#2141 02-04-2022 16:37:10

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

ilcanzese a écrit :

Lukas HOFER va se faire opéré a une épaule en avril pour être au mieux dans  la préparation estivale smile
https://i.ibb.co/CzD9hrV/hofer-anterselva.jpg

opéré smile

277740794-1998278703675229-407854142194690220-n.jpg
-
kermesse de fin saison a Anterselva  avec Dorothea Wierer & co


hye.jpg
----------------------------
mass start CHAMPIONNATS DE FRANCE

Chloé Chevalier
Lou Jeanmonnot-Laurent
Anaïs Bescond
-------------------------
Oscar Lombardot
Quentin Fillon Maillet
Antonin Guigonnat
** a noter la 7° place d'ENORA LATUILLERE  smile 
--------------------------------
277778294_10224032524055572_5622975264942136521_n.jpg?_nc_cat=100&ccb=1-5&_nc_sid=dbeb18&_nc_ohc=nDHEuSE1SoUAX_tBp8l&_nc_ht=scontent-frx5-1.xx&oh=00_AT-PbDcMNQ40r5RRRLmvAjgiKcEyp8LGKIirp_y2mATGqw&oe=624EE939
277726447_10224032532055772_927852457519376234_n.jpg?_nc_cat=106&ccb=1-5&_nc_sid=dbeb18&_nc_ohc=9HYA3junWR4AX9x2Slf&_nc_ht=scontent-frt3-1.xx&oh=00_AT8L5bOSAcjgYChowY_DDKUcPxd3xm5WsdQkL89-4Z17Zg&oe=624EDA78

Dernière modification par ilcanzese (03-04-2022 09:14:52)

Hors ligne

#2142 06-04-2022 10:40:11

Iky
Membre
Inscription : 10-02-2018
Messages : 588

Re : ***_news biathlon_***

Est-ce que ça deviendra populaire au fil du temps ?

circuit d'été

Hors ligne

#2143 06-04-2022 10:52:30

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

il suffit de trouvé les créneaux pour le faire ........... cette saison le City festival de Wiesbaden  ne seras pas disputé a cause  de la sur position avec le stage de la DSV  ..........

Hors ligne

#2144 07-04-2022 14:58:00

allezlesbis
Membre
Inscription : 02-12-2006
Messages : 1 929

Re : ***_news biathlon_***

ilcanzese a écrit :

il suffit de trouvé les créneaux pour le faire ........... cette saison le City festival de Wiesbaden  ne seras pas disputé a cause  de la sur position avec le stage de la DSV  ..........

Il suffit de...Pas sûr que la majorité des nations approuve l'ajout de compétitions l'été, la priorité étant les stages d'entraînement, indispensables pour performer l'hiver. Quand on voit le peu d'adhésion aux Mondiaux d'été on peut se demander où serait la pertinence même si l'argument de l'IBU est que ça boosterait ces mondiaux.
Sans compter le coût pour de potentiels organisateurs et pour les fédérations qui participeraient à ces compétitions.

Hors ligne

#2145 07-04-2022 15:47:36

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

je suis d'accord  c'est pour ça que j'ai ajouté   l'annulation  du City festival a cause  des stages  de la DSV . Parler d'une saison de biathlon  en été avec 2 dates seulement au calendrier me semble  un peu "léger"
-
entre  la saison  d'hiver, les stages  ( nombreux )  dans la présaison, les dates réservé  aux sponsors, les dates réservés aux employeurs "officiels" , les vacances ( bien mérité )  il ne reste pas  beaucoup de temps pour cette "éventuelle"  competition pour l'ensemble des biathlètes du circuit mondial   
Faut pas oublier que les actuelles dates  son réservés a un nombre limité d'athlètes

Dernière modification par ilcanzese (07-04-2022 15:49:11)

Hors ligne

#2146 07-04-2022 21:58:19

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

C'est officiel : la FIS et l'IBU interdisent l'utilisation de produits contenant du fluor. L'annonce a été faite presque simultanément par les deux fédérations internationales . Si lors de la dernière saison seuls les produits contenant du PFOA étaient interdits, désormais tous les produits fluorés sont totalement interdits, après deux ans de tests sur l'appareil qui devait détecter sa présence sous les skis.

L' Union Internationale de Biathlon (IBU) a annoncé qu'elle interdirait complètement les produits de préparation de ski contenant du fluor sur tous ses événements à partir de la saison 2022/2023. L'IBU s'est engagée à interdire les produits à base de fluor utilisés dans la préparation des skis en 2020 "sur la base des risques apparents pour la santé et des préoccupations environnementales associés aux farts fluorés " .

L'IBU a souligné queD'autres séminaires de test et de formation sont prévus pour les fédérations nationales, leurs équipes et techniciens et pour les partenaires de l'industrie bien avant la saison. De plus amples informations sur les procédures de test sur site pendant les compétitions et l'intégration dans les règles des événements et des compétitions de l'IBU seront communiquées en temps voulu."

Il s'agit d'un moment historique dans l'histoire des sports de glisse, qui provoquera sûrement plusieurs bouleversements lors de la prochaine saison.
============================
Fondo Italia + google translate

Hors ligne

#2147 08-04-2022 07:46:54

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

Emilien Jacquelin est allé supporter Evan Fournier et les Knicks pour le derby face aux Brooklyn Nets.

emilien.jpg

Dernière modification par ilcanzese (08-04-2022 07:53:43)

Hors ligne

#2148 11-04-2022 11:45:12

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

image0.jpg
basse.jpg

Dernière modification par ilcanzese (12-04-2022 12:12:59)

Hors ligne

#2149 13-04-2022 12:32:13

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

Volodymyr Brynzak a annoncé qu'il ne se renommerait pas à la présidence de la Fédération ukrainienne de biathlon, qu'il dirigeait même depuis 1998. Un choix soudain, intervenu après 24 ans de présidence. Sa décision est cependant liée à un scandale qui a explosé en Ukraine, comme le rapporte le site russe:  metaratings, qui a rapporté ce qui s'est passé.

Brynzak a été accusé d'avoir aidé deux Ukrainiennes nées en Russie, Ekaterina Bekh et Oksana Moskalenko, à quitter l'Ukraine et à rejoindre la Russie via la Hongrie. Le désormais ancien président avait affirmé que les athlètes avaient quitté le pays avant l'invasion russe, mais en réalité il avait menti, car Bekh et Moskalenko sont partis après les premières attaques russes. Ayant découvert le mensonge, certaines figures illustres du biathlon ukrainien, dont Dmytro Pidruchnyi, s'en sont pris publiquement à Brynzak . De plus, l'athlète a accusé les deux collègues de ne pas prendre parti et même de ne pas condamner l'invasion russe, précisant qu'il n'y aura plus de place pour eux dans l'équipe ukrainienne.
----------------
Fondo Italia + google translate

Hors ligne

#2150 14-04-2022 11:23:38

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

Hier, le ministère ukrainien de la Jeunesse et des Sports a licencié trois athlètes de l'équipe nationale de biathlon, tous russes avec des passeports ukrainiens. Si les cas de Bekh et Moskalenko n'étaient pas surprenants, puisque les deux athlètes n'ont jamais condamné l'invasion russe de l'Ukraine, ce qui est arrivé à Olga Abramova a surpris. L'athlète ukrainienne, parce qu'elle s'est définie comme telle après dix ans de passeport, a ouvertement pris parti contre la guerre et l'a courageusement fait une fois en Russie, où elle est revenue auprès de son fils d'un an et demi.

Pourtant, en période de guerre, où de nombreuses valeurs se perdent et où les gens sont considérés comme appartenant à des groupes plutôt qu'à des individus, un beau geste vient du site « biathlon.com.ua » et de certains athlètes de la nationalité ukrainienne. équipe, qui a envoyé une lettre au ministre ukrainien, pour prendre parti contre le limogeage de leur coéquipier et ami, qui il y a quelques semaines seulement avait posé avec eux sur une photo avec le drapeau ukrainien.

Voici ce qui est écrit.

"Cher Vadim Markovich! La

guerre est une période de décisions difficiles et responsables. Malheureusement, aujourd'hui, notre pays traverse une période de ce genre, au cours de laquelle la douleur et le désespoir vont de pair avec la force et l'héroïsme. Et de nos jours, dans notre pays, tout le monde à leur manière fait tout son possible pour la Victoire.

Mais la guerre est aussi un moment d'intemporalité dans le processus de prise de décision, lorsque les bons pas côtoient les erreurs inévitables dans une telle situation. Malheureusement, l'un d'entre eux des pas erronés, à notre avis, est arrivé à la biathlète de l'équipe nationale ukrainienne Olga Abramova - russe d'origine, mais ukrainienne non seulement dans son passeport mais aussi dans son esprit.

Olga Abramova a acquis la nationalité ukrainienne il y a dix ans et travaille depuis avec diligence pour la gloire du sport national. Les victoires et les récompenses dans les étapes de la Coupe du monde et de la Coupe IBU, les championnats du monde d'été et les championnats d'Europe ont hissé à plusieurs reprises le drapeau de l'Ukraine en l'honneur des réalisations sportives importantes de l'Ukrainienne Olga Abramova.

Immédiatement après le début de la guerre, l'athlète s'est rendu dans le pays attaquant en raison de circonstances familiales, qui sont devenues la raison formelle de son licenciement et de son incapacité à représenter davantage l'équipe dans des compétitions de haut niveau. Cependant, peut-on blâmer une mère qui s'est envolée pour son bébé à un moment critique de sa vie ? Faut-il remplacer l'humanité par une formalité ?

De plus, bien qu'elle se trouve sur le territoire du pays attaquant, Olga Abramova n'a pas hésité à soutenir publiquement l'Ukraine, le confirmant presque quotidiennement en publiant sa position sur les réseaux sociaux. Et même maintenant, après l'annonce de son limogeage, il a écrit un texte fort avec gratitude et fierté pour l'Ukraine.

Compte tenu de cela, le personnel du site Web ukrainien de biathlon demande d'enquêter sur la question du licenciement de l'athlète Olga Abramova et, si possible, de reconsidérer cette décision.

Le rédacteur en chef Yevhen Tarasenko
et le personnel de biathlon.com.ua

Et aussi les sports de l'équipe nationale ukrainienne :
Valeria Dmytrenko
Anna Krivonos
Nadia Bielkina
Yulia Zhuravok
Cristina Dmytrenko
------------------------------
fondo Italia + google translate

Dernière modification par ilcanzese (14-04-2022 11:24:02)

Hors ligne

#2151 17-04-2022 08:44:17

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

titré dans les moins de 19 ans en biathlon.......... Stina Nilsson : l'histoire d'une curieuse et difficile homonymie

stina-nilsson-junior.png

De skieuse de fond prometteuse à biathlète prometteuse, voici l'histoire de la toute jeune Stina Nilsson . Quelqu'un sera surpris par cet adjectif, très jeune, mais ce n'est pas accidentel, car en réalité nous parlons d'une autre Stina Nilsson, une jeune femme de 2003, de Skidklubben Bore.

Une homonymie toute particulière, qui il y a un an n'avait pas échappé à l'Expressen, le site suédois, à l'occasion des Championnats nationaux jeunes de ski de fond. Ensuite, la jeune fille de dix-sept ans, originaire de Dalarna, a attiré l'attention des personnes présentes pour son nom, étant immédiatement interviewée par les journalistes locaux : "À présent, je comprends la réaction des gens - a plaisanté la jeune fille smile -Je me suis dit que certains journalistes feraient attention à mon nom ce week-end. Je ne peux aller nulle part sans être associé à elle. J'avais même pensé à passer au biathlon quand j'ai déménagé au lycée de Torsby, mais quelques mois plus tard l'autre Stina Nilsson a fait le même choix. Bref, ce n'était plus si drôle que ça." Bref, la Stina 2003 avait renoncé au biathlon pour le ski de fond.

Un an plus tard, Expressen a de nouveau rencontré la jeune fille, lors du sprint de ski de fond de la Smart Energy Drink, à Sollefteå. En attendant, en plus d'avoir eu 18 ans, la jeune Stina avait une autre nouvelle à annoncer aux médias :"Oui (rires), j'étais ici à Sollefteå il y a quelques semaines et j'ai remporté l'or aux championnats suédois de biathlon des jeunes" .
Au final, la toute jeune version de Stina Nilsson a elle aussi décidé de s'investir dans le biathlon. Bref, tant dans les catégories seniors que juniors (2003 - 2004), la Suède a une championne nationale nommée Stina Nilsson . "Oui, alors j'ai dit que j'éviterais le biathlon - a admis la jeune femme -mais j'ai réalisé que je m'en fous, je dois faire ce que je pense être amusant, je n'ai pas à me soucier du nom de quelqu'un d'autre. J'ai un super entraîneur et je me suis beaucoup entraîné. Le soir je peux aussi pratiquer le tir dans l'appartement, c'est sympa car on peut toujours s'entraîner au biathlon. Au moins, même pendant mon temps libre, je peux faire quelque chose de sensé, au lieu de regarder Netflix ».

Stina de 2003 est en dernière année de lycée, mais cette année encore elle poursuivra la double activité, en compétition à la fois en biathlon et en ski de fond, même si elle a une préférence très nette :«S'il y a une course de ski de fond à Boden et un autre biathlon à Mora, j'irais probablement à Mora. En fait, je pense que les deux sports sont amusants, donc je ne vais pas encore abandonner l'un ou l'autre. Mais j'espère que plus tard il y aura quelque chose avec le biathlon ».

La jeune Stina Nilsson avait avoué un an plus tôt qu'il était difficile d'être toujours associée à l'autre Stina Nilsson, la championne olympique de ski de fond, déjà capable de monter sur le podium en Coupe du monde même en biathlon. En vieillissant, cependant, la jeune fille a commencé à accorder moins d'importance à cette chose :"Mais je dois probablement l'accepter. Ce n'est pas quelque chose que je peux changer, ni quelque chose qui s'améliore si je me sens mal. Je dois juste l'accepter. Cela aurait été plus agréable si j'étais toujours reconnue pour la Stina que je suis, mais ce sera probablement toujours comme ça jusqu'à ce que je change de nom de famille. Je n'ai pas d'autres noms de famille, donc je dois trouver quelqu'un pour me marier.
la jeune Stina a plaisanté un peu à ce sujet, qui a remporté le titre suédois des moins de 19 ans en individuel. Un succès qui est venu dans un week-end au cours duquel les quatre appelés au FOJE de Vuokatti étaient absents et avec un excellent test sur les skis. En fait, la jeune fille a commis dix erreurs au tir, cinq de plus que Thuva Andersson, deuxième classée, manquant cinq cibles dans la première série debout. A skis en revanche, il a cédé un écart de 4'20'' sur le deuxième classé. Le potentiel est donc très évident et certainement cette fille est déterminée à travailler dur sur le tir pour pouvoir se proposer à d'excellents niveaux en biathlon, en mettant de côté ce même nom avec un sourire, en écrivant sa propre histoire.
-----------------------------------------------------

Fondo Italia + Giorgio Capodaglio + google translate

Dernière modification par ilcanzese (17-04-2022 08:48:12)

Hors ligne

#2152 18-04-2022 12:26:55

Anna29
Membre
Inscription : 09-12-2012
Messages : 3 923

Re : ***_news biathlon_***

Sidorova a décidé de ne plus faire partie de l'équipe ukrainienne même si elle n'avait pas encore reçu la citoyenneté ukrainienne depuis un an bien qu'elle vivait en Ukraine. Elle va rester en Russie

En ce qui concerne Brynzak, il y a eu des petites histoires bien avant la guerre. Mais ce qui coince ici, ce sont ses mensonges et celles des personnes qu'il a aidé. Une d'elle disait être en Russie pour des papiers par exemple avant qu'on découvre qu'elle a été emmenée.


On ne nait pas Breton, on le devient, à l’écoute du vent, du chant des branches, du chant des hommes et de la mer (X. Grall)

Hors ligne

#2153 20-04-2022 12:12:11

Anna29
Membre
Inscription : 09-12-2012
Messages : 3 923

Re : ***_news biathlon_***

Igor Malinovsky, qui a arrêté sa carrière de biathlète pour devenir pilote d'hélicoptère, a reçu l'autorisation de piloter le Mi-8, un hélicoptère de transport devenu souvent militaire


On ne nait pas Breton, on le devient, à l’écoute du vent, du chant des branches, du chant des hommes et de la mer (X. Grall)

Hors ligne

#2154 20-04-2022 19:11:34

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

opération au secte nasal pour Lisa Vittozzi 
278902331-535827697899937-808124561781902779-n.jpg

Hors ligne

#2155 21-04-2022 16:16:30

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

Aujourd'hui, il est désormais entraîneur, mais cela ne l'empêche pas de se voir retirer des médailles même rétroactivement. L'ancien biathlète russe Aleksey Volkov a en effet été banni pendant deux ans et a perdu tous les résultats obtenus aux Championnats de Russie de biathlon 2013, au cours desquels il a été reconnu positif au dopage.

L'Unité d'intégrité du biathlon a en effet communiqué que "Volkov a commis une violation des règles antidopage en utilisant une substance interdite (le fénotérol) en mars 2013, en violation de l'article 2.2 des règles antidopage de l'IBU 2012. Le
fénotérol est un bêta- 2 agoniste qui a toujours été interdit en vertu de la section S3 de la Liste des interdictions de l'AMA 2013. M. Volkov a déclaré l'utilisation de Berotec (contenant du fénotérol) dans son formulaire de contrôle antidopage, mais n'avait pas eu d'exemption pour usage thérapeutique qui lui a donné l'autorisation d'utiliser le fénotérol pour des raisons thérapeutiques.

Deux échantillons prélevés par M. Volkov lors des championnats russes de biathlon 2013 qui se sont déroulés du 22 au 27 mars 2013 à Uvat, en Russie, ont été envoyés au laboratoire antidopage de Moscou pour y être testés. Le laboratoire de Moscou a signalé que les échantillons étaient négatifs pour les substances interdites. Cependant, les entrées dans la base de données LIMS du laboratoire de Moscou ont indiqué que les deux échantillons étaient effectivement positifs lors du test initial pour le fénotérol, mais (en violation de la norme internationale pour les laboratoires de l'AMA) aucune procédure de confirmation n'a été effectuée.

M. Volkov a admis la violation due à son utilisation de Berotec en mars 2013. Il est soumis aux conséquences suivantes pour la violation :

M. Volkov purgera une période de disqualification de deux ans en vertu de l'article 10.2 des règles antidopage de l'IBU 2012.
Les résultats obtenus par M. Volkov aux championnats russes de biathlon 2013 sont disqualifiés en vertu des articles 9.1 et 10.1 des règles antidopage de l'IBU 2012 . Règles. , avec toutes les conséquences qui en découlent, y compris la confiscation de toutes les médailles, points et prix.

Conformément à l'article 10.8.2 des Règles antidopage de l'IBU 2021, l'accord de résolution de cas constitue une décision définitive qui ne peut être contestée par aucune des parties. »

En 2014, donc la saison suivant cette positivité cachée par le Laboratoire antidopage de Moscou, Volkov a été le premier fractionniste du relais qui a donné à la Russie la médaille d'or aux Jeux olympiques de Sotchi, avec Evgeny Ustyugov.
------------------------------
Retour avec une médaille d'argent pour Stina Nilsson en ski de fond à Bruksvallarna. La médaillée d'or du sprint aux Jeux Olympiques de Pyeongchang 2018, qui pratique le biathlon depuis deux ans, est de retour dans une compétition de ski de fond pour la première fois depuis décembre 2019, lorsqu'elle a été contrainte de quitter le Tour de Ski en raison d'une blessure. .

Une belle performance de Stina Nilsson , qui a permis à IFK Mora de se battre jusqu'au bout pour la victoire. La biathlète avait été choisie comme première fractionniste et au dernier changement elle avait lancé Anna Dyvik pour la victoire dans un duel serré avec Ebba Andersson , de Piteå. Cette dernière a cependant montré qu'elle avait grandi même sur des distances plus courtes, mais surtout qu'elle avait de grandes capacités de récupération, parvenant à se détacher de son adversaire, remportant ainsi l'or jumelée à Lisa Vinsa . En troisième place, il a conclu Offerdals SK avec Hedda et Tilde Bångman.
-------------------------------------------
Fondo Italia + google translate

Dernière modification par ilcanzese (21-04-2022 16:23:37)

Hors ligne

#2156 25-04-2022 16:25:56

Abyss
Membre
Inscription : 07-02-2016
Messages : 2 830

Re : ***_news biathlon_***

ilcanzese a écrit :

titré dans les moins de 19 ans en biathlon.......... Stina Nilsson : l'histoire d'une curieuse et difficile homonymie

https://i.ibb.co/N78htHn/stina-nilsson-junior.png

De skieuse de fond prometteuse à biathlète prometteuse, voici l'histoire de la toute jeune Stina Nilsson . Quelqu'un sera surpris par cet adjectif, très jeune, mais ce n'est pas accidentel, car en réalité nous parlons d'une autre Stina Nilsson, une jeune femme de 2003, de Skidklubben Bore.

Une homonymie toute particulière, qui il y a un an n'avait pas échappé à l'Expressen, le site suédois, à l'occasion des Championnats nationaux jeunes de ski de fond. Ensuite, la jeune fille de dix-sept ans, originaire de Dalarna, a attiré l'attention des personnes présentes pour son nom, étant immédiatement interviewée par les journalistes locaux : "À présent, je comprends la réaction des gens - a plaisanté la jeune fille smile -Je me suis dit que certains journalistes feraient attention à mon nom ce week-end. Je ne peux aller nulle part sans être associé à elle. J'avais même pensé à passer au biathlon quand j'ai déménagé au lycée de Torsby, mais quelques mois plus tard l'autre Stina Nilsson a fait le même choix. Bref, ce n'était plus si drôle que ça." Bref, la Stina 2003 avait renoncé au biathlon pour le ski de fond.

Un an plus tard, Expressen a de nouveau rencontré la jeune fille, lors du sprint de ski de fond de la Smart Energy Drink, à Sollefteå. En attendant, en plus d'avoir eu 18 ans, la jeune Stina avait une autre nouvelle à annoncer aux médias :"Oui (rires), j'étais ici à Sollefteå il y a quelques semaines et j'ai remporté l'or aux championnats suédois de biathlon des jeunes" .
Au final, la toute jeune version de Stina Nilsson a elle aussi décidé de s'investir dans le biathlon. Bref, tant dans les catégories seniors que juniors (2003 - 2004), la Suède a une championne nationale nommée Stina Nilsson . "Oui, alors j'ai dit que j'éviterais le biathlon - a admis la jeune femme -mais j'ai réalisé que je m'en fous, je dois faire ce que je pense être amusant, je n'ai pas à me soucier du nom de quelqu'un d'autre. J'ai un super entraîneur et je me suis beaucoup entraîné. Le soir je peux aussi pratiquer le tir dans l'appartement, c'est sympa car on peut toujours s'entraîner au biathlon. Au moins, même pendant mon temps libre, je peux faire quelque chose de sensé, au lieu de regarder Netflix ».

Stina de 2003 est en dernière année de lycée, mais cette année encore elle poursuivra la double activité, en compétition à la fois en biathlon et en ski de fond, même si elle a une préférence très nette :«S'il y a une course de ski de fond à Boden et un autre biathlon à Mora, j'irais probablement à Mora. En fait, je pense que les deux sports sont amusants, donc je ne vais pas encore abandonner l'un ou l'autre. Mais j'espère que plus tard il y aura quelque chose avec le biathlon ».

La jeune Stina Nilsson avait avoué un an plus tôt qu'il était difficile d'être toujours associée à l'autre Stina Nilsson, la championne olympique de ski de fond, déjà capable de monter sur le podium en Coupe du monde même en biathlon. En vieillissant, cependant, la jeune fille a commencé à accorder moins d'importance à cette chose :"Mais je dois probablement l'accepter. Ce n'est pas quelque chose que je peux changer, ni quelque chose qui s'améliore si je me sens mal. Je dois juste l'accepter. Cela aurait été plus agréable si j'étais toujours reconnue pour la Stina que je suis, mais ce sera probablement toujours comme ça jusqu'à ce que je change de nom de famille. Je n'ai pas d'autres noms de famille, donc je dois trouver quelqu'un pour me marier.
la jeune Stina a plaisanté un peu à ce sujet, qui a remporté le titre suédois des moins de 19 ans en individuel. Un succès qui est venu dans un week-end au cours duquel les quatre appelés au FOJE de Vuokatti étaient absents et avec un excellent test sur les skis. En fait, la jeune fille a commis dix erreurs au tir, cinq de plus que Thuva Andersson, deuxième classée, manquant cinq cibles dans la première série debout. A skis en revanche, il a cédé un écart de 4'20'' sur le deuxième classé. Le potentiel est donc très évident et certainement cette fille est déterminée à travailler dur sur le tir pour pouvoir se proposer à d'excellents niveaux en biathlon, en mettant de côté ce même nom avec un sourire, en écrivant sa propre histoire.
-----------------------------------------------------

Fondo Italia + Giorgio Capodaglio + google translate

Et bien on est pas rendus si elle arrive elle aussi en Coupe du Monde. big_smile


Since 2014-2015. wink

Hors ligne

#2157 25-04-2022 17:32:31

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

en effet smile
2 Stina + 2 Boe +  3 Claude ...................

Hors ligne

#2158 27-04-2022 14:50:36

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

une nouvelle biathlète allemande que arrive du ski de fond : ANTONIA FRÄBEL
media-media-e5dc41ee-c643-43e6-bfbc-a14367f04a72-original1024.jpg
Il a beaucoup gagné dans les catégories jeunes, remportant une médaille de bronze au 5 km classique des Championnats du monde juniors à Rasnov et une d'argent au sprint skating des Championnats du monde juniors l'année suivante, 2017, à Park City, frôlant même l'OPA Cup Junior lors de la saison 2016/17, battue d'un cheveu par Anna Comarella (avec elle) à qui elle est liée par une belle amitié née sur les terrains de compétition. L'Allemande Antonia Fräbel a peiné dans le passage du junior au senior, où elle a commencé à bien s'exprimer au cours des deux dernières saisons, prenant également une belle 14e place sur Cermis en 2021. Aux récents JO de Pékin, qui ont été splendides pour le ski cross allemand -pays, Fräbel a terminé le 30 km à une bonne 19e position, son meilleur résultat dans une belle épreuve.

Aujourd'hui, cependant, de manière quelque peu surprenante, l'Allemande, née en 1997, a annoncé au site « insüdthüringen » sa décision de quitter le ski de fond pour passer au biathlon. "Oui, la décision a été prise - a déclaré l'athlète du WSV Asbach - l'objectif est les prochains Jeux Olympiques en 2026".

Du site allemand, nous apprenons que Fräbel s'est entraînée sur la neige en Norvège jusqu'à la mi-avril et a maintenant fait son premier entraînement de tir, avec l'entraîneur de tir Engelbert Skorz . Après des engagements privés et des vacances, Fräbel souhaite reprendre l'entraînement intensif à Oberhof fin mai. Elle passera au groupe d'entraînement féminin de l'entraîneur de base de biathlon Peter Sendel .
----------------------
fondo Italia + google translate  smile

Dernière modification par ilcanzese (27-04-2022 14:51:24)

Hors ligne

#2159 28-04-2022 19:11:31

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

toujours en Allemagne une belle initiative :
Belle initiative au départ en Allemagne. « Le biathlon à l'école » pour attirer toujours plus de jeunes vers le biathlon et attirer de nouveaux talents, a débuté mardi à Osthausen , dans le quartier d'Ilm. Les protagonistes seront 68 écoles de Thuringe et un total d'environ 2500 enfants de troisième année.

Il s'agira d'un entraînement complet, tout comme le programme des champions professionnels. Les épreuves se dérouleront aussi bien à l'intérieur avec des armes laser qu'à l'extérieur, où les petits athlètes devront s'affronter pour obtenir les meilleurs temps. Les huit meilleurs de la journée se qualifieront pour le second tour de la compétition et représenteront leur école élémentaire lors de la « Journée du sport » dans l'un des sept centres de performance des talents.

Enfin, lors de la troisième et dernière manche de la compétition à Oberhof, les trois meilleures équipes pourront gagner des billets pour les Championnats du monde de biathlon qui se dérouleront à Oberhof en février 2023.

Le projet, financé par GFAW, est organisé et mis en œuvre par l'Association de ski de Thuringe en collaboration avec Oberhofer Sport und Event GmbH
-----------------
Fondo Italia + google translate

Hors ligne

#2160 29-04-2022 18:09:48

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 9 637
Site Web

Re : ***_news biathlon_***

la famille de Tarjei Boe va s'agrandir ............. smile
279526861_572360550917380_2660838514390513934_n.jpg?_nc_cat=105&ccb=1-5&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=INWbH2vwvLcAX8daD-m&_nc_ht=scontent-frx5-1.xx&oh=00_AT_Q1dzNIVsaqQZQhena_Js43B3S-OAJZr6-8-1Yll9k2g&oe=62705FD5

Dernière modification par ilcanzese (29-04-2022 18:29:59)

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2021