#101 10-12-2021 14:12:38

Eurycantha999
Membre
Inscription : 04-03-2016
Messages : 27

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

Bonjour Gillou!
Merci beaucoup pour votre message: NOMBRE DE VICTOIRES EN CDM, WCH, JO (HORS RELAIS)
Dames

Nous voudrions vous proposer quelques corrections:

Kristiansen, Elin (5 victories)
5 : M.Bedard, E.Dafovska, A.Harvey, E.Kristiansen, I.Pelcova, S.Sleptsova
lien 1: https://fr.wikipedia.org/wiki/Elin_Kristiansen
3x individuel et 3x sprint
lien 2:  https://www.realbiathlon.com/records.ht … cent=Total
6 victories

Pelcova, Jirina (5 victories)
5 : M.Bedard, E.Dafovska, A.Harvey, E.Kristiansen, I.Pelcova, S.Sleptsova
lien 1: https://fr.wikipedia.org/wiki/Ji%C5%99ina_Pelcov%C3%A1
2x individuel et 4x sprint
lien 2: https://www.realbiathlon.com/records.ht … cent=Total
6 victories

Davidova, Svetlana (4 victories) + Petcherskaia, Svetlana (1 victorie)
4 : K.Apel, S.Davidova, S.Greiner-Petter-M., I.Karagiozova, O.Romasko
1 : S.Petcherskaia
lien 1: https://fr.wikipedia.org/wiki/Svetlana_Petcherskaia
3x individuel et 3x sprint
lien 2: https://www.realbiathlon.com/records.ht … cent=Total
lien 3: https://fr.wikipedia.org/wiki/Coupe_du_ … _1989-1990
06-03-1990 Oslo Holmenkollen 1. Petcherskaia-Davidova 2. Golovina 3. Behle-Schaaf
mais sur www.biathlonresults.com il n’y a pas une confirmation,
aussi il n’y pas une confirmation sur Svetlana’s statistique personelle
6? victories

Karagiozova, Iva (4 victories)
4 : K.Apel, S.Davidova, S.Greiner-Petter-M., I.Karagiozova, O.Romasko
lien 1: https://fr.wikipedia.org/wiki/Iva_Karagiozova
5x individuel
lien 2: https://www.realbiathlon.com/records.ht … cent=Total
5 victories

Krasteva, Zvetana (1 victorie)
1 : T.Akimova, D.Alimbekava, T.Bachmann, F.Baverel, S.Becaert, A.Bescond, M.Bollerud, F.Birkeland, A.Chevalier-Bouchet, S.Chernousova, Y.Dzhima, A.Frolina,  V.Hinz, K.Holanti, K.Holubcova, N.Horchler, K.Innerhofer, O.Khvostenko, Z.Krasteva, I.Lagina, N.Lemesh, O.Melnik, S.Mihokova, S.Petcherskaia, O.Petrova, O.Podchufarova, F.Preuss, S.Rogstad, Y.Romanova, M.Shindo, A.Sikveland, N.Skardino, N.Sorokina, N.Talanova, I.Tandrevold, E.Tofalvi, K.Varis, V.Vitkova, S.Yu, C.Wang, K.Wuestenfeld
lien 1: malheureusement pas trouvé un lien
1x individuel (Antholz 20-01-1990) et 1x sprint (Ruhpolding 30-01-1988)
2 victories

Ivanova, Natalia (0 victorie)
lien 1: malheureusement pas trouvé un lien
1x individuel (Borovetz 19-01-1989)
1 victorie

Övsthus, Helga (0 victorie)
lien 1: https://peoplepill.com/people/helga-ovsthus
1x sprint 5 km (Jyväskylä 20-03-1988)
1 victorie

Prikazchikova, Natalia (0 victorie)
lien 1: https://peoplepill.com/people/natalia-prikazchikova
1x sprint (Oestersund 11-03-1989)
1 victorie


11 : P.Behle, A.Reztsova
A. Restzova

9 : G.Koukleva, S.Paramygina
S. Paramyguina

1 : T.Akimova, D.Alimbekava, T.Bachmann, F.Baverel, S.Becaert, A.Bescond, M.Bollerud, F.Birkeland, A.Chevalier-Bouchet, S.Chernousova, Y.Dzhima, A.Frolina,  V.Hinz, K.Holanti, K.Holubcova, N.Horchler, K.Innerhofer, O.Khvostenko, Z.Krasteva, I.Lagina, N.Lemesh, O.Melnik, S.Mihokova, S.Petcherskaia, O.Petrova, O.Podchufarova, F.Preuss, S.Rogstad, Y.Romanova, M.Shindo, A.Sikveland, N.Skardino, N.Sorokina, N.Talanova, I.Tandrevold, E.Tofalvi, K.Varis, V.Vitkova, S.Yu, C.Wang, K.Wuestenfeld
I.Lagina
I. Malgina

O. Petrova et M. Shindo

O. Petrova, victorie mass start B-heat (Ruhpolding 13-01-1999)
M. Shindo, victorie mass start B-heat (Oslo Holmenkollen 13-03-1999)
Les deux victories n’ont pas la même “valeur” que le reste des victoires de départ groupé!

Hors ligne

#102 10-12-2021 19:11:51

Eurycantha999
Membre
Inscription : 04-03-2016
Messages : 27

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

Bonsoir & merci ilcanzese!
lien "italien"

5 : M.Bedard, E.Dafovska, A.Harvey, E.Kristiansen,S.Sleptsova
S.Davidova, I.Karagiozova,
4 : K.Apel,  S.Greiner-Petter-M., I.Karagiozova, O.Romasko
Voudriez vous eloigner "I. Karagiozova" sous 4: ?
O.Khvostenko, Z.Krasteva,
et voudriez vous eloigner "Z. Krasteva" sous 1:  ?

Hors ligne

#103 10-12-2021 19:40:45

Eurycantha999
Membre
Inscription : 04-03-2016
Messages : 27

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

d'accord! peut être changez aussi :

I.Lagina = I. Malgina

Hors ligne

#104 10-12-2021 22:32:05

Gillou
Administrateur
Inscription : 23-11-2006
Messages : 2 444

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

Eurycantha999 a écrit :

Bonjour Gillou!
Merci beaucoup pour votre message: NOMBRE DE VICTOIRES EN CDM, WCH, JO (HORS RELAIS)
Dames

Nous voudrions vous proposer quelques corrections:

Merci beaucoup. J'essaierai de corriger pendant ce week-end !

Hors ligne

#105 11-12-2021 06:29:23

Eurycantha999
Membre
Inscription : 04-03-2016
Messages : 27

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

Bonjour Ilcanzese & Gillou!

VAINQUEURS COURSES  CDM  
FEMMES

Nous devons encore ajouter les résultats des saisons

1982/1983 jusqu’à 1986/1987
lien: https://en.wikipedia.org/wiki/Biathlon_World_Cup

1982/1983 (en detail)
lien: https://en.wikipedia.org/wiki/1982%E2%8 … _World_Cup

1983/1984 (en detail)
lien: https://en.wikipedia.org/wiki/1983%E2%8 … _World_Cup

1984/1985 (en detail)
lien: https://en.wikipedia.org/wiki/1984%E2%8 … _World_Cup

1985/1986 (en detail)
lien: malheureusement pas trouvé un lien!

1986/1987 (en detail)
lien: malheureusement pas trouvé un lien!

Et plus important nous n’avons pas trouvé une confirmation sur www.biathlonresults.com!!!

L’autre (petite) problème : Svetlana Petcherskaia (née Davidova) avec 1 victoire et Svetlana Davidova (maintenant avec 5 victoires) sont une et la même personne, malheureusement la victoire de l'individuel
à Oslo-Holmenkollen (6 mars 1990) n’est pas confirmé sur www.biathlonresults.com!!

Hors ligne

#106 11-12-2021 09:44:01

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 977
Site Web

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

dans le datacenter du site IBU il y a TOUT  l'historique depuis la saison 1983-1984 ...............
ps: pour l'individuel de Holmenkollen j'ai trouvé ce lien wikipedia
sur le datacenter en effet   il n'y a pas le résultat de ce double individuel du 6 mars '90 malade
-
ps: une proposition ........ sortir ce classement et l'épingler en haut de ce forum ?
je peut le mettre a jour après chaque journée ou a chaque étape de CDM

Dernière modification par ilcanzese (11-12-2021 10:52:37)

En ligne

#107 11-12-2021 11:49:43

Gillou
Administrateur
Inscription : 23-11-2006
Messages : 2 444

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

ilcanzese a écrit :

ps: une proposition ........ sortir ce classement et l'épingler en haut de ce forum ?
je peut le mettre a jour après chaque journée ou a chaque étape de CDM

Merci pour la mise à jour et la proposition !
Je te laisse créer une nouvelle discussion et je "l'épinglerai".

Hors ligne

#108 11-12-2021 19:57:48

Eurycantha999
Membre
Inscription : 04-03-2016
Messages : 27

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

VAINQUEURS COURSES  CDM 
FEMMES

L'information incomplète saison 1982/1983 jusqu'à 1986/1987

    1982/1983           
04-03-83    Lappeenranta    WCS    individuel    1.Ostvik
05-03-83    Lappeenranta    WCS    sprint    1.Kallunki
    1983/1984           
06-01-84    Falun    WC    individuel    1.Ostvik
07-01-84    Falun    WC    sprint    1.Kallunki
19-01-84    Ruhpolding    WC    individuel    1.Mestad
21-01-84    Ruhpolding    WC    sprint    1.Ostvik
29-01-84    Chamonix    WCS    individuel    1.Chernyshova
03-03-84    Chamonix    WCS    sprint    1.Chernyshova
07-03-84    Lygna    WC    individuel    1.Gronlid
08-03-84    Lygna    WC    sprint    1.Bouvin
    1984/1985           
09-01-85    Minsk    WC    individuel    1.Golovina
11-01-85    Minsk    WC    sprint    1.Golovina
26-01-85    Antholz    WC    individuel    1.Nordheim
28-01-85    Antholz    WC    sprint    1.Korpela
21-02-85    Egg am Etzel    WCS    individuel    1.Parve
24-02-85    Egg am Etzel    WCS    sprint    1.Gronlid
01-03-85    Lahti    WC    individuel    1.Gronlid
03-03-85    Lahti    WC    sprint    1.Bräten
    1985/1986           
14-02-86    Falun    WCS    individuel    1.Korpela
15-02-86    Falun    WCS    sprint    1.Parve
    1986/1987           
25-02-87    Lahti    WCS    individuel    1.Gronlid
27-02-87    Lahti    WCS    sprint    1.Golovina
    1987/1988           
19-12-87    Hochfilzen        sprint    cancelled
??-03-1988    Keuruu        sprint    1.Thoresen

Hors ligne

#109 13-12-2021 12:34:23

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 977
Site Web

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

faut pas oublier le site BIATHLONSTATS  pour suivre la saison en cours et les précédentes:I C I

En ligne

#110 13-12-2021 13:39:51

Eurycantha999
Membre
Inscription : 04-03-2016
Messages : 27

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

Bonjour Ilcanzese!

Merci beaucoup pour ce lien, malheureusement ce lien commence avec saison 1998/1999

Un autre correction:
6 : A.Briand E.Kristiansen,  I.Pelcova,

5 : M.Bedard, E.Dafovska, A.Harvey, E.Kristiansen,S.Sleptsova, S.Davidova, I.Karagiozova,

Vous pouvez eloigner "Elin Kristiansen" sous 5:

Nous avons demandé "realbiathlon" la solution concernant la victoire de Svetlana Petcherskaia-Davidova à Oslo-Holmenkollen
(6 mars 1990)

lien: https://www.tapatalk.com/groups/realbia … 603#p13603

Hors ligne

#111 13-12-2021 18:44:56

Eurycantha999
Membre
Inscription : 04-03-2016
Messages : 27

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

@Ilcanzese

1. Mestad, Bouvin, Nordheim, Bräten, Thorensen*
-
* a vérifier

Confirmation par real biathlon link: https://www.realbiathlon.com/races.html … se&level=1

Hors ligne

#112 13-12-2021 19:58:36

Eurycantha999
Membre
Inscription : 04-03-2016
Messages : 27

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

@Ilcanzese

Réponse de "real biathlon" concernant Svetlana Petcherskaia-Davidova, l'individuel à Oslo-Holmemkollen 6 mars 1990 n'a jamais
lieu, "erreur" de wikipedia! Donc Svetlana Petcherskaia-Davidova victoires reste: 5!

Hors ligne

#113 13-12-2021 20:17:23

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 977
Site Web

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

ok wink

En ligne

#114 27-12-2021 14:23:35

Aqua
Membre
Inscription : 28-03-2018
Messages : 917

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

La « Nivôse » 2021/2022 du top 15 du général

Comme la traditionnelle bûche de Noël, profitons de calmes fêtes au coin du feu pour faire un bilan des forces en présence, après avoir accumulé un nombre de données déjà suffisant pour avoir des résultats cohérents au tiers de la saison. Ceci pouvant nous permettre, sans pour autant être une vérité absolue (le sport étant plein de surprises et heureusement), d’avoir des éléments de compréhension sur la situation à l’aube des étapes allemandes, mais aussi des JO qui commencent à se rapprocher dangereusement.

On étudie ici les progressions/régressions des athlètes du top 15 du général, dans les deux composantes que sont le tir (courses individuelles uniquement) et le ski (format sprint uniquement pour avoir le niveau réel).


Hommes


Classement général

Tout d’abord, l’évolution du classement général, avec tous les athlètes du top 15 final de la saison dernière et du top 15 actuel :

goll.jpg

D’un classement dominé par les Norvégiens à Noël 2020, ce sont les Français qui trônent aujourd’hui au sommet, et pour notre plus grand plaisir, il n’aura pas fallu attendre trop longtemps pour revoir un dossard jaune français après Martin (28 courses) smile Une évolution du top 15 dû en partie à :

-    La méforme globale des Norvégiens. Enfin pas tous (coucou Christiansen nanere), surtout Johannes et Laegreid, qui ont laissé leurs places de leaders, et comment ne pas penser évidemment à ce cher Johannes Dale, qui s’est perdu sur le chemin de l’Olympe...
-    Un Ponsiluoma très décevant, qui laisse littéralement Samuelsson seul face à l’armada franco-norvégienne, et pour lequel on n’est pas loin de la catastrophe hmm
-    La transition générationnelle qui semblerait "enfin" s’opérer. D’un côté les Jacquelin, Samuelsson qui progressent sans cesse de saison en saison et qui s’inscrivent comme les futures grandes stars du biathlon (on n’omettra surtout pas Sturla dans ce lot). De l’autre, les trentenaires Hofer, Fak, Doll qui paraissent actuellement victimes des années qui passent.

Chez les hommes c’est une saison ouverte comme rarement qui défile sous nos yeux. Avec pas moins de 7 dossards jaunes différents à l’issue des 9 premières courses de l’hiver !
Laegreid, Johannes, Desthieux, Samuelsson, Christiansen, Fillon Maillet et enfin Jacquelin. Tous des membres du top 10 actuel du général, mais pas les 7 premiers, puisqu’on a Latypov, Tarjei et Smolski qui se sont mêlés dans ce top 10, sans encore parvenir à décrocher le dossard jaune. Parmi les 7 porteurs, seuls deux ont pu le garder plus d’une course (Christiansen et Samuelsson). A Émilien de devenir le troisième smile

Pourquoi aussi ouverte ?

r2g7.jpg

Parce que le niveau semble être le plus homogène depuis bien des saisons. Ou plutôt, il n’y a plus d’ovni (ni Martin ni Johannes nanere) pour survoler la concurrence. En témoigne le graphique précédent (pts/courses) avec des athlètes très rapprochés, et des moyennes de points "abordables" pour des tops biathlètes. Pour illustrer le terme ovni, sur l’ensemble de la saison 2017/2018, Martin est à 54.2 de moyenne, en 2018/2019, Johannes est à 53.3, c’est-à-dire en moyenne 2ème sur toutes les courses de l'hiver lol La saison dernière à la même époque, on avait Johannes premier (47.6) loin devant son dauphin Sturla (41.4), avec un dossard jaune logiquement accroché solidement sur ses épaules. Des moyennes qui s’étaient ensuite rapprochées jusqu’au final à Östersund.

Graphiques d’évolution

Pour l'étude détaillée, voir lien ci-dessous, sinon voir plus bas pour les graphiques de résumé :
https://zupimages.net/up/21/52/o8km.jpg

Explications des graphiques (de haut en bas et de gauche à droite) :

Points/course : nombre moyen de points CdM engrangés par course. Plus ce nombre est élevé, mieux c’est.

Différentiel de points/course : différence entre le nombre de pts/course 2020/2021 et le nombre de pts/course 2019/2020. Un athlète dans le négatif signifie qu’il gagne moins de points que la saison dernière et qu’il est donc susceptible de dégringoler au classement général. Plus ce nombre est élevé en positif, mieux c’est.

Différentiel du niveau de ski : nombre de points de pourcentage de ski gagnés/perdus par rapport à la saison dernière. Un pourcentage négatif signifie que l’athlète est plus rapide que la saison dernière. Plus ce pourcentage est élevé en négatif, mieux c’est.

Différentiel de temps engendré par le ski : nombre de secondes gagnées grâce au ski (par rapport au niveau de ski de la saison dernière) sur un sprint de 7.5 km ou 10 km. Plus ce nombre est élevé en négatif, mieux c’est. Calculé sur une base de vitesse moyenne égale à 21.5 km/h pour les femmes et 25 km/h pour les hommes.

Différentiel du pourcentage au tir : nombre de points de pourcentages gagnés/perdus au tir par rapport à la saison dernière. Plus ce nombre est élevé en positif, mieux c’est.

Différentiel de temps engendré par le tir : nombre de secondes gagnées grâce au tir (par rapport à la saison dernière) sur un sprint de 7.5 km ou 10 km. Plus ce nombre est élevé en négatif, mieux c’est. Calculé sur une base de temps de parcours de l’anneau de pénalité de 25 secondes pour les femmes et 21 secondes pour les hommes.

Différentiel de temps : nombre de secondes gagnées (par rapport à la saison dernière) sur un sprint de 7.5 km ou 10 km grâce à la combinaison du ski et du tir. Plus ce nombre est élevé en négatif, mieux c'est.

Influence relative du ski et du tir sur le différentiel de performance : il permet d’apprécier le détail de l’évolution en ski et en tir des athlètes. L’axe horizontal représente l’évolution en ski tandis que l’axe vertical représente l’évolution en tir. Ex : les athlètes situés dans le quart haut droit du graphique sont ceux qui ont progressé en ski et en tir, ceux qui sont situés dans le quart bas droite du graphique sont ceux qui ont progressé en ski mais régressé en tir etc. Ainsi, plus un athlète est loin des axes SKI et TIR, plus sa progression/régression est importante dans la/les composantes en question.

0ibv.jpg

Les tops

La next-gen Jacquelsson fin prête
Ils se sont cherchés du regard pendant toute la poursuite du Grand-Bo pour finir par perdre complètement le fil de la course et laisser le dossard jaune s’envoler sur les épaules de QFM. Émilien et Sebbe se sont désignés meilleurs ennemis réciproques et se suivent jusque sur le graphique des progressions, surtout au niveau du ski. Si bien qu’ils sont sur ce mois de décembre les deux meilleurs skieurs du circuit, et ça n’est peut-être qu’un début. Avec en plus des pourcentages au tir équivalents (respectivement 85% et 82%), ils forment un duo aux profils et niveaux relativement équilibrés, avec quelques combats cristallins déjà épiques et de nouveaux en perspective smile

Christiansen Columbus, 3 ans après l’Amérique
Si son pote Johannes Dale a dit adieu à ses espoirs olympiques, Vetle a de son côté fait tout le contraire. De 5ème larron de l’équipe en 2020/2021, il est aujourd’hui le numéro 1, en tout cas comptablement parlant. Impérial dans tous les secteurs, il est dans le top 10 des meilleurs skieurs, et est aussi celui qui se rapproche le plus de la machine Sturla côté pas de tir (93%). De quoi lui assurer largement sa sélection olympique, avec l’apogée de sa carrière qui tombe au meilleur des moments. A ses rêves olympiques, s’ajoutent ceux de dossard jaune, car étant toujours sur le podium du général, il peut également avoir des ambitions de cristal. Mais… impasse ou pas ? L’étape d’Oberhof sera peut-être déterminante dans le choix de Vetle.

L’entente Russo-Biélorusse, bien d’actualité
Présents à plusieurs reprises sur les cérémonies des fleurs, on a pu observer Latypov et Smolski comploter au milieu des Français, Norvégiens et autres Suédois. Aucun sous-entendu ici, juste pour souligner encore une fois que la barrière de la langue est toujours bien réelle (mais n’y a-t-il vraiment que ça ? Pourtant pas de Loginov à l’horizon siffle). Toujours est-il que les deux leaders d’équipe sont les seuls représentants de l’Est dans le top 10 du général. Pas simple de s’y faire une place depuis quelques saisons et ça reste agréable d’avoir un peu de diversité au top… Ceci a été possible grâce à une belle progression d’ensemble et équivalente des deux côtés avec, et ça se traduit au général, un profil légèrement plus solide pour le Russe 5ème, plus rapide (top 10) et plus précis (89%).

Le « Trentenaire Glorieux » Johannes Kühn
Sans dire qu’il ferait oublier la retraite d’Arnd Peiffer, et alors que Doll en était son successeur naturel, c’est bien Johannes qui a porté la sélection allemande sur ce mois de décembre. Une première victoire inscrite à son palmarès à 30 ans à Hochfilzen, mais surtout 11ème du général et 1er Allemand, le tout en ayant raté l’opening d’Östersund. Que faisait-il en IBU Cup au début de l’hiver, erreur de casting peut-être ? roll C’est surtout au niveau du tir qu’il faut voir une progression chez Johannes. Car s’il a déjà été capable de skier très vite par le passé (un peu en dedans la saison dernière), c’est bien ce cap des 80% enfin passés (86%) qui lui a permis de faire quelques belles courses cet hiver. La question qui se pose désormais, peut-il tenir la distance ? En rappelant qu’à 30 ans, ça n’est pas sur lui que l’Allemagne pourra compter dans le futur, l’Allemagne continue de vieillirmalade

Les flops

Allo Martin ? C’est dans le noir qu’il faut tirer… nooon
S’appeler Martin ne garantit malheureusement pas de posséder un tir fiable à toute épreuve. Ponsi est en panne sèche de précision. Il a certes fait podium sur le sprint d’Hochfilzen, mais c’est bien l’arbre qui cache la forêt, la seule course sur laquelle il a réussi un tir potable (9/10). Le reste n’est qu’un enchaînement de ratés, pour terminer décembre avec un catastrophique 70% au tir. On attend mieux d’un leader d’équipe et champion du monde que de perdre 10% de précision. D’autant plus qu’il y a aussi de la perte niveau ski.

Résolution 2022, nouvelle année pour un nouveau Lukas Hofer
Lukas présente la plus forte régression en terme de ski. Difficile de lui tomber dessus (en tout cas on essayera d’éviter l’épaule tongue), mais sa blessure a fait beaucoup de dégâts au niveau de sa vitesse en piste, au point de figurer tout juste dans la moyenne du circuit. Mais est-ce réellement la seule cause de cette baisse de performance ? On aurait envie d'y croire. Des sensations à retrouver alors qu’il nous avait quitté avec un excellent niveau et quelques podiums en fin de saison dernière (top 6 skieur sur l’entièreté de la saison). Luki sera intéressant à observer en janvier, pourra-il à nouveau skier aussi vite qu’il sort d’un tapis de tir ? smile

Quelques autres cas intéressants

Le meilleur, le gagnant, c’est Quentin ? smile
Plus à son aise sur les neiges européennes, Quentin n’en finissait plus de briller depuis la mi-décembre. Pas de progression véritablement notable car il était déjà très fort, mais peut-être a-t-il passé un cap au niveau mental, comme pourraient en témoigner ses deux victoires maitrisées en poursuite. Comme tous les autres porteurs du dossard jaune, il profite aussi de l’ouverture du circuit masculin. Pour enfin terminer mieux que 3ème du général ? Paradoxalement, c’est sans doute sur la saison où il annonçait mettre le gros globe de côté pour les JO qu’il va être en mesure d’enfin devenir un candidat très sérieux.

Le « Norwegian Sniper »
Même s’il accuse toujours quelques difficultés sur les skis, Sturla ne cesse d’impressionner. Déjà à 94% à Noël 2020, Sturla en est rendu au même point un an plus tard, et c’est déjà très fort. Le fait est qu’il avait un peu relâché sur la suite de la saison dernière, qu’il termina à 92%. Il va donc tenter une nouvelle fois cette saison de maintenir cet exceptionnel 94% jusqu’au bout… Avec deux jokers déjà utilisés sur le mois de décembre (une 37ème place, un DNS) et une impasse prévue en janvier, il sera certainement trop court pour le général, mais là où tout le monde l’attendra, ça sera sur l’individuel des JO. Émilien lui-même le qualifie d’imperméable à la pression, et on peut sans aucun doute dire que toute la pression de cette course sera bien sur les épaules du sniper norvégien. L’occasion pour celui-ci de prouver une nouvelle fois de quel métal il est fait, même si on a aucun doute là-dessus évidemment cool (pour rappel :  3 fois 20/20 pour 3 victoires sur les 4 individuels de sa carrière). Répétition générale du côté d’Antholz.

Tarjei B"oe"tton
Tarjei ne semble pas sentir les années passer, et on pourrait même aller jusqu’à dire qu’il se bonifie avec l’âge. Toujours au top dans la constance à 33 ans, il est l’actuel 6ème du général, et chose plutôt inattendue, il pointe devant son ovni de petit frère, assez rare pour être notée.


Dames


Classement général

L’évolution du classement général, avec tous les athlètes du top 15 final de la saison dernière et du top 15 actuel :

ns80.jpg

Déjà en tête du classement général à Noël 2020, Roeiseland récidive cette année, et va tenter cette fois ci d’y être également en fin de saison smile Quelques évolutions à noter toutefois, dû notamment à :

-    Comme chez les hommes, la méforme des Norvégiennes Eckhoff et Tandrevold, qui ont toutes les deux cédé leur place dans le top 10.
-    Wierer et Preuss un peu dépassées, puis blessée dans le cas de l’Allemande.
-    La montée en puissance d’Elvira et de Sola qui, comme chez les hommes, matérialise la nouvelle génération au sommet.
-    La présence française avec une Anaïs Bescond irrésistible.

Une saison qui s’annonce beaucoup moins ouverte que du côté masculin.

a1vl.jpg

En effet, ici un duo se détache très clairement : Roeiseland et Elvira présentent une avance confortable sur les 4 suivantes. Même si moins ouverte, la situation actuelle des choses semble tout de même nous promettre un combat passionnant pour le cristal. Petit point informatif, la saison dernière, Eckhoff remporte largement le globe avec 45.9 pts/course de moyenne. Marte est actuellement à 46.3.

Graphiques d’évolution

Pour l'étude détaillée, voir lien ci-dessous, sinon voir plus bas pour les graphiques de résumé :
https://zupimages.net/up/21/52/hf9u.jpg

0d0g.jpg

Les tops

Elvira, nouveau Joyau de la Couronne suédoise
Appelée pour aller courir en ski de fond, on comprend tout de suite les qualités principales et le potentiel de cette jeune Suédoise de 22 ans. Pour illustrer sa précocité, elle est très bien partie pour remporter le globe U25 de cette saison. Ce qui est effrayant, c’est qu’elle pourra encore le jouer lors des deux saisons suivantes mais qu’elle est aussi déjà à la lutte pour le gros globe ! On voit facilement en Elvira la relève d’une certaine Magdalena des années 90/2000. Maintenant, laissons encore le temps à cette pépite de tracer sa propre route sans brûler d’étape. On notera seulement un niveau de ski rare et exceptionnel (-7.9% !!! Neuner -8.9% au max…), qui lui permet de s’immiscer dans la quête de cristal de Marte, malgré un pourcentage au tir tout juste bon (84%).

Alimbekava et Sola, pour le pire mais surtout le meilleur
Elles ne se parlent plus, mais de cette tension/rivalité interne, ne doit-on pas voir une source de motivation supplémentaire pour les deux Biélorusses ? En tout cas, lorsqu’elles poussent le portillon, aucune d’elle ne semble impactée par ce froid glacial, et elles évoluent sans problème à leur meilleur niveau. Confirmation totale pour Dzinara, progrès fulgurants pour Hanna, nous avons donc deux Biélorusses dans le top 5 du général, totalement inespéré lorsque Domracheva décidait de prendre sa retraite en 2018. Les deux coéquipières se trouvent dans le quart haut droit du graphique, marqueur d’améliorations dans les deux composantes. Sola est d’ailleurs auréolée de la meilleure progression globale des athlètes étudiées ici, et on retiendra surtout le côté tir (84%), pour une athlète jusque-là bloquée autour des 70% toute sa carrière. Un déclic qu’on espère voir se maintenir, récompensé par une première victoire de panache sur le sprint d’Hochfilzen. Une performance dominante comme peu ont pu/su le faire par le passé.

Kristina Reztsova, une leader... affirmée
On continue dans le cyrillique, de l’autre côté de la frontière russe. Comme chez les hommes, on ne peut que se réjouir de voir la Russie sur des podiums féminins. Orpheline de Yurlova, peut-être pour de bon maintenant, l’équipe peut compter sur une solide Reztsova, qui s’est surtout illustrée au Grand-Bornand, notamment avec un podium sur la mass start. Après une saison blanche en 2020/2021, elle intègre le top 15 des meilleures skieuses (à hauteur d’Eckhoff, certes pas au mieux), et affiche pour compléter un très correct 84% au tir. Peut-on espérer mieux sur le pas de tir ? Certainement, car Eliseev aurait dernièrement reçu quelques balles perdues big_smile

Nanass n’en a pas terminé
Il y a du Christiansen dans ce début de saison magnifique d’Anaïs. A l’issue de la saison dernière, on était peut-être dans l’expectative de voir Chloé devenir la 4ème membre de cette équipe de France, et à l’inverse, voir Anaïs perdre sa place en relais. Et pourtant il n’en est rien, Nanass est plus en forme que jamais jusqu’à devenir la leader de l’équipe. Elle peut dormir tranquille quant à sa sélection pour des derniers JO, à 34 ans. Un niveau ultra solide sur les skis (aux portes du top 10 des meilleurs skieuses), et un très beau 89% au tir. Et les 2 podiums d’Anaïs cette saison ne viennent que confirmer toutes ces observations. De gros encouragements pour Pékin smile

Les flops

Tiril Eckhoff, au fond du Fjord…
La saison 2020/2021 de Tiril fut si exceptionnelle qu’on devait s’attendre à la voir (au moins un peu) redescendre sur terre. C’est bien ce qui s’est passé, sauf que l’amerrissage a été bien plus turbulent que prévu. La Norvégienne est de nouveau victime de son tir hasardeux et de sa confiance défaillante, avec un pourcentage au tir retombé sous les 80%. Il faut remonter à la saison 2018/2019 pour la voir dans de telles difficultés, à l’époque, elle ne jouait pas encore le général. L’impression que tout nouveau début de saison est une totale remise en question, un retour à zéro, même après avoir réalisé l’une des meilleures saisons de l’histoire. Quel dommage. Une méforme non négligeable ajoutée à cela aboutit à un cocktail d’Aquavit mal dosé big_smile De très loin, la plus forte régression des athlètes étudiées. Elle a carrément disparu de la circulation sur la fin du mois de décembre. On l’attendra avec une certaine curiosité en janvier mais surtout sur les JO, lors desquels elle a toujours su ramener une médaille individuelle. Suffisant pour espérer l’unique or manquant à son palmarès ?

…Ingrid Tandrevold, entrainée dans sa chute
En tant que sœur siamoise de la précédente citée, Ingrid est à chercher aux côtés de Tiril smile Même si le cas de Tandrevold est moins alarmant que celui d’Eckhoff, les attentes montent au fil des saisons, sans que les résultats n’aient l’air de les satisfaire. Une victoire enfin arrivée sur la mass start d’Östersund en fin de saison dernière aurait pu servir d’élément déclencheur. Malheureusement, il n’en est rien pour l’instant et si on attendait Ingrid au moins dans le top 10 du général, elle est aujourd’hui en dehors du top 20. En cause principale, certainement la fameuse méforme norvégienne. Côté pas de tir par contre, ça reste solide (85%), on suivra donc Tandrevold de près en janvier, comme Eckhoff. Tout pareil, bien évidemment ! tongue

Quelques autres cas intéressants

Un rêve d’or et de neige cristal aussi pour Marte
Bien discrète sur les graphiques, cachée dans le peloton, Marte n’a plus vraiment besoin de beaucoup progresser tant le niveau qu’elle affiche à son meilleur est très élevé. Si l’objectif olympique est clair, avec une impasse prévue, le cristal doit également occuper un coin de sa tête. Un objectif second (l’est-il réellement ? lol) à ne pas négliger car rien n’est jamais acquis. Preuve en est la saison dernière avec Tiril Eckhoff qui est venu complètement l’étouffer à partir des mondiaux de Pokljuka. A 31 ans, Marte verra peut-être ses derniers anneaux, mais n’est-ce pas aussi sa dernière chance pour aller cueillir le tant attendu gros globe ? L’ombre d’Elvira commence déjà à se pointer, il ne faudrait pas trop tarder. Bref, les 3 mois d’hiver s’annoncent comme les plus importants de la carrière de Roeiseland, mais celle-ci semble plus que jamais prête à tout gagner. Top 6 en ski, top 5 en tir (91% au tir, meilleur pourcentage en carrière), l’équilibrage parfait, que demander de plus… tongue

La canette de Dorothea Wierer est vide hmm
Les ailes (ou plutôt les jambes) de Doro flétrissent big_smile Il va falloir remédier à ça d’ici février, pour aller chercher une belle course sur l’individuel (voir pourquoi pas la mass start ?). L’Italienne affiche au final un niveau très similaire à celui de la saison dernière. Le fait est que beaucoup d’athlètes ont été très en forme sur le mois de décembre (noter le nombre de progressions par rapport au nombre de régressions) et que son niveau actuel ne lui permet pas d’espérer le top 5, ni même le top 10 du général pour le moment, comme c’était pourtant le cas en 2020/2021.

Dernière modification par Aqua (27-12-2021 14:29:25)

Hors ligne

#115 27-12-2021 17:29:11

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 977
Site Web

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

a confirmer en janvier ............et surtout en FEVRIER  les performants  des premières  étapes

En ligne

#116 27-12-2021 18:34:08

Gillou
Administrateur
Inscription : 23-11-2006
Messages : 2 444

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

Merci Aqua ! Top, comme d'habitude !

Hors ligne

#117 27-12-2021 19:56:33

Anna29
Membre
Inscription : 09-12-2012
Messages : 3 697

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

Merci beaucoup smile
Je ne partage pas plusieurs points mais comme d'habitude, excellent travail


On ne nait pas Breton, on le devient, à l’écoute du vent, du chant des branches, du chant des hommes et de la mer (X. Grall)

Hors ligne

#118 27-12-2021 20:30:35

ilcanzese
Membre
Lieu : haute patate - 70
Inscription : 16-02-2009
Messages : 8 977
Site Web

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

surtout que c'est une saison OLYMPIQUE donc la préparation peut  différé entre biathlètes .....
-
270212912-1929996857170081-1949392847141170801-n.jpg

la biathlète italienne  Dorothea Wierer......  elle  poursuit  sa chevauchée fantastique,  même si elle n'est pas au mieux siffle , 106 courses disputés en  coupe du monde et terminés dans les points  voici la liste  a jour
merci a Alberto Berno big_smile

Dernière modification par ilcanzese (30-12-2021 09:36:09)

En ligne

#119 30-12-2021 00:41:11

Iky
Membre
Inscription : 10-02-2018
Messages : 551

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

Bien que je ne sois pas très ami des tableaux et graphiques, Aqua, les tiens sont suffisamment explicites pour moi et surtout, ils reflètent bien l'impression visuelle que j'ai eue en regardant les courses. Je suis globalement d'accord avec ton analyse. smile

J'aime bien la touche humoristique des commentaires : Jacquelin/ Samuelsonn, Eckhoff/ Tandrevold, Wierer... big_smile

Par contre, je n'ai pas compris

Tarjei B"oe"tton

Bravo pour ce travail ! wink

Hors ligne

#120 30-12-2021 12:04:25

Aqua
Membre
Inscription : 28-03-2018
Messages : 917

Re : _les statistiques des biathlètes // 2000 < 2021

Merci smile

Iky a écrit :

Par contre, je n'ai pas compris

Tarjei B"oe"tton

C'est censé être une référence à Benjamin Button, tant pis si c'est raté lol

Hors ligne

Pied de page des forums

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2021