.
N'étant pas trésorier, je ne saurais dire si ce gâchis est justifié ou non.

Hors ligne

#6 17-02-2013 14:18:40

Famille Chats 43
Membre
Lieu : Pont Salomon (43)
Inscription : 13-10-2010
Messages : 1 942

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

allezlesbis a écrit :

Ce constat fait et dit par certains, ne peut pas être dit par d'autres, qui n'en pensent pas moins...

+ 10000000000 , on se comprend wink ...


French Biathletes, Fournisseurs Officiels de Rêve Eveillé yep

Hors ligne

#7 17-02-2013 14:23:13

Famille Chats 43
Membre
Lieu : Pont Salomon (43)
Inscription : 13-10-2010
Messages : 1 942

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Brillante analyse Vaxi :bravo: (que d'autres ont faites avant toi siffle , mais là n'est pas mon propos) !

Et SI je ne te sautais pas dessus ? Et SI j'adhérais à tes propos ? Tu proposes quoi ? De faire un putsch à la Fédé tongue ? lol

Dernière modification par Famille Chats 43 (17-02-2013 14:23:47)


French Biathletes, Fournisseurs Officiels de Rêve Eveillé yep

Hors ligne

#8 17-02-2013 16:57:39

allezlesbis
Membre
Inscription : 02-12-2006
Messages : 1 836

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Nissarte a écrit :

Cette semaine vont débuter les championnats d'Europe à Bansko en Bulgarie (Il y a d'ailleurs un Topic sur cette compétition sur l'onglet coupe d'Europe).
Et bien La France n'a sélectionné qu'une seule fille en catégorie senior.
!

Les Championnats d'Europe sont réservés aux moins de 26 ans. En catégorie senior, et dans cette tranche d'âge, sont concernées Jacquemine, Laure Bosc et Florie Vigneron. Florie n'est pas allée en IBU Cup. En plus de Jacquemine, seule Laure aurait pu participer.
Il est fort possible que lors de ces Championnats, des fédés décident d'aligner des juniors sur les courses senior. On verra quels choix fera la France, mais pour qu'il y ait une équipe française sur le relais dame, il y aura forcément au moins 3 juniors, car il n'y aura pas de relais par catégorie d'âge. Et une des filles fera peut-être 3 courses d'affilé : poursuite, relais mixte, relais.

Hors ligne

#9 17-02-2013 17:23:56

Nissarte
Membre
Lieu : Côte d'Azur
Inscription : 29-03-2010
Messages : 1 921

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

allezlesbis a écrit :
Nissarte a écrit :

Cette semaine vont débuter les championnats d'Europe à Bansko en Bulgarie (Il y a d'ailleurs un Topic sur cette compétition sur l'onglet coupe d'Europe).
Et bien La France n'a sélectionné qu'une seule fille en catégorie senior.
!

Les Championnats d'Europe sont réservés aux moins de 26 ans. En catégorie senior, et dans cette tranche d'âge, sont concernées Jacquemine, Laure Bosc et Florie Vigneron. Florie n'est pas allée en IBU Cup. En plus de Jacquemine, seule Laure aurait pu participer.
Il est fort possible que lors de ces Championnats, des fédés décident d'aligner des juniors sur les courses senior. On verra quels choix fera la France, mais pour qu'il y ait une équipe française sur le relais dame, il y aura forcément au moins 3 juniors, car il n'y aura pas de relais par catégorie d'âge. Et une des filles fera peut-être 3 courses d'affilé : poursuite, relais mixte, relais.

Voir le topic sur les championnats d'Europe sur ce même onglet "Coupe IBU"

Dernière modification par Nissarte (17-02-2013 17:24:41)

Hors ligne

#10 17-02-2013 18:46:14

allezlesbis
Membre
Inscription : 02-12-2006
Messages : 1 836

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Si tu avais fait ta remarque dans le topic "Championnats d'Europe", j'y aurais répondu dans ce topic-là  wink

Hors ligne

#11 17-02-2013 19:11:31

Nissarte
Membre
Lieu : Côte d'Azur
Inscription : 29-03-2010
Messages : 1 921

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

allezlesbis a écrit :

Si tu avais fait ta remarque dans le topic "Championnats d'Europe", j'y aurais répondu dans ce topic-là  wink

Je voulais seulement que tu regardes sur le topic de Bansko parce que Famille Chats 43 avait déjà fait des recherches sur les sélections et avait donné des informations de sources non officielles mais 100% fiables et que cela avait un rapport avec ce que tu venais d’écrire.

Mais en aucun cas je ne me suis permis de te faire une remarque sur le fait que tu n’étais pas sur le bon topic. J’apprécie bien trop tes compétences depuis que je suis sur ce forum pour me permettre ce genre de réflexion à ton encontre.

Hors ligne

#12 17-02-2013 19:23:44

Famille Chats 43
Membre
Lieu : Pont Salomon (43)
Inscription : 13-10-2010
Messages : 1 942

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Ne t'en fais pas Nissarte, allezlesbis et moi, on est sur la même longueur d'ondes wink


French Biathletes, Fournisseurs Officiels de Rêve Eveillé yep

Hors ligne

#13 17-02-2013 19:48:33

jauzy19
Membre
Lieu : Bort les Orgues
Inscription : 16-12-2006
Messages : 360

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Donc Claire Breton est de fait exclue par son âge. En revanche cette année on n'a pas du tout vu Laure Bosc, qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Hors ligne

#14 18-02-2013 08:50:07

allezlesbis
Membre
Inscription : 02-12-2006
Messages : 1 836

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Nissarte a écrit :
allezlesbis a écrit :

Si tu avais fait ta remarque dans le topic "Championnats d'Europe", j'y aurais répondu dans ce topic-là  wink

Mais en aucun cas je ne me suis permis de te faire une remarque sur le fait que tu n’étais pas sur le bon topic. J’apprécie bien trop tes compétences depuis que je suis sur ce forum pour me permettre ce genre de réflexion à ton encontre.

C'était de ma part un clin d'oeil très amical !
Il est appréciable qu'il y ait des forumeux comme toi qui aient la modestie de poser des questions sur certains aspects du fonctionnement du biathlon, afin de mieux le connaître...Cela change de certains grands spécialistes qui savent beaucoup, y compris ce qui se passe dans la tête des athlètes  wink  wink

Hors ligne

#15 26-02-2013 15:39:53

vaxi
Membre
Inscription : 08-12-2010
Messages : 37

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Famille Chats 43 a écrit :

Brillante analyse Vaxi :bravo: (que d'autres ont faites avant toi siffle , mais là n'est pas mon propos) !

Et SI je ne te sautais pas dessus ? Et SI j'adhérais à tes propos ? Tu proposes quoi ? De faire un putsch à la Fédé tongue ? lol

Je propose rien du tout, en ma qualité de simple spectateur, je ne suis pas habilité à faire changer les mentalités ou à remplir les caisses de la fédé.
Il semble quand même qu'en interne, certaines voies s'élèvent sur la façon de faire, notamment en terme de sélections.
En finir avec les pré sélections et s'appuyer sur les classements généraux de la saison précédente, jouer à fond le système d'ascenseur entre les circuits (fin décembre et en février) tout en laissant le temps aux athlètes de s'affirmer, ou de constater qu'ils n'ont pas le niveau.
Cela clarifierait la situation de chacun avant même le début de l'automne d'une part, et donnerait à tous une idée précise des objectifs à atteindre en obtenant sa place au mérite, grâce à la régularité et non plus sur un éventuel week-end durant lequel ça passe ou ça casse.

Ce qui me dérange c'est de jouer la victimisation par rapport aux 3 grandes nations. Oui il y a moins d'argent et de moyens en globalité mais l'Ukraine, l'Italie, le Bélarus, les Tchèques, ... poussent derrière et pour les filles certaines nations sont déjà passées devant la France. Je ne suis pas sûr que ces nations aient fait chauffer le porte monnaie outre mesure.

Hors ligne

#16 26-02-2013 19:56:04

jauzy19
Membre
Lieu : Bort les Orgues
Inscription : 16-12-2006
Messages : 360

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

La question qu'on peut poser c'est pourquoi par exemple un Frode Andresen peut continuer à 39 ans en étant même plus dans l'équipe B et pourquoi chez nous un Ludwig Ehrhart choisit (ou est contraint ?) de mettre un terme à sa carrière à 22 ans ? Problème de sponsoring individuel, de finance fédérale ou le choix individuel de privilégier les études pour sécuriser une "vie normale".

Ca me rappelle un peu le cas du nageur Clément Lefert qui avait davantage intérêt pour son avenir à raccrocher à 24 ans et finir son Master plutôt que de continuer sans l'aide conséquente de sponsors, et pourtant il était champion olympique !

Dernière modification par jauzy19 (26-02-2013 19:56:54)

Hors ligne

#17 02-04-2013 19:27:23

claude
Membre
Lieu : Taninges (74)
Inscription : 13-07-2011
Messages : 580

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

Quant on a admiré aux Championnats de France les performances de nos biathlètes juniors et jeunes dont certaines et certains ont prouvé qu'elles et ils avaient les capacités pour rivaliser avec les seniors, on ne peut qu'espérer que les processus de sélection bien détaillés par Vaxi évoluent pour la saison prochaine


"L'homme n'est pas le seul animal qui pense, mais il est le seul à penser qu'il n'est pas un animal"  Paul Broca

Hors ligne

#18 07-04-2013 13:39:22

allezlesbis
Membre
Inscription : 02-12-2006
Messages : 1 836

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

claude a écrit :

Quant on a admiré aux Championnats de France les performances de nos biathlètes juniors et jeunes dont certaines et certains ont prouvé qu'elles et ils avaient les capacités pour rivaliser avec les seniors, on ne peut qu'espérer que les processus de sélection bien détaillés par Vaxi évoluent pour la saison prochaine

Il faut quand même prendre en compte l'absence pour la Mass Start d'athlètes de Coupe du Monde, et ne pas s'emballer trop vite sur les capacités des juniors et jeunes à se trouver dès le début de saison en Coupe du Monde. Par contre, bien d'accord pour que les modes de sélection changent, et que soient pris en compte les résultats de la saison précédente. Etre sélectionné(e) pour les premières étapes de Coupe du Monde uniquement sur des courses en ski roues fausse un peu la donne, d'autant qu'il est ensuite compliqué de raccrocher la C du M en cours de saison.

Par contre il faut espérer que Jacquemine réintègre l'équipe B et puisse, comme Marine Bolliet, suivre les entraînements des A jusqu'à l'hiver prochain. Sa fiabilité au tir et ses grands progrès en ski en fin de saison justifieraient amplement qu'elle évolue en 2013/2014 sur le circuit Coupes du Monde.

Hors ligne

#19 07-04-2013 17:46:44

claude
Membre
Lieu : Taninges (74)
Inscription : 13-07-2011
Messages : 580

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

allezlesbis a écrit :
claude a écrit :

Quant on a admiré aux Championnats de France les performances de nos biathlètes juniors et jeunes dont certaines et certains ont prouvé qu'elles et ils avaient les capacités pour rivaliser avec les seniors, on ne peut qu'espérer que les processus de sélection bien détaillés par Vaxi évoluent pour la saison prochaine

Il faut quand même prendre en compte l'absence pour la Mass Start d'athlètes de Coupe du Monde, et ne pas s'emballer trop vite sur les capacités des juniors et jeunes à se trouver dès le début de saison en Coupe du Monde. Par contre, bien d'accord pour que les modes de sélection changent, et que soient pris en compte les résultats de la saison précédente. Etre sélectionné(e) pour les premières étapes de Coupe du Monde uniquement sur des courses en ski roues fausse un peu la donne, d'autant qu'il est ensuite compliqué de raccrocher la C du M en cours de saison.

Sur le circuit CM, c'est vrai que ce serait prématuré, mais en IBU Cup, celà me semblerait pertinent comme choix. Et je suis autant réservé que toi sur l'importance accordée aux résultats des épreuves en ski roues


"L'homme n'est pas le seul animal qui pense, mais il est le seul à penser qu'il n'est pas un animal"  Paul Broca

Hors ligne

#20 08-04-2013 08:56:52

GABY
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 10-05-2010
Messages : 480

Re : Stratégie française en IBU Cup, paradoxe d'une politique fédérale

allezlesbis a écrit :

Il faut quand même prendre en compte l'absence pour la Mass Start d'athlètes de Coupe du Monde, et ne pas s'emballer trop vite sur les capacités des juniors et jeunes à se trouver dès le début de saison en Coupe du Monde. Par contre, bien d'accord pour que les modes de sélection changent, et que soient pris en compte les résultats de la saison précédente. Etre sélectionné(e) pour les premières étapes de Coupe du Monde uniquement sur des courses en ski roues fausse un peu la donne, d'autant qu'il est ensuite compliqué de raccrocher la C du M en cours de saison.

Par contre il faut espérer que Jacquemine réintègre l'équipe B et puisse, comme Marine Bolliet, suivre les entraînements des A jusqu'à l'hiver prochain. Sa fiabilité au tir et ses grands progrès en ski en fin de saison justifieraient amplement qu'elle évolue en 2013/2014 sur le circuit Coupes du Monde.

Avis totalement partagé au regard des saisons précédentes.


smile BIATHLON, WHAT ELSE ? smile

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2020