#1 Re : Biathlètes Etrangers » Ole Einar Bjørndalen » 31-03-2018 15:06:58

Débat très intéressant. On pourrait se contenter de lire le classement général final et le résultat des JO pour dire que Martin était le meilleur. Mais à mon avis c'est plus compliqué que cela.

Evidemment la phrase " il (Martin) était moins fort que P'it Boe" est très polémique. Mais je suis assez proche de cette analyse. Sur les 15 premières courses, soit plus de la moitié de la saison, Johannes était pour moi au-dessus. Il skiait plus vite, tirait plus vite et avec un % proche de Martin, ce qui lui donnait souvent une balle de marge sur le Français, c'est énorme. Bilan 8 victoires sur 15, plus de la moitié! Il a fallu un Martin hallucinant de régularité pour suivre le rythme (que des podiums à ce moment là), mais pour moi c'est bien le Norvégien qui dictait sa loi.

Tu dis Issarbe le "Le biathlon, ce n'est pas que du ski de fond !". Certes mais je pense que tu te trompes dans ton analyse. Ce n'est pas sur le tir ou le ski de fond que Johannes a fini par craquer. Ce n'est pas sur une baisse de forme non plus car je trouve qu'il a très géré son niveau physique sur l'ensemble de la saison. C'est sur le mental qu'il a craqué.

Il arrive en pleine bourre avant les JO. Sur les 12 dernières courses, il a signé 7 victoires, 2 deuxièmes places et 2 troisièmes places. Un bilan juste irréel. Un seul "faux pas" sur la Mass d'Antholz.

Et pourtant il va se trouer aux JO. OK y a la médaille d'or de l'individuel. Il ne faut pas relativiser un tel titre. Mais quand tu arrives avec une telle forme et une telle confiance. 7 victoires sur les 12 dernières courses et 11 podiums sur les 12 dernières courses, ne sortir qu'une belle course sur les 4 individuelles au programme c'est se louper pour moi. Perso je l'explique par une défaillance mental. La pression médiatique, la pression du résultat, la pression de la rivalité avec un champion d'exception, tout ça a fait dérailler le norvégien.

Derrière il aurait pu encore jouer sa chance sur l'autre objectif de la saison, le gros globe, vu que les JO ne comptent pas dans l'attribution des points. Mais là encore on l'a vu craquer par deux fois. Je pense à la Mass de Konthio où il est en tête alors que Martin malade est à la traîne. Dans une telle situation il écrasait la course dans la première partie de saison, là il craque et pour moi c'est parce qu'il sait qu'il doit absolument gagner. Sur le sprint il n'a pas complètement profiter de l'absence de Martin en ne finissant que 4eme, il sait donc qu'il doit gagner pour inverser la vapeur avant de jouer sur ses terres d'Oslo. Bilan, comme sur 3 courses de JO, craquage complet.

Enfin dernière fois où son mental a lâché et ça se voyait tellement visuellement, c'est bien sûr le sprint de Tyumen. Le gros globe est quasi perdu mais on sait jamais et en plus il joue le petit globe de la spécialité. Et il s'effondre sur le tir couché. Rien qu'à le voir galérer à se positionner, à voir son visage anxieux, on sentait qu'il était dans un doute extrême.

Bref pour moi Johannes était bien le meilleur sur un peu plus de la moitié de la saison. C'est pas rien. Mais il a craqué mentalement dans son duel avec Martin. Plus que le tir ou le ski, c'est dans ce domaine qu'il doit progresser. Il a beaucoup gagné cette année, mais surtout quand l'enjeu était moindre. Que ce soit aux JO ou en fin de saison quand se  jouent gros et petits globes, c'est un Johannes bien moins performant et régulier qu'on a vu. Le biathlon, ce n'est pas que du ski de fond ou du tir, c'est aussi beaucoup de mental!

#2 Re : Biathlètes Etrangers » Johannes Boe » 29-03-2018 03:05:04

Beaucoup de susceptibilité sur ce forum. Dans le topic Bjoernadalen ça dissertait sur la notion d'égo. Je vois qu'à notre simple niveau d'amoureux de biathlon y aurait beaucoup à dire sur le sujet.

Pour en revenir à Johannes, j'utilise aussi cette expression de petit Boe, mais contrairement à ce que tu penses Maybebi, ce diminutif n'est pas irrespectueux pour moi. Je l'utilise rarement mais parfois quand je me lance, j'écris un pavé. Forcément pour éviter les redites au nom Johannes Boe, j'utilise soit le prénom, soit sa nationalité, soit très rarement ce diminutif. Perso je ne savais pas que les norvégiens utilisaient le terme de Junior pour le différencier de Tarjei. En le sachant ça n'aurait rien changer car pour moi petit Boe est un surnom tellement affectueux que je ne voyais pas comment il aurait pu être pris de façon irrespectueuse. Ce n'est pas le cas pour toi, ok, je vois pas pourquoi mais c'est noté. En tous cas je pense le réutiliser car pour moi ça reste une marque d'affection pour un athlète qui m'a tellement impressionné car outre le champion j'aime sa simplicité et son côté "délirant". Je ne le connais pas bien sûr mais c'est le genre de mec avec qui tu te dis que tu vas bien délirer. Bref pas de pseudo-excuses pour moi, mais juste une marque d'affection.

#3 Re : Biathlètes Etrangers » Nadezhda Skardino » 26-03-2018 22:43:46

OK

Abyss a écrit :

La saison prochaine, je me ferais tout. :p

Bonne initiative ;-)

#4 Re : Biathlètes Etrangers » Nadezhda Skardino » 26-03-2018 21:19:41

Je comprends mais justement je pose la question, qu'est ce qui fait croire que Skardino allait jouer tout en haut alors que c'est une biathlète qu'on connaît depuis 10 ans sur le circuit et qui n'a jamais fini dans le top 15? Je l'aime bien, son niveau au tir est impressionnant mais on connaît tous ses limites également.

#5 Re : Biathlètes Etrangers » Nadezhda Skardino » 26-03-2018 19:59:56

Abyss a écrit :
ThomY a écrit :

Consolation? Elle est juste à son niveau. Elle ne peut pas espérer beaucoup plus je pense.

Ben passer de 1er à 18e, c'est quand même une petite chute.

?
C'était la 1ere course de la saison. En plus c'était l'individuelle sa course de prédilection, vu la gâchette quelle est. Mais pour penser que c'est une chute, tu l'imaginais rester en tête ou du moins dans le top toute la saison? Ca aurait été une monumentale surprise. On l a connaît quand même. Elle est en fin de carrière et n'a jamais joué le top 10... donc c'est plus que logique qu'elle finisse à cette place au final. Il n'y a pas de chute ou de consolation.

#6 Re : Biathlètes Etrangers » Johannes Boe » 26-03-2018 19:45:25

Martin revienne à son niveau de 2016-17?
Il a réalisé une saison aussi belle. Il a certes moins gagné mais fait plus de podiums. Je n'ai pas calculé mais si on ajoute les points des JO (2 victoires, 5eme et 8eme) à son total de points pour donner 26 courses comme l'année dernière, le total de points doit être comparable à celui de l'année dernière. Bref Martin a réalisé une aussi belle saison cette année que l'année dernière.

Tu as peur que Johannes régresse?
Nous ne sommes pas devins mais il n'y a pas de raison. Il a passé un cap cette année en régularité. Oui ce sera difficile de réaliser une aussi belle saison mais de là à le voir régresser il y a une marge. Je le vois plutôt continuer de jouer les yeux dans les yeux avec Martin.

Et il a même une marge de progression s'il parvient à se hisser mentalement au niveau de Martin dans les grands événements, ce qui lui a manqué aux JO ou sur les dernières étapes de la saison quand se jouait le gros globe. C'est cette question que perso je me pose, y parviendra t-il?

#7 Re : Biathlètes Etrangers » Nadezhda Skardino » 26-03-2018 17:45:16

Consolation? Elle est juste à son niveau. Elle ne peut pas espérer beaucoup plus je pense.

#8 Re : Coupe du Monde » CDM 9 – Tyumen (RUS) - 2017/2018 » 26-03-2018 17:40:26

La déception doit être immense. Elle avait toutes les cartes en main avant le dernier tir. Dur dur. Bien sûr sa médaille d'or olympique pour la 3eme fois en autant de JO est bien plus qu'une consolation. Mais c'était la 1ere fois qu'elle jouait vraiment pour le gain du gros globe et le laisser échapper comme ça alors qu'il était si près... j'imagine la déception.

#10 Re : Biathlètes Etrangers » Kaisa Makarainen » 26-03-2018 17:32:36

Très content pour elle. Pas la plus douée pour moi, mais une guerrière qui ne lâche rien et finit par l'emporter grâce à sa régularité au plus haut niveau. C'est d'autant plus beau que comme d'hab, dans les grands rendez-vous, elle s'est encore manquée. A part un titre de championne du monde, le palmarès est léger aux JO-CM pour une championne de sa catégorie qui remporte quand même un 3eme grand globe de cristal. Modèle de longévité en plus parce qu'elle nous fait oublier qu'elle a déjà 35 ans.

#11 Re : Biathlètes Etrangers » lukas hofer » 26-03-2018 17:25:43

Très grosse saison en effet. Je ne l'attendais pas si haut.

#12 Re : Biathlètes Etrangers » Johannes Boe » 26-03-2018 17:24:20

Pourquoi il n'aurait pas de seconde chance?
Ce type est un phénomène. Il tombe juste sur le meilleur biathlète de l'histoire. Leur duel est un régal et une aubaine pour la médiatisation de la discipline. Il doit encore progresser mentalement dans les grands rendez-vous pour vaincre le maître mais il est déjà pas loin du sommet.

#13 Re : Biathlètes Etrangers » Darya Domracheva » 26-03-2018 17:20:17

Bien sûr que c'est faisable même si je ne parierai pas dessus. On ne sait même pas si elle va continuer. En tous cas son année 2018 est vraiment impressionnante.

#14 Re : Biathlètes Français » Anaïs Bescond » 26-03-2018 17:08:31

Et de loin!

Meilleur classement en coupe du monde et multiples médaillés aux JO. Il ne manquait plus qu'une victoire individuelle en coupe du monde pour couronner le tout. Pas passé loin dans cette dernière poursuite.

Elle sera la leader l'année prochaine avec le départ de Marie. Potentiellement avec Justine et l'autre Anaïs on a trois femmes valant un top 10 au classement final de fin d'année.

#15 Re : Biathlètes Français » ANAIS CHEVALIER » 26-03-2018 17:01:48

Vu son accident de l'été et les conséquences sur la prépa et son début de saison décalé, ses performances sont assez proches de celles que j'attendais. Bien sûr j'espérais que ça reviendrait un poil plus vite, au moment des JO. Finalement ça aura été plus tard, mais ces 2 podiums la relancent parfaitement. 19ème c'est anecdotique pour une championne comme elle qui je le rappelle était 7eme l'année dernière. On a retrouvé notre Anaïs et avec une prépa normale cet été, on l'a retrouvera bien plus haut dans le classement l'année prochaine, je n'en doute pas.

#16 Re : Biathlètes Français » Martin Fourcade » 26-03-2018 16:50:17

Bien sûr on comprend tous ce qui s'est passé sur cette dernière mass start et d'ailleurs comme il l'a souligné en interview, cela montre à quel point le mental est primordial dans la performance. Mais malgré tout j'ai été super étonné de le voir ainsi après son double échec sur le premier tir couché. Parce que je sais pas vous mais je ne l'avais jamais vu comme ça.

On sait tous qu'il est super en forme, du moins pour une fin de saison avec toute la fatigue inhérente à tous ces mois de compét, ses temps de ski sur le sprint et la poursuite le prouvent. C'est donc bien mentalement qu'il a lâché cette course, mais si vite (après le 1er couché) ça ne lui ressemble tellement pas.

En voyant cela, je me suis dit p***** il est complètement cramé mentalement, alors que s'il domine autant sa discipline c'est aussi parce qu'il domine dans ce domaine. C'était vraiment très étonnant de voir ça. D'autant que la motiv il pouvait la trouver facilement avec l'objectif de réaliser podium à chaque course de coupe du monde qu'il a disputé, performance totalement surréaliste, que je pensais totalement impossible à réaliser. Ca nous montre bien combien il a tout donné pour remporter son duel contre Johannes et qu'il n'en avait plus sous le coude.

#17 Re : Biathlètes Français » Justine BRAISAZ » 26-03-2018 16:33:26

On spécule tous bien sûr n'étant pas dans le secret des dieux, mais je le vois plus comme un problème mental.

Justine est une jeune femme qui a battu tous les records de précocité jusqu'à porter le dossard jaune et gagner une épreuve individuelle en coupe du monde. Si elle y est parvenue aussi vite, outre ses capacité physiques exceptionnelles, c'est aussi grâce à un mental de compétitrice qui l'a poussé à réaliser des perfs de premiers plan.

Je ressentais beaucoup d'impatience dans ses propos. Cette impatience qui a été selon moi un moteur de sa réussite s'est transformée en faiblesse dans la deuxième partie de saison. Elle a sans doute cru avoir passé le dernier cap qui la séparait du top niveau mondial en augmentant son pourcentage aux tirs. Or le travail sur cette phase aussi mental que technique qu'est le tir était loin d'être achevé. Tout s'est écroulé quand la réussite a commencé à chuter. Au lieu de l'accepter comme une phase normal dans un apprentissage, elle a semblé subir mentalement le coup. La maladie derrière n'a pas aidé certes.

Pour moi, il faut réussir à lui faire comprendre qu'elle n'est pas encore une biathlète "finie" et que c'est normal que ce soit le cas au vu de son jeune âge. Ce n'est pas un signe de faiblesse ou de manque d'ambition que de faire ce constat. A cet âge on apprend encore son sport même si ça fait plusieurs saisons qu'on joue au plus haut niveau. Prendre le temps de reposer les bases n'est pas un échec mais la voie qui la ramènera aux succès.

Je reste persuader qu'en Justine nous avons une des grandes champions de demain. Faut juste lui rappeler qu'il n'y a pas à se prendre la tête si elle n'est pas encore la grande championne de cette année. Et quand je dis demain, je pense vraiment à un avenir très proche. Bref un peu de patience, de sérénité et beaucoup de travail vont l'aider à retrouver un cercle vertueux et très vite à atteindre ses objectifs qui sont de dominer sa discipline.

#18 Re : Biathlètes Français » Léna ARNAUD » 26-03-2018 16:04:05

Merci pour l'info.

Totalement d'accord avec le message d'Antho.

Elle écrit: "Les sélections incessantes et l’ambiance qui en découle devenait pesante et je n’arrivais plus à prendre du plaisir sur les compétitions." Clairement quand tu en es là alors que tu en es encore qu'au début de ta carrière, il est évident qu'il faut passer à autre chose. Bonne chance à elle pour la suite.

#19 Re : Biathlètes Français » Martin Fourcade » 22-03-2018 21:45:26

Quel pied ce sprint!

Quelle meilleure conclusion pour valider l'obtention du gros globe qu'une course parfaite?

Encore une fois, mais je ne m'en lasse pas, au contraire même je suis toujours plus admiratif, Martin continue de repousser les limites de son sport.

Comme dit sur le topic de Johannes, je ne voyais pas comment le gros globe pouvait lui échapper. Sauf que tant que c'est pas fait... la légendaire incertitude du sport... et dans ce domaine le biathlon connaît des changements soudains...

Oui mais voilà, c'est Martin et ce mec est unique. La pression? C'est ce qu'on met dans les pneus disait le charismatique Charles Barkley. Pour Martin comme pour l'ex star des Suns, jamais l'événement et ses conséquences ne semblent prendre le dessus. Au contraire même, il s'en nourrit.

Boe devait gagner ou au moins faire un podium. Dans le même temps Martin devait se planter et du coup se mettre en difficulté pour la poursuite? Est-ce un hasard si c'est l'exact inverse qui a lieu? Non, évidemment non!

Martin nous a toujours montré sa capacité exceptionnelle à briller dans les grands événements, c'est donc encore en grand champion qu'il a su conclure cette saison oh combien passionnante. J'en profite au passage pour souligner à nouveau mon énorme respect pour la saison de petit Boe. Jusqu'aux JO il a livré un mano a mano d'enfer avec le français, la bascule s'effectuant seulement à partir de ceux-ci mais sans craquer complètement comme il l'a montré sur ses terres d'Oslo la semaine dernière. Bref respect à lui.

D'ailleurs je ne l'ai pas mentionné sur mon message au-dessus, mais un autre facteur qui me laisse à penser que Martin poursuivra jusqu'aux prochains JO (je ne reviens pas sur les autres), c'est aussi ce duel épique qu'on sentait venir depuis deux ans et qui s'est concrétisé cette année. Car pour être un grand champion, il faut des adversaires de qualité. Dis moi qui tu as battu et je te dirais quel champion tu es. Martin est arrivé au moment de la bascule de la carrière d'Ole et a ensuite terrassé le futur crack annoncé de la discipline, Svendsen. Très bien mais sa domination laissait comme un vide. Il lui manquait un autre adversaire hors norme, Svendsen n'ayant pas tenu, pour définitivement le propulser dans les légendes sportives.

Aujourd'hui il a en face de lui un phénomène de précocité rarement vu, un talent incommensurable à ski et une faculté à dégainer à la vitesse de l'éclair impressionnante. Bref un cocktail détonnant qui le classe déjà haut dans le classement des victoires en coupe du monde malgré son jeune âge. C'est donc un défi immense que de repousser les assauts de ce si talentueux norvégien qui a tout pour être aussi dominateur que le français.

C'est pourquoi en finissant par dominer Johannes malgré une saison juste énormissime du norvégien, Fourcade entre un peu plus dans la légende.  Ce duel épique qui vient de se former doit être la touche finale qui fera entrer Martin, non pas dans la légende de son sport c'est déjà fait, mais dans le Sport tout court avec un grand S. L'élite de l'élite. Mais pour cela il faut que ça dure, que ce duel s'inscrive sur plusieurs saisons avec comme conclusion parfaite l'événement majeur de la discipline que constituent les JO.

#20 Re : Coupe du Monde » CDM 8 – Oslo - Holmenkollen (NOR) - 2017/2018 » 20-03-2018 20:22:36

Félicitation ;-)

Bien vu, je n'avais pas du tout fait gaffe à ça.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2020