#261 18-01-2016 21:59:30

Gallien60
Membre
Lieu : Compiègne
Inscription : 16-03-2015
Messages : 1 699

Re : CDM 5 Ruhpolding (GER) 2015/16

celestyx a écrit :
Gallien60 a écrit :

je suis un peu content que cette étape soit terminée. très sincèrement le public allemand n'a pas été a la hauteur.
D'un chauvinisme exacerbant. le houais sur la faute de Martin les sifflets contre l'Ukraine alors que c'est L Dahlmeier qui fait l'erreur.
Quelque part je suis un peu satisfait de l'unique victoire de l'Allemagne sur la Mas start Homme.

Pour avoir été sur place lors des deux mass start, j'ai une toute autre impression : j'ai trouvé le public allemand très chaleureux et très respectueux de tous les autres supporters, j'ai vu des allemands encourager tous les gens qui passaient sur la piste, même quand il s'agissait de biathlètes étrangers qui prenaient de l'avance sur les allemands. Une famille allemande devant moi me demandait les noms des biathlètes français (ou d'autres nations) qui arrivaient pour pouvoir les encourager. Je n'étais pas dans le stade et le long de la piste les milliers d'allemands près de moi n'ont pas criés lors de la faute de Martin (suivi sur écran géant). Dans l'ensemble une super ambiance donc, mais c'est vrai que l'impression n'est pas forcément là même à la télé que sur place et c'est possible que quelques incidents donnent une mauvaise impression.

c'est peut être une mauvaise impression de ma part due peut être aussi a mon énervement sur le relais fille
mais comme je regarde sur le site de L'IBU Il n'y a pas de commentaires pour masquer la foule
et c'est la première fois que je ressens cela sur une etape


Champion Olympique de la poursuite Hommes Beijing 2022

Hors ligne

#262 18-01-2016 22:58:26

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 11 369
Site Web

Re : CDM 5 Ruhpolding (GER) 2015/16

fandemartin a écrit :

non décidément ce relais était bizarre. peut être que les conditions étaient plus difficiles qu'on croit.

a voir l'état des filles a l'arrivée ............. on dirais que tu a raison !

Hors ligne

#263 19-01-2016 08:22:56

Denis
Membre
Inscription : 13-03-2014
Messages : 1 530
Site Web

Re : CDM 5 Ruhpolding (GER) 2015/16

Anna29 a écrit :
Denis a écrit :

Il restera déjà dans l'histoire avec cette arrivée. Et puis sinon, ce fut une très belle course avec de nombreux rebondissements.
Deux phrases ont retenu mon attention sur cet article : 'le sprint serait-il litigieux ?' et 'Le retour annoncé de Darya Domracheva pour le mois de mars fera du bien et aussi du mal aux autres nations.'
http://www.ski-nordique.net/un-final-so … 38913.html

La fédération biélorusse a démentie le retour de Domracheva annoncé par sport1  wink

Personnellement, je ne serais pas si affirmatif. Je suis Darya sur sa page Facebook (je comprends un peu le russe) et lorsque la question est posée, elle ne dément pas. Donc, je pense (j'espère même) le retour de Darya pour les championnats du monde.


“Master your breath, master you mind, and pulling the trigger will become an unconscious effort.” (American Sniper)

Hors ligne

#264 19-01-2016 11:27:21

Anna29
Membre
Inscription : 09-12-2012
Messages : 4 139

Re : CDM 5 Ruhpolding (GER) 2015/16

La fédération biélorusse veut peut être jouer l'effet de surprise mais reprendre à Oslo sans courses avant risque de poser des problèmes de rythme et de manque de repères notamment au tir à Domracheva. On verra bien, des rumeurs sur elle, il y en a. La derniere datait à peine de moins de deux mois et la disait enceinte... tongue


On ne nait pas Breton, on le devient, à l’écoute du vent, du chant des branches, du chant des hommes et de la mer (X. Grall)

Hors ligne

#265 22-01-2016 01:05:36

m_9er
Membre
Lieu : Complètement à l'ouest!
Inscription : 03-12-2008
Messages : 2 949
Site Web

Re : CDM 5 Ruhpolding (GER) 2015/16

Moi c'est un relais dont je me souviendrai (même si la France n'a pas pu joué longtemps à l'avant) : complètement dingue, des renversements de situation imprévisibles, de gros écarts au milieu de la course, puis des resserrements… Beaucoup de défaillances (au tir ou à ski) qui sont peut-être le signe d'une fatigue générale, physique ou mentale (on a vu Miri et Nanass en pleurs, et c'est sans doute pas seulement par déception d'avoir "raté"). La Tchéquie qui saute dès le premier relais, l'Allemagne à plus de deux minutes en sortie de 4ème tir qui revient quand-même, Vali Semerenko qui remet les adversaires de l'Ukraine en course après un incroyable raté sur la 5ème cible du tir couché (4 balles dehors à la suite dont trois par précipitation et une par peur d'aller sur l'anneau de pénalité). Pisareva impeccable au tir qui s'effondre dans son dernier tour et fait basculer la Bielorussie alors surprenamment bien en tête dans les profondeurs du classement en moins de 2 bornes… Le manque de lucidité de Dahlmeier (le fait d'avoir puisé dans ses réserves ?) dans le final qui lui fait commettre une faute tactique privant l'Allemagne d'un succès pourtant impensable seulement une demi-heure avant. Finalement c'est l'Ukraine de l'expérimentée Pidhrouchna (elle a su optimiser ses ressources pour mettre en échec une biathlète sans doute supérieure) qui l'emporte et ça parait logique et mérité : à part "l'absence" sur un tir (Semerenko) elles ont fait une course régulière et constamment aux avants-postes (Djima !). Ce qui n'est pas le cas des autres qui ont toutes alterné maillons forts et bouts de chaine relâchée (certes, il manquait des biathlètes d'importance dans la plupart des relais…).
Je pense aussi comme Fandemartin qu'il ne faut pas sous-estimer la difficulté des conditions samedi et dimanche.
A la différence des hommes qui avaient disputé le relais vendredi, les filles avaient pour certaines d'entre elles encore la mass-start de la veille dans les pattes.
Pour se rendre compte de la pénibilité des courses de fin d'étape avec cette neige fraiche tombée en abondance, il suffit de comparer les temps de courses.
Sur le même parcours, la mass-start de Ruhpo II a été courrue (vainqueurs à zéro faute) en 40' 29" (Lesser ), contre 34' 07" (M. Fourcade) pour Ruhpo I
Chez les filles (gagnantes à zéro faute également), Dahlmeier en 33' 18" sur Ruhpo I, Soukalova en 41'13" sur Ruhpo II.
Sur une neige bien plus "glissante" plus tôt dans la semaine, Doro Wierer remportait l'individuel (0 péna) en 40' 20", soit plus rapide que Soukalova sur la mass-start !
La distance de l'individuel : 15,275 km, celle de la mass-start : 12,850 km. Pour un même temps d'effort, c'est une différence de près de 2,5 bornes.
On obtient le même temps de course sur le 15 km féminin (individuel) et le 15 km (mass-start) masculin !


zut!   faut cliquer!   740327ciblanime3.gif
Allez les Bleus !
Aïe, c'est les Boe...

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance