#1 Re : Coupe du Monde » CDM 9 - 10 NOVE MESTO NA MORAVE ( CZE ) 2020 - 21 » 11-03-2021 13:35:22

Antho a écrit :

Je ne vois pas où l'IBU commet une boulette car l'idée de l'IBU A L'AUTOMNE 2020 c'était dans l'optique où une équipe était empêchée de participer à une étape en raison du covid donc avec un score de 0pt sur un sprint/un relais/une indiv.

Oui, mais encore une fois on est d'accord ! La boulette dont je parle est ailleurs et j'ai clairement expliqué de quoi il s'agit (mais as-tu vraiment lu le message ?).

Antho a écrit :

Toi, tu te places a posteriori dans le cas particulier où la saison s'est déroulée normalement (et encore, attendons de voir les deux dernières étapes).

Non, pas du tout, je livre mon observation sur la procédure de retrait maintenant, mais ma critique se positionne *évidemment* au niveau de la règle telle qu'elle est fixée "au départ" (que la saison se déroule normalement ou soit perturbée importe peu).

Antho a écrit :

je trouve un peu dommage que tu n'aies pas souligné ce point précis avant le début de la saison.

roll 1) Vu que j'étais absent de ce forum depuis mars 2020 et que je ne suis revenu qu'en février dernier à l'occasion des mondiaux de Pokljuka, je n'en aurais donc pas parlé avant la saison (ni de ça ni d'autres chose). 2) Les modalités de retraits n'étant pas détaillées dans le communiqué de l'IBU sur les règles spécial covid, il fallait de toute manière attendre de voir concrètement la façon de faire (au moment où la règle commence à s'appliquer).

Antho a écrit :

Pour finir sur le sujet, il faudra que tu expliques clairement DANS LES CONDITIONS DE CONNAISSANCE DE L'AUTOMNE 2020, ce qu'aurait été une règle correcte de décompte de points.

Si tu avais bien lu mes messages sans les interpréter de travers comme tu l'as fait par deux fois, tu aurais eu ta réponse. Tout y est, en particulier :

m_9er a écrit :

Il était pourtant possible d'éviter cette boulette et avoir un retrait de scores cohérent : l'IBU aurait dû dans l'optique des retraits procéder à l'appariement RM/RMS (en additionnant les demi-scores RM + RMS pour en faire un score "mixte" entier) des étapes d'Oberhof, des ChM et de NMNM. Tout simplement.

Sachant qu'un demi-score (qui va de 0 à 210) c'est pas la même échelle qu'un score entier (qui va de 0 à 420 en relais ou 462 max en ép. indiv.). Le score de 210 d'une victoire en mixte correspond à un vrai ratage d'épreuve individuelle (à voir les causes, maladie, fartage... bref le genre de résultat qui dans l'esprit des retraits est candidat légitime à l'effacement) pour une nation de bon niveau. Par conséquent si on considère les demi-scores comme les autres, et qu'on applique un retrait global "brut", entre un score médiocre de 215 d'épreuve individuelle et un score de victoire en mixte à 210, c'est le meilleur des deux résultats qui sera retiré et le mauvais qui sera conservé... ce qui est en contradiction avec l'esprit même de la règle du retrait qui vise, outre les scores blancs, à éliminer en premier les "accidents", pas les performances.
Il y avait une autre possibilité, c'est de compartimenter les retraits par épreuves comme ils le faisaient pour le classement des nations en IBU Cup ces dernières années : 2 retraits au total, dont 1 retrait pour les ép. individuelles et 1 retrait pour les relais mixte. Et là ça colle. Le fait que que les résultats de mixte soient des demi-scores ne pose alors pas de problème, puisque les scores entiers d'un côté sont comparés entre eux pour en éliminer le plus faible, et les demi-scores de l'autre comparés entre eux pour en éliminer le plus faible. L'IBU a choisi d'appliquer une règle des retraits globale, car avant la saison il était impossible d'estimer le nombre d'épreuves par compartiment (individuelles, relais et mixte) qui allaient pouvoir se dérouler. Sauf qu'ils n'ont pas fait gaffe au problème posé par les demi-scores des relais mixtes. Problème qui ne pouvait être solutionné qu'en procédant à l'appariement des RM et RMS des trois étapes (ou moins si la saison va pas au bout) pour en faire des scores entiers comparables aux autres.
Bref il ne s'agit là que d'un détail, de toute façon les classements des nations ne seront pas très affectés par les retraits, et les vainqueurs de globe le mériteront. C'est l'essentiel.

Et pour finir afin que ce soit clair (spécialement pour toi Antho), je plussoie la remarque de bertin :

bertin a écrit :

Bonjour,

Comme la plupart d entre vous , il me semble que l ibu a géré et gere cette crise plutot bien...reactive , anticipant de possibles soucis ( meme si du coup ca en créé 1 avec ces 4 resultats)... et  finalement  permettant une saison  equitable pour l ensemble  des athlètes.

#2 Re : Coupe du Monde » CDM 9 - 10 NOVE MESTO NA MORAVE ( CZE ) 2020 - 21 » 10-03-2021 15:09:02

Antho a écrit :
m_9er a écrit :

Tel Columbo (pas Caroline, l'autre), j'ai repéré une couille dans le potage spécial covid du retrait des scores au classement des nations !!! nooon siffle blurp Incroyable, je me suis demandé si je ne rêvais pas. Accrochez-vous, explications.

Sauf que l'esprit du règlement c'est de permettre aux nations (ou certains biathlètes tête de file) ayant été écartées d'une étape pour cause covid de ne pas être pénalisées.

Effectivement avec une saison qui se déroule quasiment comme prévue (à l'exception, à date, des problèmes bulgares et slovaques notamment), il apparait que le mode de retrait des résultats est aberrant. OK, c'est comme çà mais je pense que l'IBU a géré au mieux avec les infos dont elle disposait à l'automne 2020.

Mais dans le fond, je ne suis pas certain qu'un règlement avec des clauses dans tous les sens aurait été mieux perçu. On aurait parlé, à juste titre, d'une usine à gaz.

Non mais on est d'accord. Dans mon message (dont tu cites et commentes juste l'introduction), je ne remets pas en cause le principe du retrait de résultats dans le contexte de la crise pour les bonnes raisons que tu rappelles, et je n'y parle pas non plus de quelconques clauses. D'ailleurs que la saison se déroule normalement ou soit perturbée par le covid importe peu.

Je pointe du doigt le cas particulier du classement des nations où l'IBU commet une boulette de débutant dans ses opérations en traitant des demi-scores (mixte) au niveau de scores entiers ce qui biaise la procédure de retraits de points aux nations et rend la règle quelque peu absurde (puisque, en caricaturant à peine, ça revient à peu près à "en raison de la crise covid on retire les relais mixtes du classement des nations cette saison").
Quitte à définir et appliquer une règle de retrait de scores, autant le faire correctement. Voir explications dans mon message plus haut.

#3 Re : Coupe du Monde » CDM 9 - 10 NOVE MESTO NA MORAVE ( CZE ) 2020 - 21 » 09-03-2021 21:07:57

Tel Columbo (pas Caroline, l'autre), j'ai repéré une couille dans le potage spécial covid du retrait des scores au classement des nations !!! nooon siffle blurp Incroyable, je me suis demandé si je ne rêvais pas. Accrochez-vous, explications.

Il y a 25 épreuves qui donnent des points aux nations, des individuelles (sprint, individuel) et des collectives (relais et relais mixtes). 19 scores seront conservés (donc 6 effacés).

Les modalités ne sont pas précisées, mais visiblement le système de retrait est global. Il aurait pu être compartimenté (comme ça se faisait autrefois). Par exemple retrait de 3 scores d'épreuves individuelles, de 2 relais et d'un relais mixte. Ce n'est pas le cas.
Donc l'IBU cette année retire les plus petits scores, peu importe qu'il s'agisse de scores de sprint ou de relais.

Il y a cependant un hic. En effet, les relais mixte (RM) et mixte simple (RMS) ont la particularité de partager les points entre les classements H et F. Ce qui est parfaitement logique et normal. Le problème c'est que chaque épreuve mixte rapporte un demi-score à chacun des genres, donc la moitié des points seulement. Ainsi, une troisième place en relais normal rapporte 360 pts, et en mixte seulement 180 pts pour les hommes d'un côté et autant pour les femmes de l'autre (en raison du partage). 180 pts pour une 3e place (=bonne perf') en mixte c'est le même tarif que 14e (=contre-performance pour les bonnes nations) en relais normal. Bref, pour une nation du top 10, 360 pts c'est correct, mais 180 pts c'est très faible (les épreuves individuelles même avec une contre-performance d'ensemble rapportent généralement plus).
Un coup d'œil rapide au tableau des scores le confirme : sauf exception (et éventuels scores blancs évidemment), les scores de mixte sont les plus faibles pour pratiquement toutes les nations. Et avec le retrait des 6 moins bons scores, ce sont les six mixtes qui vont passer à la trappe ! roll Le retrait de pts aux nations a déjà commencé. Après le premier sprint de NMNM on est à la 21e épreuve sur 25, on plafonne à 19 (25 - 6), donc il y a déjà deux scores effacés : on peut constater que ce sont bien les mixtes qui sont barrés. Ou comment faire un classement des nations où les relais mixtes seront finalement les dindons de la farce (au mieux pris en compte à la marge). Grotesque sur toute la ligne. La formule de retrait de points adoptée par l'IBU n'est décidément pas très pertinente.

Il était pourtant possible d'éviter cette boulette et avoir un retrait de scores cohérent : l'IBU aurait dû dans l'optique des retraits procéder à l'appariement RM/RMS (en additionnant les demi-scores RM + RMS pour en faire un score "mixte" entier) des étapes d'Oberhof, des ChM et de NMNM. Une telle opération ramène juste le total des scores à 22 (au lieu de 25). Puis en retirant 6, en garder 16. Tout simplement.

Ils vont bien finir par s'en apercevoir, au moins dimanche après les derniers  RM et RMS de la saison dont les scores pour une majorité de nations risquent fort d'être effacés directement avant même d'avoir pu compter un peu … nanere ^^ oups !

#4 Re : Coupe du Monde » CDM 9 - 10 NOVE MESTO NA MORAVE ( CZE ) 2020 - 21 » 08-03-2021 21:01:00

Si on lit entre les lignes de ce règlement de retrait de pts spécial covid-19, on devine que l'IBU était persuadée que la plupart des équipes seraient à tour de rôle empêchées d'une ou plusieurs étapes en raison de la crise sanitaire et des mises en quarantaine etc. Elle craignait aussi que des étapes soient annulées (ce qui a été le cas : Pékin, Oslo) et impossibles à reprogrammer, ici ou ailleurs. Précautions prises à juste titre. C'est pourquoi elle avait donc aussi prévu un tarif dégressif du barème de retrait en fonction du nombre de courses qui seraient finalement disputées (si on peut pas en faire plus que 17 on n'en retire que 3, etc.). La seule chose qu'elle n'avait pas prévu c'est le cas où la saison se déroulerait jusqu'à son terme, normalement pour tout le monde (ou presque, cf. Chine mais aussi la Bulgarie qui a dû être absente en janvier), en tout cas pour ceux qui jouent les premiers rôles. Voilà ce qui manque : une clause, si les voyants sont au vert, permettant de revenir au règlement d'un retrait de score (-2) d'une année ordinaire au moment de l'explication finale.
Il s'agit juste d'un point discutable, pour le reste on doit féliciter l'IBU d'avoir géré la saison de manière remarquable (regroupement d'étapes pour limiter les transferts et les contacts, etc; etc,) en faisant preuve de réactivité pour réattribuer en cours de route les étapes interdites (de Pékin à NMNM avec changement de dates, d'Oslo à Östersund).

#5 Re : Coupe du Monde » CDM 9 - 10 NOVE MESTO NA MORAVE ( CZE ) 2020 - 21 » 08-03-2021 13:13:45

Montpelhièr Occitània a écrit :

Y'a t-il déjà eu débat au sein des instances du biathlon sur le fait d'enlever les 2 plus mauvais résultats d'un athlète ?
Perso, je trouve cette règle "absurde"(et encore plus en cette saison COVID où on enlève plein de contre-perfs sur tous les classements).
Outre le fait qu'elle rend illisible le classement, elle "modère" l'importance de la régularité d'un athlète sur la saison, ce qui est l'essence même de la Coupe du Monde (contrairement aux Championnats du Monde, courses d'un jour).

Imaginerait-t-on d'enlever les 2 + mauvais résultats des pilotes en Formule 1 ?
Les 2 plus grosses défaites d'un club en Championnat de Ligue 1 ?

Bref, j'espère qu'un jour cette règle sautera ....

Bien sûr qu'il y a eu débat ! Et ça date pas d'aujourd'hui. La règle du retrait de résultats a toujours été controversée.
Son intérêt : qu'un top biathlète qui joue le général puisse conserver ses chances si il rate des courses contraint pour maladie (sachant que ça peut vite chiffrer : un DNS sur un sprint et c'est également une poursuite de moins à disputer).
Ses effets pervers :
1) que ces effacements de résultats soient utilisés par certains pour faire des impasses et optimiser leur forme pour les courses réellement disputées (c'est ce qui se passait autour des années 2000).
2) surtout que si les meilleurs biathlètes jouant le général sont performants, réguliers toute la saison et marquent de bons points à chaque course, ça devient un critère totalement arbitraire susceptible de pénaliser celui (ou celle) qui mérite le plus le gros globe. Plus de points marqués c'est plus de points retirés. et quand le plus devient (beaucoup) trop, ça colle pas.
3) qu'un globe soit mathématiquement assuré plus tôt qu'il ne le serait autrement (voir le globe du sprint déjà en poche pour Eckhoff).

La règle de cette année se rapproche de celle qui était en cours à une époque (4 résultats en moins, mais il y a avait alors plus de chance d'avoir des scores blancs ou d'un montant faible car seuls les trente premiers marquaient des points). Puis l'IBU a décidé de descendre à 3 retraits jusqu'en 2010. Il y avait alors également retrait de scores pour le classement des nations, et... 1 score retiré pour tous les petits globes.
Règle abolie enfin en 2010-2011. Aucun retrait, super. Sauf que, ironiquement au cours de cette saison, ils sont plusieurs jouant le général à rater quelques courses pour cause de maladie. C'est le cas de Magdalena Neuner qui a le meilleur ratio pts/épreuve et manque un total de cinq courses, dont la dernière poursuite à Oslo, alors qu'elle venait de gagner le sprint avec une grosse avance. Hop dernières chances de gros globe envolées. Alors l'IBU décida dès la saison suivante de remettre la règle des retraits, mais sur une jauge réduite : seulement deux courses du général (pas de retrait pour les petits globes ni aux nations).

#6 Re : Coupe du Monde » CDM 9 - 10 NOVE MESTO NA MORAVE ( CZE ) 2020 - 21 » 06-03-2021 21:11:41

Pour les globes du sprint, l'application de cette règle spécal covid (effacement de trois scores) tue déjà le suspense :

Chez les filles, Tiril Eckhoff est déjà mathématiquement assurée du gain du petit globe.

Chez les gars, il s'en est fallu de moins une : si Laegreid avait terminé le sprint du jour une place moins bien (5e), c'en était joué (globe pour Bø).
Il reste une seule possibilité pour le jeune Norvégien de battre JTB au petit globe : remporter les deux derniers sprints et que JTB ne fasse aucun top 4. Probabilité assez faible.

Edit : j'avais pas vu ton message Antho parce que j'écrivais le mien, mais oui, ce que tu précises est juste.

#7 Re : Coupe du Monde » CDM 9 - 10 NOVE MESTO NA MORAVE ( CZE ) 2020 - 21 » 06-03-2021 20:54:33

Antho a écrit :

Desthieux ne tiendrait pas le record de la victoire la plus tardive en carrière ? Au bout du 243ème départ !!

Un statisticien archiviste pour nous éclairer là-dessus ?

Non, pas de record. Je pense que celui-ci est détenu par l'Américain Lowell Bailey victorieux en Coupe du monde pour la première et unique fois à l'âge de 35 ans, et pas n'importe quelle victoire : un titre de champion du monde de l'individuel (2017).  Si mes estimations sont bonnes, il devait en être à sa 313eme épreuve. Il avait obtenu son premier podium trois ans plus tôt. Peu après cette victoire il terminera deuxième du sprint "pré-olympique" de PyCh. Il arrête sa carrière un an plus tard.

Dans le même genre on peut aussi citer le Polonais Tomasz Sikora qui remporte à l'âge de 32 ans en 2006 sa deuxième victoire en Coupe du monde... 11 ans (!) après la première, un titre de champion du monde 1995 (individuel) obtenu à l'âge de 21 ans. Il compte 23 podiums dont 5 victoires au cours de sa carrière.

#8 Re : Coupe IBU » IBU YJWCH - 27 Février - 6 Mars 2021, OBERTILLIACH (AUT) » 06-03-2021 20:23:49

Presque la moitié des titres de champion du monde remportés (7 sur 16) par la France.
Des médailles dans les 4 catégories Junior/jeunes/hommes/femmes. Pas de titre cependant chez les jeunes garçons (deux médailles d'argent).
Un bilan assez norgesque !!!

#9 Re : Biathlètes Etrangers » Lucie Charvátová » 05-03-2021 21:35:13

Bilan des relais par saison :

2013-2014 :
1 relais
3 tours de pénalité

2014-2015 :
Pas alignée en relais en CdM

2015-2016 :
5 relais
9 tours de pénalité (moyenne 1,8 /relais)

2016-2017 :
3 relais
4 tours de pénalité (moyenne 1,3 /relais)

2017-2018 :
Pas alignée en relais en CdM

2018-2019
3 relais - 1 sans tour de pénalité
3 tours de pénalité (moyenne 1 /relais)

2019-2020 :
6 relais - 1 sans tour de pénalité
8 tours de pénalité (moyenne 1,3 /relais)

2020-2021 :
7 relais - 2 sans tour de pénalité
14 tours de pénalité (moyenne 2 /relais)
(reste à voir si elle fera le dernier mixte de la saison)

La dernière saison est paradoxale : c'est celle où elle parvient à faire deux relais sans tour de pénalité, mais c'est aussi celle où elle tourne le plus sur l'anneau de pénalité.

41 tours de pénalité en 25 relais, moyenne de sa carrière : 1,64 tour/relais.
Je connais une autre célèbre biathlète Tchèque qui a souvent été coéquipière de Lucie et qui sur l'ensemble de sa carrière affiche un taux de 0,07 tour/relais. wink

#10 Re : Biathlètes Etrangers » Lucie Charvátová » 05-03-2021 21:01:12

Mise à jour pour les 25 balais, euh, relais de Lucie.

m_9er a écrit :

Les 16 25 relais de Charvatova en Coupe du Monde :

-------------------------------------------------------------

1) Grand-Bornand 2013 (TCH = 10ème). Placée en finisseuse elle fait dégringoler son équipe (perte de 2,5 min. environ).

Tir : 3+3  0+2

2) Hochfilzen 2015 (TCH = 6ème). A mi-course Gabi Soukalova lui passe le relais en tête, 50 sec. de perdu sur les meilleures…

Tir : 0+1  1+3

3) Ruhpolding 2016. Lucie court en n°3, alors que le relais tchèque est déjà largué, et... ça s'arrange pas !
Tir : 0+0  2+3

4) Antholz 2016. Placée en 2 après l'irréprochable Puskarcikova, elle ne perd qu'une cinquantaine de secondes, la Tchéquie reste en course et finit 2ème (derrière nos épatantes Françaises) après les super relais de Soukalova et Vitkova.

Tir : 0+0  2+3

5) Presque Isle 2016. Victoire tchèque malgré la craquante habituelle de Lucie en n°2.

Tir : 0+2  1+3

6) Championnat du Monde Oslo-Holmenkollen 2016. Alors que Soukalova passe le relais au contact (+7 secondes à mi course) Charvatova se prend 2 minutes dans la tronche et ruine les chances d'une médaille tchèque.

Tir : 0+0  3+3

7) Pokljuka 2016. Puskarcikova transmet en tête, puis Charvatova fait sa craquante en passe de rentrer dans la légende, bye-bye le podium.

Tir : 2+3  0+2

8) Antholz 2017. Positionnée en 1, elle passe le couché sans dégât, recollant très vite sur la tête dans le second tour de piste malgré ses deux pioches. Arrive le tir debout : 4 ratées sur 8 (1+3) dont les trois premières et l'ultime pioche, le tarif debout ! Au lieu de reprendre du temps et limiter la casse dans le dernier tour, elle cède au contraire du terrain sur les skis pour passer le relais à 57 secondes...

Tir : 0+2   1+3

9) PyCh 2017 (pos.3, le retard du relais tchèque passe avec Lucie de 43" à 1'03")
Tir : 0+1  1+3

10) (!) Hochfilzen 2018. L'anomalie statistique en forme d'exploit sur le pas de tir, parce que ça devait arriver qu'elle parvienne enfin à blanchir toutes les cibles. Mais… malheureusement c'est sur les skis qu'elle flanche ! (en pos; 3, le retard du relais tchèque passe en effet avec Lucie de 1'14" à 2'21"… )
Tir : 0+0  0+2

11) Oberhof 2019 (pos.  1, le retard du relais tchèque est déjà de 1'24")
Tir : 0+0  1+3

12) Canmore 2019 (pos. 1, le retard du relais tchèque est déjà de  3'09")
Tir : 0+3  2+3

13) Östersund dec. 2019 (pos. 2, le retard du relais tchèque passe de  52" à 1'58")
Tir : 1+3  0+3

14) Hochfilzen 2019 (pos. 2, le retard du relais chèque passe de 22" à 1'05")
Tir : 1+3  0+1

15) Oberhof 2020 (pos. 2, le retard du relais chèque passe de 46" à 2'09")
Tir : 0+1  1+3

16) Ruhpolding 2020 (pos. 1, le retard du relais tchèque est déjà de 2'09")
Tir : 0+1  3+3

17) (!) ChM Antholz 2020 (pos. 3, second blanchissement des cibles, mais en utilisant toutes les balles de pioche; le retard tchèque se réduit de 1' 09" à 42". Elles finiront 4e. Compte tenu de l'enjeu (mondiaux), un super relais de Lucie !
Tir 0+3 0+3

18) NMNM 2020 (pos. 3, le retard tchèque passe de 36" à 2 minutes)
Tir 1+3 1+3

19) Kontiolahti 2020 (pos. 2, le retard tchèque passe de 11" à 2' 18")
Tir 0+3 4+3

20) Hochfilzen 2020 (pos. 4, le retard tchèque passe de 1' 41" à 2' 42")
Tir 0+1 2+3

21) Oberhof 2021 (pos. 4, le retard tchèque passe de 31" à 2' 1")
Tir 0+2 1+3

22) (!) Antholz 2021 (pos. 4 le retard du relais tchèque qui finira 10e se réduit de 1'16" à 1'10"). Troisième blanchissement de cible en CdM (et la seconde fois sur ce pas de tir ! Bref, en 4 relais à Antholz, seulement trois tours de pénalité)!!
Tir 0+1 0+2

23) ChM Pokljuka 2021, mixte (pos. 4, le retard tchèque passe de 2' à 3'. Après un couché rare d'efficacité, 5/5 en 27", elle craque au debout, 5 fautes sur 8 dont deux pioches, mais c'est sans grande incidence sur le résultat final des Tchèques qui terminent 11e au lieu d'un possible 8e au mieux)
Tir 0+0 2+3

24) (!) ChM Pokljuka 2021, féminin. Pos. 4, la course est déjà jouée (Tchéquie 10e), mais elle effectue son quatrième sans faute 'sans tour de pénalité', le second de la saison 2020-2021 !
Tir 0+2 0+1

25) Nove Mesto 2021. Pos. 4. quand elle entre en course, l'équipe tchèque très lente sur les skis (à part Davidova) lutte déjà à l'arrière et finira avant-dernière (18e/19 classées), parce que…
C'est la deuxième fois que Lucie fait une double craquante couché-debout
c'est la deuxième fois à Nove Mesto.
c'est la deuxième fois qu'elle le fait après un relais réussi sans tour de pénalité.
Par contre avec 5 tours de pénalité, elle bat son record (qui était de 4).  Ratio de balles réussies 5/16 (31%) ouch !
2+3 3+3 total 5+6 : ça chiffre !

Sur les 4 relais sans tour de pénalité, deux sont réalisés aux Championnats du monde (féminin 2020 et 2021) et lorsqu'elle est dernière relayeuse.

#11 Re : Biathlètes Etrangers » Lucie Charvátová » 04-03-2021 11:02:10

Non, elle n’a encore jamais enchaîné deux sans faute sans tour de pénalité de suite en relais. Ce serait une première si elle y arrivait.
En Slovénie elle fait sans doute le meilleur tir de sa carrière (une pioche plus deux pioches) sur le féminin, mais faut pas oublier qu’elle s’était ramassée au debout sur le mixte au début des mondiaux : 5 erreurs sur 8 (deux  tours) après... un tir couché parfait 5/5 et rapide.

#12 Re : Coupe du Monde » ***_news biathlon_*** » 01-03-2021 22:19:19

Le biathlon est un sport jeune ("né" en 1956) qui a seulement débuté au haut niveau en 1958. Pendant 20 ans les seules compétitions internationales de biathlon étaient les championnats du monde et les Jeux olympiques (alternance). L'organisation annuelle régulière est donc très vite entrée dans la tradition, et c'est grâce à cela que ce sport a pu grandir. Ensuite l'introduction de la Coupe du monde en 1978 n'a rien bouleversé car pendant longtemps le nombre d'étapes et d'épreuves était suffisamment faible pour que la question ne se pose pas : la cohabitation championnats du monde / coupe du monde n'a jamais été un problème (pas à ce niveau là en tout cas - voir ci-après). Et même avec un calendrier de plus en plus étoffé, il était logique que les championnats du monde (ou les JO tous les quatre ans) restent le point d'orgue d'une saison de Coupe du monde de biathlon. Ce fonctionnement n'a jamais été remis en cause, et y pas de raison qu'il le soit, puisque la formule donne entière satisfaction. La comparaison avec d'autres sports d'hiver (ski de fond, alpin...) n'a pas vraiment lieu d'être.

En ce qui concerne les points pour le général de la CdM, je ne pense pas me tromper : les JO et les ChM rapportaient zéro à l'origine.
Mais les aléas de l'organisation des évènements en cours d'hiver (reports, annulations) ont finalement changé la donne.
Ainsi en 1990, les mondiaux de Minsk ont été perturbé par le manque de neige (seuls les individuels ont pu avoir lieu en URSS). Les  épreuves de sprint, relais et par équipes ont donc dû être reportées à Oslo, sur... une étape de Coupe du monde. Mais le remplacement (courses CdM en moins) ou l' "upgrade'" en status "mondiaux" d'épreuves CdM créait un dilemme : le biathlète jouant le général pouvait se trouver lésé de voir un sprint de CdM (rapportant des points) devenir subitement un sprint de ChM (pas de points) ou de voir un individuel CdM annulé pour laisser la place à un relais ChM. Ce sont les biathlètes qui ont alors proposé que les résultats des épreuves des ChM 1990 (quelles fussent disputées comme prévu à Minsk ou plus tard à Oslo) comptent effectivement pour la Coupe du monde. L'UIPMB a validé la requête qui faisait l'unanimité.
Cette règle a ensuite été maintenue pas l'IBU (qui prend le relais de l'UIPMB en 1993) et même étendue aux Jeux olympiques (en 1992, 1994 ou 1998 ?). On en verra l'utilité une seconde fois lorsque les mondiaux de Kontiolahti en février 1999 seront perturbés par le froid extrême. Seules les courses les plus courtes (sprints, poursuites et relais) avaient pu être organisées de justesse les trois derniers jours. Les ChM individuels et ChM de mass-start avaient pris place sur l'étape de CdM d'Oslo.
En ce qui concerne les Jeux olympiques, il est peu envisageable qu'une épreuve olympique se déroule hors JO et ailleurs (en CdM). C'est sans doute pourquoi l'IBU a décidé après 2010 que les JO ne rapporteraient plus de points pour la CdM.

#13 Re : Biathlètes Etrangers » Johanna Skottheim » 26-02-2021 12:58:23

Johanna Skottheim fut la grande révélation suédoise de Kontiolahti en début de saison 2020-2021 :

Des performances exceptionnelles (tant sur les skis qu'en tir) au cours la dizaine finlandaise en ouverture (les autres Suédoises n'étaient pas mal non plus) pour des places individuelles de 3, 4, 5 et 20, le tout ponctué d'un relais parfait (récompensé d'une victoire).

Puis c'est le retour "dans l'anonymat du peloton" lors de la quinzaine d'Hochfilzen. Outre un second très bon relais, elle ne réussit en effet à rentrer qu'une seule fois dans le top 30 sur... la mass-start (26e, donc dans les dernières).

Tous ses points marqué en Coupe du monde 2020-2021 l'ont été en décembre.

En janvier elle est hors du coup et dispute peu de courses. Les coachs lui font cependant courir le relais d'Antholz, sans doute dans l'optique des mondiaux. Malgré le seul 10/10 de la première manche, elle passe le relais en sixième position avec déjà 43 " de retard, alors qu'elle sortait du tir 2bout dans le trio de tête à 13"...

Remplaçante au départ des Championnats du monde de Pokljuka, elle profite de la petite forme de Brorsson qui se rate sur le sprint et la poursuite pour être alignée sur l'individuel. Elle termine 49e avec un 18/20, son... meilleur résultat en 2021.
Préférée malgré tout à Brorsson pour le relais, elle est placée en première position en comptant sur son tir pour préserver les chances suédoises. Elle limite bien la casse au tir en piochant trois fois (dont deux au debout) mais son insuffisance sur les skis coute cher à la Suède qui recule en 14e place à près d'une minute au premier passage de témoin.

C'est sans surprise qu'elle perd sa place en Coupe du monde à l'entame du dernier trimestre de mars 2021.

#14 Re : Coupe du Monde » analyse des compétitions avec le site IBU » 24-02-2021 22:04:05

C'est vrai que c'est difficile de  tout capter. La réalisation de l'Eurovision c'est une usine à gaz, il y a un choix à faire pour le(s) réalisateur(s) entre un *certain* nombre de caméras/plans, etc. et il est inévitable que dans le meilleur des cas des "moments à voir absolument", des biathlètes importants de la course du jour soient zappés. Tout ça alors qu'ils ont une équipe de veilleurs branchés sur le datacenter afin d'aider le réalisateur dans ses choix et le prévenir du passage imminent d'un "top" concurrent à telle bouée intermédiaire ou de l'arrivée d'untel au tir.

En ce qui concerne le client (l'équipe tv), c'est un peu différent, ils ont les images du flux principal eurovision. La seule chose qu'ils peuvent faire (et ils le font) c'est de personnaliser la réalisation finale en utilisant les plans fixes dispo en permanence montrant le pas de tir, le box de départ ou la ligne d'arrivée.

En mode "pro", pour une utilisation optimale du datacenter pour le direct télé, il faudrait un consultant qui ne fasse que ça et puisse interagir avec les commentateurs image (en filant les bons tuyaux sur les intermédiaires, etc, etc, bref, tout ce qu'on ne voit pas forcément à l'écran). Ce que je veux dire c'est que A. Boeuf ne peut pas faire les deux correctement, c'est impossible (lui il *regarde* la course avant tout).

#15 Re : Coupe du Monde » CDM 8 POKLJUKA ( SLO ) CHAMPIONNAT DU MONDE 2021 » 24-02-2021 17:38:27

ilcanzese a écrit :

Tarjei Boe a dit aussi que c'est pas ce contre temps que lui fait perdre la médaille.  smile
-
mais comment a expliqué Simon Desthieux et reporté plus haut , il y a un probleme sur l'attribution des places..........  et quand le groupe est nombreux, comme  dans cette mass, il peut y avoir des "malentendus"
c'est peut être pour ça que la discussion c'est prolongé  entre Tarjei, la IBU et le représentant des équipes, pas trop pour la question de "la médaille" mais  pour trouver la solution a un "probleme"  que risque de se reproduire dans le futur

Le temps perdu est facile à calculer : 15 secondes. Même en lui accordant ce bonus de temps, il n'aurait dépassé que Eder et Fak. C'est évidemment pas pour la médaille (inaccessible) qu'ils ont tenté la requête, mais bien pour les points du globe (Tarjei Bø est en tête du classement et il a vraiment envie de le gagner !!!).
Les soucis au tapis ça arrive de temps à autre, c'est presque inévitable. Quelques soient les mesures prises (bénévole pour indiquer le tapis ou non), il y aura toujours un risque d'erreur car les athlètes sont dans le feu de l'action et parfois dans la précipitation, faut pas manquer de lucidité.

Ce qui est étonnant dans le cas de cette mass, c'est que la situation paraissait limpide, il n'y avait aucune raison de se tromper : ils arrivaient tous en groupe (tête de course) à la queue-leu-leu, donc chaque biathlète s'installait sur le tapis suivant. Tarjei Bø devait sans doute être dans la lune pour s'arrêter un tapis trop loin et qui était déjà occupé... ^^

#16 Re : Biathlètes Etrangers » Dorothea Wierer » 23-02-2021 21:33:33

Je me permets de replacer chez Doro, cette belle photo de famiglia postée ailleurs par icanzese wink
Parce que ! cool

ilcanzese a écrit :

Wierer 's sisters
wier10.jpg

tongue tongue tongue

#17 Re : Coupe du Monde » CDM 8 POKLJUKA ( SLO ) CHAMPIONNAT DU MONDE 2021 » 23-02-2021 21:09:49

Je reviens sur l'affaire du tapis de Tarjei Bø car elle a manifestement pu être (très) mal interprétée. On trouvait en effet au soir de la course un compte rendu sur wikipedia avec un récit assez surréaliste de l'épisode de la réclamation, avec mention svp des mots de l'interview de QFM qui évidemment à chaud n'y comprenait rien (corrigé depuis), je cite :

A l'arrivée de la course, les entraineurs norvégiens portent réclamation contre Quentin Fillon Maillet, qui aurait selon eux retardé Tarjei Bø sur le pas de tir. Le français est stressé : « Normalement quand tu passes la ligne [sur une mass-start], tu n’as pas besoin d’attendre les 40 dossards qui passent après toi comme en individuelle. J’ai franchi la ligne troisième et j’espère bien être troisième ». Les organisateurs n'accèderont pas finalement à la demande norvégienne, le français repartira donc bien avec une médaille

Réclamation "contre Quentin", rien que ça ! ouch ! big_smile

Tenter le coup de la réclamation après avoir perdu du temps un peu bêtement pour s'être présenté sur un tapis déjà pris par un autre, c'est de bonne guerre : grappiller tout au plus en cas de jugement favorable une ou deux places pour T Bø et donc quelques points précieux qui pourraient être décisifs pour le globe de la mass'… Il n'était là pas question de la médaille de bronze du Français.

Replay : les 11 hommes du peloton de tête se présentent à la suite pour le deuxième tir couché. Loginov, 12e, est à 4.7" de la queue du groupe et S. Gow (13e) est 5 secondes derrière le Russe. A l'entrée du pas de tir, T Bø est en 8eme position et est précédé par Pryma (7eme) de 0,5" (ils ne sont donc pas au coude à coude, peu de risque de se disputer le même tapis). Dans l'enchainement logique de la file Pryma doit a priori se positionner sur le tapis 7 (ce qu'il fait) juste derrière Samuelsson qui le précède d'une demi-seconde également (tapis 6) et Bø sur le tapis 8. Or Bø s'est arrêté un tapis trop loin (par étourderie ou parce qu'il a mal apprécié visuellement l'approche de son poste de tir ?). Tarjei l'explique lui même à Tangi sur l'équipe tv : il fait un contournement large à droite pour s'installer de front sur le tapis, mais, surprise, constatant que Pryma s'installe au même moment, il se voit contraint "fair play" de lui laisser la place. Le problème pour Bø, c'est "qui va à la chasse perd sa place" : il se fait avoir car le tapis qui devait être le sien (le 8) ne reste pas vaquant et est déjà occupé par Peiffer (qui a avancé d'un "cran", prenant le premier tapis libre), le 9 par Eder, le 10 par Latypov… T Bø doit donc reculer et voit déjà le tapis 11 pris par Loginov (voir tps d'entrée plus haut), puis parvient à s'installer sur le 12 profitant du petit écart avant l'arrivée de Gow (tapis 13). Cette opération coûte à TB 15 secondes. Il s'est pénalisé lui-même (un peu à la manière d'un tour de pénalité effectué à tort), fort heureusement sans perturber le déroulement de l'épreuve. Décision du jury : aucune. Parfaitement logique.

#18 Re : Coupe du Monde » analyse des compétitions avec le site IBU » 23-02-2021 20:34:44

Aqua a écrit :

Nouvelle question pour les spécialistes smile

A quoi correspondent les "PRE-TIMES" ? Et surtout, à quoi ils servent ?

Un exemple ci-dessous avec l'individuel femmes avec la comparaison des pre-times et des réels temps intermédiaires :

1o15.png

Les PRE-TIME sont des points intermédiaires supplémentaires.

Suivant les sites et les pistes, il y en a plus ou moins. A Pokljuka on est gâté, y a sept intermédiaires en tout. C'est donc très utile pour suivre les progressions de course. Spécialement dans le dernier tour l'ultime pre-time avant l'arrivée peut donner une certaine idée du résultat final... wink

Par exemple sur l'individuel JT Bø semblait prendre le dessus dans le dernier tour sur Quentin FM, puis la tendance s'est inversée  et le Français a terminé plus fort :
Shooting 4 : QFM 6,7" devant JTB
Pre-time 17,9 : QFM 3,1" devant JTB
Km 17,9 : QFM 1,6" devant JTB
Pre-time 19,1 : JTB 1,9" devant QFM
Km 19,1 : JTB 1,4" .....
Pre-finish : JTB 0,5" ....
Finish : QFM 0,6" devant Bø... (mais podium raté pour les deux).

La partie basse "passing" ne comprend rien de neuf : elle reprend simplement le point intermédiaire suivant (sauf lorsque le pre-time vient avant le -> shooting x, c'est le point en sortie de tir qu'on trouve en "passing", je sais c'est bizarre mais c'est comme ça).

Dans le "live" il y a une animation dans la colonne "all" où les noms des biathlètes en course entre ces intermédiaires défilent lentement du haut vers le bas avec (il me semble, car je n'y prête jamais attention) indication approximative (au GPS ?) du temps restant pour atteindre le point suivant. Cela explique la disposition du pre-time (en haut) et du "passing" en bas. Utile pour la réalisation TV qui peut anticiper en y jetant un œil. En ce qui me concerne je trouve que ça distrait plus qu'autre chose, dont je passe la colonne en mode étroit et je ne regarde que la partie "pre-time". c'est dommage qu'on ait que les 10 premiers, mais c'est mieux que rien.

La partie qui apporte l'info est donc la partie haute.

De toute évidence nos experts de la chaine l'équipe l'ignorent complètement : ils ne les consultent jamais. C'est dommage parce que ça leur éviterait souvent de faire des projections à côté de la plaque...

#19 Re : Coupe du Monde » analyse des compétitions avec le site IBU » 19-02-2021 21:57:17

Marion a écrit :

Petite question pour les expert(e)s, en me baladant sur le site de l'IBU j'ai fini sur les fiches des athlètes mais je ne comprends pas tout notamment dans le head to head, qu'est-ce que c'est le pourcentage de "skiing" ? Pour Anaïs Chevalier par exemple il est de -4%. C'est par rapport à une moyenne ? Elle va plus vite de 4% que toutes les autres ? Merci d'éclairer ma lanterne.

Normalement c'est par rapport au temps médian qui sépare la population des biathlètes en deux : d'un côté la moitié rapide (celles qui skient plus vite, et qui auront un pourcentage négatif), et de l'autre la moitié lente (celles qui skient moins vite et qui auront un pourcentage positif). Par exemple sur une course à 61 concurrentes, le temps de référence permettant de calculer ce pourcentage sera celui de la 31e en temps de ski. Avec -4% (c'est un bon chiffre) Anaïs fait donc partie des filles régulièrement les plus rapides. Si mes calculs à la louche sont bon, Anaïs gagne à peu près 48" pour une course de 20 minutes (temps de ski d'un sprint par exemple) sur une fille "moyenne" qui a un pourcentage à 0.

#20 Re : Coupe du Monde » CDM 8 POKLJUKA ( SLO ) CHAMPIONNAT DU MONDE 2021 » 19-02-2021 21:18:22

Sage décision de mettre Justine au repos, ça lui donnera de meilleures chances de rebondir sur la mass de dimanche. Elle est en effet émoussée physiquement et ça impacte négativement son mental et son tir. Dans ce contexte Chloe a les capacités pour "assurer" le 3e relais, en espérant qu'elle sera dans le "rythme" de la compétition (sa dernière course remonte tout de même au 21 janvier à Antholz). Elle ne manquera pas de motivation, ce sera sa toute première épreuve en championnat du monde sénior !!!

Au « jeu des 5 familles » sur la liste du relais féminin il y a la France (les sœurs Chevalier), la Suède (les sœurs Öberg), la Suisse (les 3 sœurs Gasparin), la Slovaquie (les sœurs Fialkova) et la Slovénie (Polona et Ziva Klemencic, sous réserve qu'elles soient effectivement sœurs ?).

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2020