#1321 16-02-2018 12:23:21

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 219

Re : Ski de fond masculin

meme_sans_fart a écrit :

Pas regardé les courses en détail. Certes les Francais et les Suédois montent toujours étonamment en puissance - voir Lapierre et Parisse, sinon pas de grosses surprises à mes yeux.

Sur le 15 km, les Français n'ont pas paru aussi impressionnants. A la limite Backscheider... C'est surtout la perf' de Lapierre qui pouvait sembler étonnante. En revanche, si l'on prend Spitsov comme référentiel, puisque Lapierre a fait médaille d'argent derrière le Russe en skiathlon aux derniers championnats du monde -23, cela reste cohérent...

Hors ligne

#1322 16-02-2018 17:28:17

meme_sans_fart
Membre
Inscription : 12-01-2011
Messages : 822

Re : Ski de fond masculin

yvesson a écrit :

Hej,
Saarinen, Mononen et lapin dans sa forme actuel, un beau duel de bras cassés... Si la finlande fait médaille comme ça dans le relai, mais on a vu des retours fulgurants pour moins que ça. Déjà Haga après son skiathlon super décevant qui colle 20s à une Kalla sûrement chargée comme jamais.

Comme à Lahti : Saarinen-Niskanen-Lassila-Lähteenm. - sauf que Lassila remplace Mononen.
Sans Russie, l'Allemagne dépassée, je ne vois  pas non plus les US déranger vraiment les Finlandaises.
Bronze au moins sur le papier...

Pour les retraites, en pagaille. COmme j'avais écrit il n'y a plus de grosse relève en général depuis de longues années (sang, EPO...), et donc je suspecte qu'on a bien payé les anciens pour venir figurer à ses JO. Kowalczyk, Heikkinen, Saarinen, Lassila, Haag, Rickardsson, Fessel, Boehler, même Gaillard probablt ... c'est tous des retraités avant les JO venus pour aider leur équipe.

Schneehexer a écrit :

Sur le 15 km, les Français n'ont pas paru aussi impressionnants. A la limite Backscheider... C'est surtout la perf' de Lapierre qui pouvait sembler étonnante. En revanche, si l'on prend Spitsov comme référentiel, puisque Lapierre a fait médaille d'argent derrière le Russe en skiathlon aux derniers championnats du monde -23, cela reste cohérent..

Ouai cohérent! Mais surprenant de le voir approcher si vite le top 10 sur un 30k, quand tu vois comment certains tops, des champions du monde comme Hellner, Heikkinen ou Niskanen sont restés bloqués.

Hors ligne

#1323 16-02-2018 18:09:23

yvesson
Membre
Lieu : picardie
Inscription : 03-01-2012
Messages : 722
Site Web

Re : Ski de fond masculin

Hej,
Il y a Hattestad dans les retraités possibles aussi.

Hors ligne

#1324 16-02-2018 21:27:36

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 219

Re : Ski de fond masculin

meme_sans_fart a écrit :

Mais surprenant de le voir approcher si vite le top 10 sur un 30k, quand tu vois comment certains tops, des champions du monde comme Hellner, Heikkinen ou Niskanen sont restés bloqués.

Pour le dire honnêtement, je n'aurais sûrement pas parié sur une telle place avec un si faible écart au détriment de Lapierre. En revanche, je pense que la physionomie de course a dû le servir. Beaucoup ont essayé de tenir un train qui a été relativement intense en classique, mais sans pour autant les amener à décrocher totalement, ce qui leur a sans doute fait très mal sur la partie skating. Lapierre et ceux qui étaient dans le même wagon ont repris énormément de lachés du groupe de tête sur la partie skating. Qui plus est, le parcours, lorsqu'il n'est pas trop exposé aux vents, convient bien aux profils type Lapierre.

Dernière modification par Schneehexer (16-02-2018 21:29:46)

Hors ligne

#1325 18-02-2018 08:37:00

Mika71
Membre
Inscription : 03-01-2014
Messages : 3 180

Re : Ski de fond masculin

AEnima a écrit :

Le relais monstrueux de Parisse..... Esperons que ca tienne avec Adrien!

Les jeunes commencent à gagner en maturité et être au niveau des anciens.
Déjà au 15 Km, on pouvait imaginer de belles choses. Les 4 étaient dans le top 30.

Après le premier des trois derniers tours, la médaille est pratiquement assurée (si on fait pas comme l'italien).

PS : Je te réponds sur le bon fil de discussion. Tu étais sur le ski de fond féminin. wink

Dernière modification par Mika71 (18-02-2018 08:37:53)


Victoire Coupe du Monde
Pokljuka : 2014
Oslo-Holmenkollen : 2014

Hors ligne

#1326 18-02-2018 08:51:06

Mika71
Membre
Inscription : 03-01-2014
Messages : 3 180

Re : Ski de fond masculin

Très belle 3e place. Bravo les gars.
Et la marseillaise qui été lancé dans le stade cool cool cool


Victoire Coupe du Monde
Pokljuka : 2014
Oslo-Holmenkollen : 2014

Hors ligne

#1327 18-02-2018 08:51:57

AEnima
Membre
Inscription : 16-12-2007
Messages : 1 310

Re : Ski de fond masculin

Mince je le suis trompé de topic :-).

Bon bah ca a tenu :-).


Mes chouchous étrangers ***Tarjei Boe ~ Kaisa-Leena Mäkäräinen ~ Rosanna Crawford ~ Nathan Smith ~ Valj Semerenko ~ Tim Burke ~ Nadezhda Skardino ~ Lena Häcki ~ Sveta Sleptsova***

Hors ligne

#1328 18-02-2018 11:05:40

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 219

Re : Ski de fond masculin

Ca aurait été beau de voir Klaebo casser un bâton sur la fin et de voir Spitsov l'emporter sur la ligne.

Hors ligne

#1329 18-02-2018 12:17:50

meme_sans_fart
Membre
Inscription : 12-01-2011
Messages : 822

Re : Ski de fond masculin

Les Français sont les maïtres pour "organiser" leur relai sur les grandes compétitions. Faut vraiment analyser pour ne pas suspecter notre relai "skate" à chaque fois, lorsqu'il rivalise avec les Russes "dopés" et suit les NOR sur une bonne partie du relai. Et des équipes qui sont du même niveau sur le papier et qui sont loin derrière.

Hors ligne

#1330 18-02-2018 13:51:32

PENT-MILT
Membre
Inscription : 23-12-2016
Messages : 275

Re : Ski de fond masculin

Une des plus belles médailles de la France et avec la manière sur le quatrième .

Hors ligne

#1331 18-02-2018 16:46:36

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 219

Re : Ski de fond masculin

meme_sans_fart a écrit :

Les Français sont les maïtres pour "organiser" leur relai sur les grandes compétitions.

Il y a tout de même un élément qui doit jouer sur la performance du relais masculin français en grands championnats : le passage en 4 X 10 km en lieu et place d'un 4 X 7,5 km. Tant que le relais aura deux classiqueurs capables de tenir cette distance sans prendre de gros éclats, ce qui est loin d'être sûr dans les années à venir, cela laissera de très grosses chances de médailles.

En ce qui concerne la partie Skating, Backscheider ne m'a pas vraiment impressionné. Sa performance doit être du niveau de ce qu'il a pu réaliser sur le 15 km de vendredi dernier si l'on compare l'écart perdu sur Spitsov sur les deux courses, même si c'est toujours un peu foireux de comparer ainsi sur des derniers relayeurs qui n'ont parfois plus qu'à conserver leur position. Si l'on compare au relais référence de Krüger-Parisse, Backscheider se prend tout de même plus d'une minute dans les dents... Le plus étonnant est la performance de Parisse, qui avait déjà fait une belle performance sur skiathlon, même si je pense que l'on pouvait lui espérer ce type de résultats. Là, c'est encore un niveau supérieur... Bon, Salvadori n'est tout de même pas une immense référence et il a sans doute dû prendre d'autant plus cher, mentalement parlant, qu'il a bien perçu rapidement qu'il mettait fin aux espoirs du relais italien. Ce qui me surprend davantage, c'est plutôt la manière dont Chervotkin a explosé face à Parisse et Krüger. Qu'il accepte de se faire rattraper reste assez logique, mais on pouvait alors s'attendre à ce qu'il tienne voire même tente de récupérer quelques secondes sur la fin du relais. Peut-être les russes auraient-ils dû donner à Chervotkin une première épreuve à courir en individuel sur ce début des jeux ? Parce que sur le 15 km ou le skiathlon, les Russes avaient donné leur chance à Melnichenko, Larkov et Vitsenko. Etonnant que le staff ne lui ait pas donné le skiathlon ou le 15km à courir s'il voulait le préparer spécifiquement pour le relais...

Parisse et Backscheider avaient-ils opté pour le même fartage ? Parce qu'on avait l'impression que le premier glissait beaucoup mieux que le second dans les descentes. Et je ne suis pas sûr que l'on pouvait expliquer cela seulement par la différence de relances.

Sinon, moi qui imaginais les Suisses comme d'éventuels outsiders... + 2'02 après le premier relais de Jonas Baumann... Cologna aura pu commencer à récupérer en vue du prochain 50 km. D'une manière générale, les écarts à la fin du premier relais étaient déjà monstrueux... Suisse, out. Finlande, out. Allemagne, out. Suède, quasimment déjà out : Rickardsonn finira d'achever les espoirs suédois. Quand on voit les écarts sur les relais classique, il est étonnant de voir des nations comme la Finlande ne pas passer Heikkinen en classique. Peut-être s'attendait-il à ce que l'écart sur le premier relais n'eût pas été trop conséquent et à ce que Niskanen eût été en mesure de combler le trou... mauvais pari, si tel fut le cas.

Dernière modification par Schneehexer (18-02-2018 16:51:02)

Hors ligne

#1332 18-02-2018 17:34:19

yvesson
Membre
Lieu : picardie
Inscription : 03-01-2012
Messages : 722
Site Web

Re : Ski de fond masculin

Hej,
Moi je retiens que les norvégiens gagnent pour la première fois depuis 2002 (Alors qu'ils étaient favoris à chaque fois, il n'ont qu'une médaille d'argent en 3 olympiades), et c'est la suède qui est punie, sans médaille, alors qu'elle n'a quand même pas une équipe si dégueux, surtout comparée à la france et à la finlande.

Chapeau aux russes qui sortent des jeunes de 1995 et 1996 pour une médaille d'argent en relai, c'est balaise.

Tønseth, un peu comme AUJ, qui commence les jeux avec ce relai, n'était pas tout à fait à la hauteur. Paraitrait que Dyrhaug avait gagné la course de test entre les deux pour savoir qui ferait partie du relai. Et Holund... ?

Je pense que Heidi Weng, en méforme, n'aurait pas fait pire que AUJ sur 5Km, et il y a même Falla qui est largement capable de faire le boulot.

On se demande vraiment se que foutent les sélectionneurs, même si c'est deux médailles d'or à l'arrivée.

Hors ligne

#1333 18-02-2018 17:44:28

meme_sans_fart
Membre
Inscription : 12-01-2011
Messages : 822

Re : Ski de fond masculin

Je ne m'attendais pas moi non plus à ce que Chervotkin claque contre Parisse-Krüger. Et imagine que Sundby ait fait exploser Manificat, ne fusse que de 20s, Parisse n'a plus Krüger pour le tirer sur la tête...
Ça change la physionomie.

Schneehexer a écrit :

Quand on voit les écarts sur les relais classique, il est étonnant de voir des nations comme la Finlande ne pas passer Heikkinen en classique. Peut-être s'attendait-il à ce que l'écart sur le premier relais n'eût pas été trop conséquent et à ce que Niskanen eût été en mesure de combler le trou... mauvais pari, si tel fut le cas.

Bien vu! J'ai souvent les années passées cité la FIN comme outsider à côté des FRA et autres. Parce que eux aussi en effet ont 2 tops: Heikkinen+Niskanen. Ils ont l'alternative aussi de passer Heikkinen où ils veulent. Normalement aujourd'hui, c'était Hakola qui faisait partait devant Niskanen, mais il s'est enrhumé. Et chance pour la FRA, Hyvärinen a pris un carton. Mais sür que Heikkinen en 1, ils restent devant vu que Niskanen a fait un relais digne du champio du monde qu'il est. Et puis Lehtonen est solide normalement et sur tte la saison, un bon 20-30ième, mais jamais une seule fois il a vu sa forme monté lors des championnats depuis 5 ans, au contraire. Au moins lui,  on ne peut pas l'accuser de se charger pour les grands rendez-vous.

Mais même voir les Allemands, une équipe moyenne mais solide, se prendre un carton à ce point... Faut quand même marquer cette différence entre les Allemands des années 2000-2010 et ceux des années 2010-2020, autant chez les hommes que chez les femmes (pour faire allusion à la discussion sur le dopage où je disais que ceux d'aujourd'hui sont normaux par rapport aux années Humanplasma-EPO, parce que je ne m'explique pas autrement que la culture du fond en Allemagne ait changée à ce point, ni que le biathlon "suce" toutes les réserves. Est-ce que Schempp, Doll ou Lesser auraient vraiment contribuer à faire succession aux Teichmann-Sommerfeld-Angerer, je crois pas vraiment.

Dernière modification par meme_sans_fart (18-02-2018 17:58:00)

Hors ligne

#1334 18-02-2018 18:07:46

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 219

Re : Ski de fond masculin

yvesson a écrit :

On se demande vraiment se que foutent les sélectionneurs, même si c'est deux médailles d'or à l'arrivée.

Lorsque tu as un tel vivier, tu peux craindre :

a) Que chaque paroisse tente de défendre son/ses poulains : je ne sais pas si c'est le cas côté norvégien, mais certains clubs ont l'air assez influents.

b) Que la dure lutte pour gagner une place en sélection en période pré-évènement fait que les athlètes arrivent exténués, tant du point de vue physique que mental. J'ai l'impression que c'est un peu ce qui arrive, toute proportion gardée, dans l'équipe française de biathlon. Mets un Heikkinen, un Niskanen, voire un Cologna, dans l'Equipe de Norvège et je ne suis pas sûr qu'ils feront les mêmes résultats sur les grands évènements.

c) Que les athlètes auront une pression de fou, tant du point de vue médiatique (ils ne sont pas censés pouvoir se rater) que du point de vue rapport à leur coéquipier (quand l'athlète est dans une sélection où il n'y a pas vraiment d'alternative, il ne se dit pas qu'il ne mérite pas sa place et que le staff aurait mieux fait d'en sélectionner un autre). Sans être méchant, on ne va pas reprocher à une telle ou une telle d'avoir planter le relais en équipe de france féminine.

Hors ligne

#1335 18-02-2018 18:15:26

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 219

Re : Ski de fond masculin

meme_sans_fart a écrit :

Et imagine que Sundby ait fait exploser Manificat, ne fusse que de 20s, Parisse n'a plus Krüger pour le tirer sur la tête... Ça change la physionomie.

Effectivement. Disons que la France n'aurait vraisembablement jamais été en mesure d'inquiéter la Russie. Par contre, cela aurait sans doute suffit pour la médaille de bronze parce que l'Italien aurait tout de même sauté et que les écarts sur les poursuivants étaient déjà conséquents. Je ne pense pas que Heikkinen aurait pu refaire le retard finlandais sur Parisse. Enfin, toujours facile à dire, mais c'est ainsi que je l'entrevois.

En passant, on n'a définitivement plus le même Sundby... Pour répondre d'ailleurs à Yvesson sur le cas Tønseth, son temps est seulement 8 secondes plus lent que celui de Sundby.

Dernière modification par Schneehexer (18-02-2018 18:16:01)

Hors ligne

#1336 18-02-2018 18:38:24

yvesson
Membre
Lieu : picardie
Inscription : 03-01-2012
Messages : 722
Site Web

Re : Ski de fond masculin

Hej,
La sélection, ça peut être un argument chez les hommes mais pas chez les norvégiennes, les autres filles (Slind, les cousines Weng, Ek Hagen, Harsem...) sont quand même en-dessous de AUJ.
Pour Weng, ça n'est carrément pas un argument puisqu'elle y était d'office et qu'elle ne survolle pas le début de saison. Ni pour ifø d'ailleurs.
En coup du monde, on a quand même depuis plusieurs années les norvégiennes (en départs groupés) qui se mettent devant à 2, 3 ou 4 et qui partent des les premiers Km avec parfois une Kalla ou l'ado ou lapin dans leurs skis... et ça pendant toute la saison.
Là on arrive aux jeux et les norvégiennes sont au niveau des autres, Weng est même à peine devant les françaises. Un peu comme il y a quatre ans, à l'exception du 30Km, dont j'avais dit que c'était déjà un retour à la coupe du monde.

Chez les hommes, éventuellement, mais ça n'explique pas non plus le niveau moyen de Sundby. On ne va pas dire que le poids des ans lui tombe dessus pile là, ni que les contrôles sont tellement efficaces aux jeux qu'il ne peut plus se nourrir de médicament pour l'asthme.

Je n'en sais rien mais je ne pense pas que les clubs aient à voir quelque chose là-dedans, en tout cas pas plus qu'un entraineur qui aurait ses têtes ?

Les entraineurs sont censés voir ce que nous ne voyons pas, et donc connaître le niveau de leurs athlètes. Rappelle-toi aussi il y a quatre an, à un moment on a une vidéo de Northug qui s'entraine avec Lars Barger. 

On ne va pas reprocher aux français de planter le relai parce qu'il n'y a pas de problèmes de riches, au contraire féliciter gaillard d'être toujours au top le jour du relai olympique.

Hors ligne

#1337 18-02-2018 19:16:56

meme_sans_fart
Membre
Inscription : 12-01-2011
Messages : 822

Re : Ski de fond masculin

Il n'y avait pas de risque non plus avec Toenseth, il est là et en forme normale, il a pris quoi, qques secondes finalement. Personne ne pouvait battre les NOR cette année. Klaebo n'a eu qu 1 km à skier.

Hors ligne

#1338 19-02-2018 03:30:36

maybebi
Membre
Lieu : USA/France
Inscription : 15-02-2018
Messages : 436

Re : Ski de fond masculin

JO 2018, Relais Masculin
Je me suis levé très tot (USA) pour voir cette course et j'ai vraiment bien fait ! La je viens de la revoir et je suis encore plus impressionné par nos quatre fabuleux "MOUSKITAIRES" qui ont su transformer les deceptions precedentes (dont les larmes de not' genial Momo) en une énorme gniaque et positivité (c'est EXTRÊMEMENT RARE dans le sport Français!) Voici mes observations:
1) Jean-Marc s'est arraché les tripes pour ne pas se laisser larguer, enlevant a ses potes tous problèmes avec la Suisse, l'Allemagne, et surtout la Suède. WOW!
2) Sunby n’était pas loin donc il est revenu assez vite mais après, Momo a fait plus que jeu égal lui et avec un rythme tel qu'ils ont fait exploser Rickardsson que beaucoup s'attendaient a voire revenir. Manificat a meme lâché Sunby sur la fin!
3) FABULEUX RELAIS de Clément Parisse. Je ne l'avais jamais vu skier (je suis plutôt le biathlon) et je suis hyper impressionné par son efficacité, son intelligence de course et par ses trajectoires qui étaient de loin les meilleures (quand on gagne 1 a 5 mètres par courbe, parfois plus, ca fait beaucoup a la fin d'une course et c’était vraiment beau a voir.) Beaucoup avaient parié que le champion olympique Krueger qui est en super forme allait mettre 1 a 2 minutes a Clément, eh bin non! Avec un petit peu plus de travail pour allonger la fin de sa poussée et surtout un gros travail de fond sur le haut du corps (plus puissant et explosif) je le vois très bien faire jeu égal avec Klaebo.
4) J'aime beaucoup l'attitude d'Adrien qui s'en voulait a mort de n’être pas parti a fond l'caisson pour empêcher Spitsov de revenir. Il sait que c'eut été la difference entre le bronze et l'argent et il a raison. SUPER a voir de la part d'un jeune Français (a contraster avec tant de biathlètes qui sont "satisfait(e)" quand ils ou elles font un top 30...) Bref, bravo a notre Vosgien qui a une grosse marge de progression, y compris sur l’aérodynamique et sur ses trajectoires plus que moyennes mais la il a de la chance, il lui suffit d’étudier Clement a l' entrainement ! 
Je finirai en remarquant que le commentateur Américain, qui en general est assez bon, était surpris que la France "fasse une médaille tous les 4 ans et rien entre" LOL.
Une pensée émue pour un ami Jurassien passionné de fond qui m'a appris a skier quand j’étais gosse et qui est décédé. Il aurait été TRÈS FIER de voir ce que nos mouskitaires on fait en relais a PyeongChang !


MBB

Hors ligne

#1339 20-02-2018 21:20:07

meme_sans_fart
Membre
Inscription : 12-01-2011
Messages : 822

Re : Ski de fond masculin

Ils ont préféré Manificat à Chanavat pour le Team Sprint. Ça peut avoir de la gueule aussi avec Jouve.
Mais il y a de bonnes équipes quand même, avec Cologna, Harvey, Halvarsson-Hellner, Bolzhunov. Ça va être dur pour un podium mais c'est jouable si les 2 hommes sont en forme.

Hors ligne

#1340 21-02-2018 15:10:20

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 219

Re : Ski de fond masculin

meme_sans_fart a écrit :

Ils ont préféré Manificat à Chanavat pour le Team Sprint. Ça peut avoir de la gueule aussi avec Jouve.
Mais il y a de bonnes équipes quand même, avec Cologna, Harvey, Halvarsson-Hellner, Bolzhunov. Ça va être dur pour un podium mais c'est jouable si les 2 hommes sont en forme.

En fait, quand on voit les profils des parcours de sprint, il apparaît de plus en plus logique de mettre des bons dynamiteurs, capable de monter dans les tours, en lieu et place des sprinteur... même si Klaebo apparaît au-dessus du lot sur tous les terrains. Notamment, je pense que deux Sundby, deux Manificat, deux Spitsov l'auraient emporté sur toute combinaison dynamiteur-sprinteur, hormis celle avec Klaebo bien évidemment. Je me demande si la combinaison idéale pour la sélection française, au regard de la forme sur les derniers jours, n'aurait pas été Parisse-Manificat. A voir néanmoins si Parisse s'était vraiment remis de son effort sur le relais.

Si la FIS veut redonner un certain lustre aux purs sprinteurs dans les relais, il faut commencer à songer à des relais sans doute un peu plus courts, moins accidentés, ou sinon/aussi passer à des courses aux points par équipes.

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2020