Forum de BiathlonFrance

Tout ce qui concerne le Biathlon, c'est ici !

Vous n'êtes pas identifié(e).

#181 06-02-2018 12:44:02

jauzy19
Membre
Lieu : Bort les Orgues
Inscription : 16-12-2006
Messages : 357

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

Schneehexer a écrit :
meme_sans_fart a écrit :

Non, Ski-Nordique a raison, il s'agit d'accusation plus que de "constatation". Ça serait une constation s'il était avéré ou établi, qu'ils sont pro-russe. Or ça ne l'est pas. C'est un point de vue des lecteurs, c'est subjectif. D'ailleurs il s'en défend.

Avec un titre tel que celui choisi pour le billet mentionné plus haut, on ne va sûrement pas l'accuser de faire du journalisme en bonne et due forme. Sans doute ne se revendique-t-il pas journaliste d'ailleurs.

Comme si un journaliste était une bête de sang froid sans conscience et donc sans idéologie. Un journaliste comme tout être humain a une idéologie et écrit ses papiers en fonction de ses parti pris, c'est vieux comme le monde.

Hors ligne

#182 06-02-2018 13:45:05

allezlesbis
Membre
Inscription : 02-12-2006
Messages : 1 724

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

La saga continue...32 Russes non invités, dont A. Shipulin, espèrent encore aller aux JO. Ils ont fait appel devant le TAS, réponse probable mercredi soir...
Article sur SkiChrono.

Hors ligne

#183 06-02-2018 13:49:15

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 190

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

jauzy19 a écrit :

Comme si un journaliste était une bête de sang froid sans conscience et donc sans idéologie. Un journaliste comme tout être humain a une idéologie et écrit ses papiers en fonction de ses parti pris, c'est vieux comme le monde.

Lorsqu'il n'est pas dans le registre d'un éditorial, un journaliste, s'il suit la déontologie normalement attachée à sa profession, cherche à présenter les faits de la manière la plus exacte possible, à employer les termes les plus neutres possibles, à restituer les doutes lorsque ceux-là existent, recoupe les sources pour s'assurer de la véracité des informations. Rien n'empêche cependant un journaliste d'être mauvais ou malintentionné. Mais cela ne vaut pas que pour cette profession.

A noter d'ailleurs que cette neutralité est bien souvent difficile à accepter pour l'opinion publique. Il suffit d'avoir à l'esprit le suivi de récentes affaires juridiques. Beaucoup voudraient voir dans le choix des termes, dans la description des faits supposés, des formules plus directes et condamnant par avance le ou les suspects. Comme quoi, certains journalistes doivent parvenir à rester à peu près neutres.

Hors ligne

#184 06-02-2018 17:52:29

yvesson
Membre
Lieu : picardie
Inscription : 03-01-2012
Messages : 722
Site Web

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

Schneehexer a écrit :
jauzy19 a écrit :

Comme si un journaliste était une bête de sang froid sans conscience et donc sans idéologie. Un journaliste comme tout être humain a une idéologie et écrit ses papiers en fonction de ses parti pris, c'est vieux comme le monde.

Lorsqu'il n'est pas dans le registre d'un éditorial, un journaliste, s'il suit la déontologie normalement attachée à sa profession, cherche à présenter les faits de la manière la plus exacte possible, à employer les termes les plus neutres possibles, à restituer les doutes lorsque ceux-là existent, recoupe les sources pour s'assurer de la véracité des informations. Rien n'empêche cependant un journaliste d'être mauvais ou malintentionné. Mais cela ne vaut pas que pour cette profession.

A noter d'ailleurs que cette neutralité est bien souvent difficile à accepter pour l'opinion publique. Il suffit d'avoir à l'esprit le suivi de récentes affaires juridiques. Beaucoup voudraient voir dans le choix des termes, dans la description des faits supposés, des formules plus directes et condamnant par avance le ou les suspects. Comme quoi, certains journalistes doivent parvenir à rester à peu près neutres.

Hej,
Tu en connais un seul, qui est vraiment comme ça ?
La télé et la presse française nous rebalancent la propagande américaine sur la syrie, la libye, l'irak, la propagande européiste sur l'euro et l'union européenne, on ne donne pas la parole aux opposants, on organise de gentils débats "gauche-droite" qui s'écharpent sur des broutilles...
Tout va bien quoi.

Hors ligne

#185 06-02-2018 19:26:24

m_9er
Membre
Lieu : Complètement à l'ouest!
Inscription : 03-12-2008
Messages : 2 874
Site Web

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

yvesson a écrit :

Hej,
Tu en connais un seul, qui est vraiment comme ça ?
La télé et la presse française nous rebalancent la propagande américaine sur la syrie, la libye, l'irak, la propagande européiste sur l'euro et l'union européenne, on ne donne pas la parole aux opposants, on organise de gentils débats "gauche-droite" qui s'écharpent sur des broutilles...
Tout va bien quoi.

Et il est même possible qu'il n'y ait jamais eu autant de journalisme de propagande qu'aujourd'hui (cf. sur le sujet à la mode du réchauffement climatique qui en est le plus bel exemple), certes... mais... ça ne change rien à la validité du "diagnostique" sur ski-nordique.net : ce site est "pro-russe" (on n'accuse pas, on constate !).
Point.


zut!   faut cliquer!   740327ciblanime3.gif
Allez les Bleus !
Aïe, c'est les Boe...

Hors ligne

#186 06-02-2018 20:11:13

yvesson
Membre
Lieu : picardie
Inscription : 03-01-2012
Messages : 722
Site Web

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

m_9er a écrit :
yvesson a écrit :

Hej,
Tu en connais un seul, qui est vraiment comme ça ?
La télé et la presse française nous rebalancent la propagande américaine sur la syrie, la libye, l'irak, la propagande européiste sur l'euro et l'union européenne, on ne donne pas la parole aux opposants, on organise de gentils débats "gauche-droite" qui s'écharpent sur des broutilles...
Tout va bien quoi.

Et il est même possible qu'il n'y ait jamais eu autant de journalisme de propagande qu'aujourd'hui (cf. sur le sujet à la mode du réchauffement climatique qui en est le plus bel exemple), certes... mais... ça ne change rien à la validité du "diagnostique" sur ski-nordique.net : ce site est "pro-russe" (on n'accuse pas, on constate !).
Point.

Hej,
Et donc, c'est génial parce que pour une fois, il y a un autre point de vue.

Moi je ne suis pas un supporter des russes, mais je constate sans problème que la russie a toujours été la plus mal protégée alors que peu d'athlètes (tous sports confondus) "occidentaux" sont tombés sur des contrôles, encore moins sur des rapports russes mais le plus souvent sur des enquêtes de police ou sur des enquêtes journalistisques venant de l'occident. Là on suspend des gens, certains dont on est à peu près sûr qu'ils se sont dopés, et d'autres bah... parce qu'ils sont russes.
Et d'un autre côté, les russes n'ont pas dominé le ski de fond depuis 2001, ils ont même eu une grosse décennie sans skieuses après avoir dominé les années EPO chez les filles. Et chez les hommes, s'ils ont eu plusieurs médailles, ils n'ont gagné aucun relai de jeux olympiques ou championnats du monde depuis 2001.
JO : 2002 Norvège 2006 Italie 2010 et 2014 Suède
Champ du monde : Norvège tous les titres.

Perso, le seul truc truc qui m'énerve avec ski-nordique, c'est son côté antenne 2 quand il parle des français.

Hors ligne

#187 06-02-2018 20:53:11

m_9er
Membre
Lieu : Complètement à l'ouest!
Inscription : 03-12-2008
Messages : 2 874
Site Web

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

yvesson a écrit :

Moi je ne suis pas un supporter des russes, mais je constate sans problème que la russie a toujours été la plus mal protégée alors que...

... peut-être parce que les Russes "osent" ce que les autres (que tu pourrais qualifier de plus "malins" et "pointus" hypothétiquement en matière de fraude/triche/dope) n'oseraient même pas (ou plus), non ?

yvesson a écrit :

Là on suspend des gens, certains dont on est à peu près sûr qu'ils se sont dopés, et d'autres bah... parce qu'ils sont russes.

"parce qu'ils sont russes",  lol !!! t'as bien gobé le message de propagande de ski-nordique toi !!
Non, c'est parce qu'il y dossier à charge ( le scandale de Sotchi, le rapport Mc Larren... t'as pas l'air au courant ?!)

yvesson a écrit :

Perso, le seul truc truc qui m'énerve avec ski-nordique, c'est son côté antenne 2 quand il parle des français.

lol


zut!   faut cliquer!   740327ciblanime3.gif
Allez les Bleus !
Aïe, c'est les Boe...

Hors ligne

#188 06-02-2018 21:42:05

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 190

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

yvesson a écrit :

Tu en connais un seul, qui est vraiment comme ça ?

Je n'ai pas lu l'oeuvre intégrale de tel ou tel journaliste. En revanche, oui, je peux lire nombre d'articles pour lesquels on peut estimer que leurs auteurs ont cherché à respecter les éléments d'une déontologie journalistique.

yvesson a écrit :

on organise de gentils débats "gauche-droite" qui s'écharpent sur des broutilles...

Cela, c'est un autre problème... et je te rejoins tout à fait sur ce point. Il s'agit d'un des aspects de la dégradation de la sphère médiatique moderne, qui a déjà été finement décrite par certains analystes des médias. Mais, pour organiser de tels débats, tu n'as normalement pas besoin de journalistes. Le problème se joue au-delà de la question du journalisme.

Hors ligne

#189 07-02-2018 00:25:06

meme_sans_fart
Membre
Inscription : 12-01-2011
Messages : 822

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

Lorsque certains Russes ont porté réclamation devant la CAS, des experts anti-dopage de Scandinavie ont été interrogés. L'un d'eux a déclaré au journal télévisé que ça n'était pas dénué de sens.
Pourquoi? Sa réponse: parce que l'athlète Lambda savait-il que ses échantillons seraient manipulés?
A t-on le droit de l'interdire de compétition sur le simple fait que ses échantillons sont foirés?

C'est probablement ce que remet en cause la CAS et ce qu'a repris Ski Nordique.
En tout cas ça, ça n'est pas question d'être pro-Russe ou pas.

Pour le reste, y a t-il un média français courant qui montre Poutine à l'image en écoutant ce qu'il dit sans parler sur sa voix? En mettant la traduction en dessous, pour éviter de raconter n'importe quoi?

Hors ligne

#190 07-02-2018 12:33:34

yvesson
Membre
Lieu : picardie
Inscription : 03-01-2012
Messages : 722
Site Web

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

Hej,
Tout a fait : le fait que tes échantillons aient été manipulés ne signifie pas dopage, d'ailleurs a-t-on la preuve formelle que les "autorités russes" ont manipulé ces échantillons, pourquoi pas une manipulation visant à incriminer les russes ?
C'est idiot d'utiliser des produits détectables et de manipuler les échantillons alors que tous les athlètes ont des méthodes indétecables depuis des années.

Hors ligne

#191 07-02-2018 14:01:40

Denis
Membre
Inscription : 13-03-2014
Messages : 1 270
Site Web

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

m_9er a écrit :
yvesson a écrit :

Hej,
Tu en connais un seul, qui est vraiment comme ça ?
La télé et la presse française nous rebalancent la propagande américaine sur la syrie, la libye, l'irak, la propagande européiste sur l'euro et l'union européenne, on ne donne pas la parole aux opposants, on organise de gentils débats "gauche-droite" qui s'écharpent sur des broutilles...
Tout va bien quoi.

Et il est même possible qu'il n'y ait jamais eu autant de journalisme de propagande qu'aujourd'hui (cf. sur le sujet à la mode du réchauffement climatique qui en est le plus bel exemple), certes... mais... ça ne change rien à la validité du "diagnostique" sur ski-nordique.net : ce site est "pro-russe" (on n'accuse pas, on constate !).
Point.

C’est certain que le journalisme actuel s’apparente beaucoup trop à de la propagande. Il n’est pas étonnant d’ailleurs que les Français – et les Européens – s’informent autrement que par les médias traditionnels. Qui regarde encore le 20h, organe du bien-être qui occulte aussi souvent que possible tous les sujets qui peuvent fâcher par une pensée unique aseptisée et bridée ignorant les vrais problèmes des Français ? Un exemple parmi d’autres : Philippe Verdier, qui a osé aller à contre courant, l’a payé cher…

Les Français qui ont deux sous de jugeote vont chercher leurs ‘news’ sur la Toile et ne tètent pas les mamelles du politiquement correct des médias ‘mainstream’.  Comme le souligne ‘meme_sans_fart’, on peut dire ce qu’on veut derrière des images de Poutine. Que ski nordique soit pro-russe, ne me choque pas. Après tout, tout le monde est pro-quelque chose. Les ‘gentils pays de l’UE’ et les ‘méchants pays du Visegrad’, ce qu’on nous sert tous les jours, qui gobe encore ?

Pour le dopage des athlètes russes, j’ai toujours pensé que la tolérance zéro doit s’appliquer et tout athlète attrapé la main dans le pot de confiture doit être banni à vie. Evidemment, il n’y a pas que des Russes ; qui peut croire cela ?
Je suis persuadé qu’ils et qu’elles ne sont pas tous dopés. En justice, le doute doit toujours profiter à l’accusé. On le voit tous les jours malheureusement pour des faits bien plus graves que sportifs. Donc, pourquoi un athlète comme Shipulin qui participe à toutes les coupes du monde ne devrait pas participer aux J.O. ? Parce que ses échantillons auraient été manipulés (c’est ce que j’ai compris à travers toute la saga, mais je peux me tromper). Par qui ? Shipulin lui-même ? Dans ce cas, comment se fait-il que les instances anti-dopage n’aient pas plus de sécurité (ne me dites pas que ce genre d’organisme est à 100% aux mains des Russes). 

J’ai l’exemple en tête de Mariya Lasitskene championne du monde du saut en hauteur, écoutant l’hymne bidon remplaçant celui de la Russie. Si elle était autorisée à concourir, pourquoi lui imposer un autre hymne que le sien ? Que la politique ait sa place dans le sport, c’est malheureusement indéniable.


“Master your breath, master you mind, and pulling the trigger will become an unconscious effort.” (American Sniper)

Hors ligne

#192 07-02-2018 16:23:01

Geronimo
Membre
Inscription : 18-01-2017
Messages : 368

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

meme_sans_fart a écrit :

l'athlète Lambda savait-il que ses échantillons seraient manipulés?
A t-on le droit de l'interdire de compétition sur le simple fait que ses échantillons sont foirés?

yvesson a écrit :

Hej,
Tout a fait : le fait que tes échantillons aient été manipulés ne signifie pas dopage, d'ailleurs a-t-on la preuve formelle que les "autorités russes" ont manipulé ces échantillons?

Questions effectivement importantes à 3 jours de l'ouverture des JO:
1 Est-ce qu'on a une preuve que les autorités russes manipulaient les échantillons d'urine?
2 Les athlètes russes étaient-ils au courant qu'on manipulait leurs échantillons?
3 Est-ce que ça justifie l'exclusion d'une compétition?

Quand on ne vit pas en Russie, la seule façon de répondre à ces questions il me semble c'est de s'appuyer sur des témoignages rapportés par les médias, et si on peut des témoignages d'origine différente.
A chacun d'évaluer l'authenticité du témoin et de ses affirmations et de se faire sa propre idée, je ne vois pas d'autre solution.
Un critère peut-être, c'est d'essayer de mettre de côté l'aspect émotionnel (on peut aussi se méfier de ses propres certitudes qui sont souvent des raccourcis) et de faire un effort d'objectivité, même s'il y a toujours une part de passion dans ces questions (chacun à ses propres motivations, moi le premier).

J'ai essayé de rassembler de façon synthétique (pas vraiment...lol) ce que j'ai lu sur chacun des points essentiels.
A part les lanceurs d'alerte, je n'ai pas trouvé de témoins d'Europe de l'est et de Russie sur le sport de haut niveau, ce serait intéressant de comparer (si vous en avez).
Chacun en pense ce qu'il veut:

- On a pas de preuves directes que la Russie manipulait les échantillons, mais le vice-premier ministre russe a officiellement admis que la Russie avait connu un problème de dopage de 2012 à 2015 et en particulier à l'époque des jeux de Sotchi.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/jeux-olympiques-p … 93626.html

- d'autre part, le 4/12/2017, l'Agence Mondiale Antidopage a reçu certains échantillons que la Rusada avait mis sous scellés au laboratoire de Moscou (entre 2012 et 2015) et en les analysant a eu confirmation que des sportifs russes controlés positifs avaient été par la suite annoncés négatifs.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/jeux-olympiques-p … 0OIxQYm.99


- ce ne sont pas des preuves (et encore une fois chacun se fait sa propre opinion sur le témoin), les carnets de notes de Rodchenkov (ancien directeur du laboratoire antidopage russe) indique que les athlètes russes sélectionnés pour Sotchi avaient suivis une préparation à base de produits dopants, préparation appliquée par les entraineurs et planifiée par le ministère des sports.
En savoir plus sur:
https://www.eurosport.fr/omnisport/comm … tory.shtml

Le rapport MacLaren donne des informations très précises sur les athlètes qui laissent penser que les sportifs dopés sont bien identifiés.
https://www.20minutes.fr/sport/1892935- … s-athletes

Les athlètes, les entraîneurs, les médecins, les officiels et les agences sportives étaient en lien étroit pour fournir aux athlètes russes des produits dopants:

L’agence antidopage nationale (Rusada) prévenait les entraineurs et les athlètes qu'ils allaient bientôt être contrôlés hors compétition. Ensuite, l'athlète communiquait une adresse erronée au contrôleur, les stages étaient interrompus à temps, et les produits dopants étaient masqués par certaines substances.

Quand un athlète ne pouvait éviter un contrôle qu’il savait potentiellement positif, la police russe faisait en sorte que les échantillons aillent jusqu’au laboratoire de Moscou, et pas ailleurs en Europe. Témoignage d’un contrôleur de l’IAAF: « A Saransk, en partant de nuit, je suis parvenu à sauver des échantillons qui ne sont jamais arrivés au laboratoire de Moscou et ont été analysés à Lausanne : il y a eu quatre contrôles positifs. »

Si un athlète ne parvenait pas à éviter un contrôle positif, il ne lui restait plus qu'à faire appel à Grigory Rodchenkov, en payant une somme plus ou moins grosse, selon l'athlète incriminé. Liliya Shobukhova aurait ainsi versé 450 000 euros pour assurer un effacement rapide. C’est aussi Rodchenkov qui a détruit près de 1400 échantillons douteux quelques heures avant la visite de la commission dopage de l’AMA, annoncée à l’avance en décembre 2014.
https://www.20minutes.fr/sport/1727923- … nue-russie



- Toujours le rapport MacLaren (sujet à caution pour certains, suspecté de vouloir nuire à la Russie, ou à Vladimir Poutine au moment ou les élections approchent, mais d'autres peuvent être intéressés par le mécanisme de l'effacement des cas positifs à Sotchi en 2014 tel qu'il le décrit):

il indique comment selon lui les échantillons positifs passaient directement sur le bureau du président du laboratoire Grigory Rodchenkov. Avec le ministre des Sports, ils décidaient du sort de l’athlète. Quand ce dernier était Russe, il était « blanchi » dans la plupart des cas. C’est-à-dire que son contrôle était spécifié comme « négatif » dans le logiciel du laboratoire qui remontait jusqu’à l’AMA en dépit du résultat positif des échantillons A et B.

Les autorités russes avaient ciblé en amont 37 « chances de médailles potentielles » qu’il fallait protéger d’un possible test positif pendant les épreuves. Concrètement ? Un échantillon propre était prélevé avant la compétition, mis à la place de l'échantillon positif après les contrôles (ou l'échantillon positif était abimé si on n'avait pas pu le remplacer).

Le ministre des sports, V. Moutko, donnait son accord final sur tous les cas de contrôles positifs pour savoir s’ils devaient ou non être communiqués à l’Agence mondiale antidopage.

« Nous n’avons pas de preuves matérielles du remplacement des échantillons, a expliqué Mc Laren. Mais un expert nous a montré qu’on pouvait ouvrir les tubes et échanger l’urine sans que cela ne soit visible à l’œil nu. »

Pas de preuves matérielles du remplacement, sauf les quelques échantillons « sauvés » par l’AMA au moment des jeux dont l'analyse au microscope fait état de manipulations manuelles évidentes.
https://www.20minutes.fr/sport/1892935- … s-athletes



Est-ce que ça justifie l'exclusion d'une compétition pour un des sportifs concernés?
Selon moi, oui: certes, l'ensemble des éléments connus ne suffit à pas établir une infraction au code antidopage (du fait de l' absence de preuves directes);
Mais il est suffisant pour fonder un doute raisonnable sur l'intégrité de l'athlète concerné; c'est ce qu'a conclu le CIO en les excluant des Jeux Olympiques.

Un résumé au final pas très synthétique (peut-être déjà connu en partie ou en totalité par beaucoup), mais j'ai trouvé intéressant de citer des choses que je n'avais pas bien lues moi-même et que je trouve éclairantes juste avant le début des compétitions;
on n'est pas sûr qu'il ne reste pas un peu de tout ça aujourd'hui en Russie et ailleurs (fin Janvier 2018, une trentaine d'athlètes russes sont tombés malades tous ensemble juste avant l'arrivée d'un controleur antidopage).

Chacun peut avoir son opinion, j'ai la mienne bien-sûr, mais ça n'empêche pas que je suis près à lire d'autres témoignages allant dans un sens différent s'il en existe.

Dernière modification par Geronimo (08-02-2018 13:19:55)

Hors ligne

#193 07-02-2018 17:10:20

bee hate lone
Membre
Inscription : 17-11-2017
Messages : 642

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

Geronimo a écrit :

Est-ce que ça justifie l'exclusion d'une compétition pour un des sportifs concernés?
Selon moi, oui: certes, l'ensemble des éléments connus ne suffisent pas établir une infraction du code antidopage par absence de preuves directes;
Mais il est suffisant pour fonder un doute raisonnable sur l'intégrité de l'athlète concerné; c'est ce qu'a conclu le CIO en l'excluant des Jeux Olympiques.

Un résumé au final pas très synthétique (peut-être déjà connu en partie ou en totalité par beaucoup), mais j'ai trouvé intéressant de citer des choses que je n'avais pas bien lues moi-même et que je trouve éclairante juste avant le début des compétitions;
on n'est pas sur qu'il ne reste pas un peu de tout ça aujourd'hui en Russie et ailleurs (fin Janvier 2018, une trentaine d'athlètes russes sont tombés malades tous ensemble juste avant l'arrivée d'un controleur antidopage).

Chacun peut avoir son opinion, j'ai la mienne bien-sur, mais ça n'empêche pas que je suis près à lire d'autres témoignages allant dans un sens différent s'il en existe.

Je pense que tu as bien résumé et synthétisé les événements.

J'ajouterai que la commission Fourneyron avait tous ces éléments à disposition ainsi que d'autres renseignements et preuves ou faisceaux de preuves qui ne sont (pour l'instant) pas publics.


Saison 2018-2019 Vainqueur Mass-start (F) Antholz. Individuel (H), Relais (H) Canmore. Vainqueur d'étape Canmore.
Dossard rouge de l'Individuel (H).

Hors ligne

#194 07-02-2018 17:56:23

yvesson
Membre
Lieu : picardie
Inscription : 03-01-2012
Messages : 722
Site Web

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

Hej,
Moi, de toute façon, je suis tout à fait prêt à croire que les russes étaient dopés à Sotchi, et avant, et après. Juste cette histoire de mec qui "passe à l'ouest" avec des informations sur les méfaits des russes rappelle trop la guerre froide. Si Rodchenkov touchait 450k euros pour effacer un contrôle anti-dopage, c'est un corrompu, et on l'a payé plus cher pour déballer son sac, à ce moment on peut aussi lui dire d'exagérer un peu, m'étonnerait pas que si Legkov et ses copains ont finalement le droit de participer, on va leur trouver une histoire de viol ou un truc du genre.
L'histoire qu'on nous raconte est extrèmement banale : des sportifs dopés, qui savent les contrôles à l'avance pour pouvoir se préparer, qui sont protégés pour que les contrôles positifs disparaissent.

On se dirige vers des JOs où une partie des participants sera sur la fameuse liste des profils sanguins anormaux de 2001 à 2010 et des russes peut-être là, rattrapés de justesse ou alors vraiment suspendus mais sans réel contrôle anti-dopage ni réelle preuve matérielle, si ce n'est qu'on est sûrs que des échantillons ont été trafiqués (c'est vieux comme le dopage, ce truc). Quoi qu'il arrive, ces jeux sont déjà ratés pour le ski de fond.
Et les autres athlètes ne seront pas propres pour autant, 100% des médaillés seront dopés.

Pour les norvégiens (Sundby et Johaug), comme pour les histoires de Humanplasma, je me demande si les pays ou les athlètes (de l'ouest) qui gagnent trop ne sont pas dézingués quand même pour garder un intérêt aux courses.
Marit Bjørgen a commencé à dominer le sport vers 2005 et ça s'est brusquement arrêté en 2007, elle a eu quelques années sombres et est redevenue la plus forte. Suspension cachée ?
La FIS est en tout cas certainement une belle mafia, comme toutes les grandes fédérations sportives.

Pour la norvège, en tout cas, c'est une belle équipe d'asthmatiques : https://www.nrk.no/sport/olympiatoppen- … 1.13880280

Hors ligne

#195 07-02-2018 18:38:09

bee hate lone
Membre
Inscription : 17-11-2017
Messages : 642

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

yvesson a écrit :

Hej,
Moi, de toute façon, je suis tout à fait prêt à croire que les russes étaient dopés à Sotchi, et avant, et après. Juste cette histoire de mec qui "passe à l'ouest" avec des informations sur les méfaits des russes rappelle trop la guerre froide.

Il ne faut pas oublier que 2 responsables de l'antidopage russe (oui ! oui ! ça existe wink) sont morts de crises cardiaque suspectes, ce qui l'a poussé à partir rapidement, très rapidement.

Dernière modification par bee hate lone (07-02-2018 18:40:41)


Saison 2018-2019 Vainqueur Mass-start (F) Antholz. Individuel (H), Relais (H) Canmore. Vainqueur d'étape Canmore.
Dossard rouge de l'Individuel (H).

Hors ligne

#196 07-02-2018 21:43:05

Schneehexer
Membre
Inscription : 02-12-2010
Messages : 2 190

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

yvesson a écrit :

On se dirige vers des JOs où une partie des participants sera sur la fameuse liste des profils sanguins anormaux de 2001 à 2010 [...]

On n'a toujours pas plus de détails sur modalités/méthodologies adoptées pour déterminer quels cas étaient suspects ou non. A moins que vous en ayez trouver plus de votre côté ? Si les auteurs se sont réduits à reprendre les valeur seuil fixées à l'époque et mises en question depuis par certains chercheurs en médecine du sport, c'est vraiment limitée comme information...

https://www.lequipe.fr/Ski-de-fond/Actu … que/873688

En passant :
http://bjsm.bmj.com/content/bjsports/38/4/418.full.pdf
http://s4perf.fr/wp-content/uploads/201 … lympic.pdf

Bien que moins porté sur la performance sportive :
http://www.haematologica.org/content/102/5/809#ref-110

Dernière modification par Schneehexer (07-02-2018 22:02:25)

Hors ligne

#197 08-02-2018 00:20:21

meme_sans_fart
Membre
Inscription : 12-01-2011
Messages : 822

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

Le Rotvhenkov c'est sans doute une petite réponse américaine à l'affaire Snowden. Ça leur est resté en travers sérieusement.

Le Monde.fr? Moi plus lire! Des menteurs professsionnels! Depuis 2002 et les bulletins de vote falsifiés, je les ai vus moi-même dans un bureau, une pile entière. Ça a été le mensonge de trop.

Pour les taux d'hématocrites, ça vaut rien tant qu'ils ne publient pas à quel taux l'athlète a concurru le jour J. Sinon il n'y a rien de suspect à faire monter le taux par des entrainements en chambres.

Mais comme on n'a pas trop d'infos sur la façon dont ils gèrent le passeport bio réellement.

Les Russes se dopent, les NOR partent aux JO avec des valises anti-asthmatiques, et les taux hénato sont hauts. Rien de nouveau dans le fond.

Hors ligne

#198 08-02-2018 12:32:29

yvesson
Membre
Lieu : picardie
Inscription : 03-01-2012
Messages : 722
Site Web

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

Schneehexer a écrit :
yvesson a écrit :

On se dirige vers des JOs où une partie des participants sera sur la fameuse liste des profils sanguins anormaux de 2001 à 2010 [...]

On n'a toujours pas plus de détails sur modalités/méthodologies adoptées pour déterminer quels cas étaient suspects ou non. A moins que vous en ayez trouver plus de votre côté ? Si les auteurs se sont réduits à reprendre les valeur seuil fixées à l'époque et mises en question depuis par certains chercheurs en médecine du sport, c'est vraiment limitée comme information...

https://www.lequipe.fr/Ski-de-fond/Actu … que/873688

En passant :
http://bjsm.bmj.com/content/bjsports/38/4/418.full.pdf
http://s4perf.fr/wp-content/uploads/201 … lympic.pdf

Bien que moins porté sur la performance sportive :
http://www.haematologica.org/content/102/5/809#ref-110

Hej,
Pas le temps de lire les articles, mais je te réponds quand même vite fait :
Le spécialiste dit en anglais, dans le repaortage suédois, que le profil qu'il regarde a des pics au moments des compétitions et de grosses baisses et que c'est ça qu'il juge très suspect. Aussi ils déterminent des profils et si ils sont un peu au-dessus c'est 1/10 d'être naturel, la zone au-dessus 1/100 et ainsi de suite.

Gaillard, le relai olympique, il lache Ronning, il tombe, il se relève rattrape et re-lache ronning, pareil sur un autre relai (monde ou olympique), il lache sundby et tombe derrière.

Hors ligne

#199 08-02-2018 13:10:49

Geronimo
Membre
Inscription : 18-01-2017
Messages : 368

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

meme_sans_fart a écrit :

Le Monde.fr? Moi plus lire! Des menteurs professsionnels! Depuis 2002 et les bulletins de vote falsifiés, je les ai vus moi-même dans un bureau, une pile entière. Ça a été le mensonge de trop.

Ah! Je n'étais pas au courant.
Un autre lien pour comprendre la fraude en Russie décrite dans le rapport MacLaren:
https://www.eurosport.fr/omnisport/comm … tory.shtml

Hors ligne

#200 10-02-2018 09:58:49

meme_sans_fart
Membre
Inscription : 12-01-2011
Messages : 822

Re : Dopage: Synthèse, situation actuelle ...

yvesson a écrit :

Le spécialiste dit en anglais, dans le repaortage suédois, que le profil qu'il regarde a des pics au moments des compétitions et de grosses baisses et que c'est ça qu'il juge très suspect.

Cetait justement Schneehexer qui avait mis un article sur un Allemand qui disait que les pics de championnats chez les pros ne se retrouvent pas chez les juniors, ce qui est étrange...

yvesson a écrit :

Gaillard, le relai olympique, il lache Ronning, il tombe, il se relève rattrape et re-lache ronning, pareil sur un autre relai (monde ou olympique), il lache sundby et tombe derrière.

C'est vrai qu'il a le talent d'avoir toujours été au sommet lors des jeux et championnats. Haut taux hémato. de nature, il a réagi aux dernières infos...
Mais faut reconnaître qu'il est toujours là, du début à la fin de la saison, même en été à la Lysebotn, il lâche les Sundby et autres en 2012 et gagne avec Manificat. Et en C, il est toujours à sa place dans le top 10. Pas comme d'autres que tu vois deux fois par an...

-----
Pour les RUsses j'avais pas vu qu'ils avaient bloqués Ustiugov aussi. Serait intéressant de lire ce qu'ils disent (les athlètes russes comme lui) sur leur interdiction, en russe évidemment.

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2018